Ouvrir le menu principal

Livre:Coubertin - L Evolution Francaise sous la Troisième République, 1896.djvu

Coubertin - L Evolution Francaise sous la Troisième République, 1896.djvu
TitreL’Évolution Française sous la Troisième République Voir et modifier les données sur Wikidata
AuteurPierre de Coubertin Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie Plon
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1896
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

- - - - - - -  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 tdm tdm tdm tdm -

TABLE DES MATIÈRES





les premières années de la république

Le 4 septembre et la Défense nationale. — L’Assemblée de Bordeaux. — L’insurrection communiste : Paris repris par les Français. — Premiers symptômes du relèvement. — La décentralisation : l’esprit de parti 
 1


les premières années de la république (suite).

M. Thiers, chef d’État et premier ministre. — Le message du 12 novembre 1872. — Une première crise présidentielle. — La fusion et le drapeau blanc. — Comment les monarchistes ont aidé à faire la République. — Violents débats. — La discipline des républicains et les élections législatives 
 27


le 16 mai.

La Constitution de 1875 : une stabilité imprévue. — Les débuts du Parlement. — Préludes d’un coup d’État. — L’appel au pays et la campagne électorale. — Une tentative avortée. — La rentrée dans la vie normale. — L’Exposition de 1878. — Le maréchal donne sa démission 
 52


l’alerte de 1875 et le congrès de berlin.

Recueillement et abstention. — Une triple alternative. — La conférence de Londres. — Les idées de M. de Bismarck. — Intervention de l’Europe. — Au Congrès de Berlin ; le premier partage de la Turquie. — Un désintéressement apprécié. — Les difficultés de la diplomatie républicaine. — Formation de la Triple Alliance 
 79



la tunisie et l’égypte.

Une conquête obligée. — Mesures bien prises et mal appréciées. — Le traité du Bardo. — Mensonges et calomnies. — La France en Égypte. — Le Condominium. — Arabi et les nationalistes. — Tergiversations de la France : les Anglais bombardent Alexandrie et occupent Le Caire. — Le « grand ministère » 
 108


le ministère jules ferry

Anarchie gouvernementale. — Le « long ministère ». — Le travail législatif reprend. — Luttes passionnées des partis extrêmes. — La révision de 1884. — Énergie de Jules Ferry. — Sa politique asiatique. — La journée du 30 mars 1885 
 136


la france coloniale

Trois empires coloniaux. — Une tradition nationale. — Obstacles et labeurs. — La France d’outre-mer en 1872 et en 1894. — L’ouest africain. — Madagascar. — L’Asie française. — Problèmes d’Indochine. — Erreurs administratives. — Les lenteurs du commerce français. — Question d’éducation 
 163


la crise (1885-1889)

La majorité se désagrège. — Les élections de 1885 : demi-victoire réactionnaire. — Erreurs et maladresses. — Un budget courageux. — La ministère Rouvier. — Les premiers exploits du général Boulanger. — Scandales imprévus. — Élection de M. Carnot. — Le Comité de la rue de Sèze. — Exposition de 1889. — La Haute Cour. — Les élections : la fin du boulangisme 
 201


le triomphe de la république.

Stabilité ministérielle. — La conférence ouvrière de Berlin. — L'impératrice Frédéric à Paris. — Cronstadt. — Une « situation nouvelle ». — Le tarif général des douanes. — La « dernière carte » des monarchistes. — Faux calcul. — Mœurs financières. — Les élections de 1893. — Le ministère Casimir-Périer. — La flotte russe à Toulon — Un deuil national 
 242



la république et l’église.

L’Église et l’État. — La politique religieuse. — Le congrès de Malines et l’encyclique Quanta cura. — Les desseins de Léon xiii. — Le toast d’Alger. — Constitution de la droite républicaine. — L’évolution politique et l’évolution sociale. — L’encyclique Rerum novarum. — La résistance : Déclaration des cardinaux. — Inébranlabilité du Souverain Pontife. — Les résultats. — Le « grand problème » 
 275


l’éducation.

L’Enseignement primaire. — Les résultats de la laïcisation. — L’instituteur. — Insuffisance de l’enseignement moral. — La pédagogie germanique. — Écoles primaires supérieures et professionnelles. — L’enseignement secondaire : l’empreinte impériale et monastique. — Le surmenage. — L’éducation du caractère. — Lycées de filles. — Renaissance universitaire. — Étudiants et professeurs. — Les droits de l’État 
 312


la nation armée.

Un spectacle nouveau. — Le patriotisme à travers les âges. — Sa formule moderne. — Problèmes contradictoires. — Une œuvre de persévérance et de confiance. — L’effet sur la nation. — Officiers et soldats. — Tendances divergentes. — Une leçon de choses socialiste. — Idéal et patriotisme 
 351


les idées et les mœurs.

La survivance des idées. — Jugements étrangers sur la France. — Le culte de la forme. — Stagnation scientifique et littérature malsaine. — Influence de la démocratie sur les lettres et le langage. — Le réveil : Taine et Renan. — La revanche sur l’immoralité. — La famille et la femme françaises. — Décroissance de la population. — La loi successorale et le malthusianisme 
 374



la question sociale.

Erreurs d’appréciation. — Une expérience sans précédents. — Progrès universels et simultanés. — L’action politique : congrès et élections. — La grève. — Les anarchistes. — Moyens intellectuels. — Les obstacles : la petite propriété. — Allemanistes, broussistes, guesdistes, blanquistes. — Les syndicats. — Une deuxième nuit du 4 août 
 400