Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Explorer


Découvrir un extrait

Madame Dandurand, Rancune 1896


RANCUNE


Comédie en un acte et en prose




La scène représente un boudoir. Table au centre avec chaises de chaque côté. À l’angle droit une petite table à ouvrage, une chaise légère et un tabouret. À gauche un secrétaire chargé de quelques bibelots, photographies, etc. Grande porte au fond ouvrant sur une antichambre. À gauche, porte donnant accès au jardin.



Scène I.

ARMAND, ADOLPHE. Ils entrent en causant.


Adolphe.

… C’est-à-dire que tu refuses de tenir tes engagements, et tes bonnes raisons pour cela sont que : « voyager t’ennuie » — « tu serais un triste compagnon » — « tu n’es pas dans ton assiette ! » — tu patauges enfin et moi j’en suis pour mes projets à l’eau.


Armand.

Mon cher ami, j’en suis désolé…


Adolphe.

Oui, je sais que tu m’accordes tes sympathies ; c’est quelque chose assurément.


Armand.

Franchement, Adolphe, je ne comprends pas pourquoi tu insistes. Ce voyage que nous projetions avec entrain, il y a deux mois, me répugne tellement aujourd’hui, que tu aurais l’air de me traîner au bagne si je consentais à t’accompagner.


Adolphe.

Me diras-tu au moins la raison de ce caprice ?


Armand.

Encore une fois, je n’en sais rien ; seulement tout ce que je puis te dire, c’est que je ne me suis jamais senti moins touriste qu’aujourd’hui.


Adolphe.

Tiens, veux-tu que je t’apprenne, moi, quel diable te tourmente ? Mon pauvre Armand, tu es amoureux.


Armand.

Peuh !


Adolphe.

Voyons ! la petite cousine ! hein ?… Avoue donc !…



Armand, souriant.

Je n’ai rien à avouer. Irène se soucie de moi comme des brins d’herbe qu’elle a la manie d’arracher au bord du chemin, chaque fois que nous nous promenons, qu’elle tourmente, un peu entre ses doigts et jette ensuite dans la poussière.


Adolphe.

Mais toi ?


Armand.

Bah ! moi, qu’importe ?


Adolphe.

Tu n’es pas indifférent, à ce qu’il me paraît.


[[Portail:Nouveautés|Nouveautés]]

Derniers textes ajoutés



Derniers ouvrages validés

Découvrir le projet et y participer

Wikisource, projet de bibliothèque soutenu par la Wikimedia Foundation, est élaboré par des contributeurs bénévoles.

Chacun peut participer à la création ou la relecture d’un ouvrage, en respectant les règles du droit d’auteur et celles établies par la communauté ; par exemple, un texte doit être vérifiable grâce à un fac-similé.

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour relire une page, créer un fac-similé ou encore le publier sur le site. N’hésitez pas à poser des questions sur le scriptorium, ou à d’autres utilisateurs, ou bien à vous inspirer des suggestions plus détaillées proposées sur le portail communautaire.

Lire dans une autre langue