Ouvrir le menu principal

Livre:Sand - Histoire de ma vie tomes 1a4 1855 Gerhard.djvu

Sand - Histoire de ma vie tomes 1a4 1855 Gerhard.djvu
TitreHistoire de ma vie Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume1 à 4
AuteurGeorge Sand Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionWolfgang Gerhard
Lieu d’éditionLeipzig
Année d’édition1855
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Sérietomes 1-4, tomes 5-9, tomes 10-13

Pages

- - - - - - at - T - 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 at - T - 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 at - T - 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 - at - T - 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 errata 173 174 175 176 177 178

TABLE DES MATIÈRES

(ne fait pas partie de l’ouvrage original)



TOME PREMIER.


PREMIÈRE PARTIE.
[1]


CHAPITRE PREMIER.
Pourquoi ce livre ? — C’est un devoir de faire profiter les autres de sa propre expérience. — Lettres d’un Voyageur. — Confessions de J.-J. Rousseau. — Mon nom et mon âge. — Reproches à mes biographes. — Antoine Delaborde, maître Paulmier et maître Oiselier. — Affinités mystérieuses. — Éloge des oiseaux. — Histoire d’Agathe et de Jonquille. — L’oiselier de Venise. 
 5
CHAPITRE DEUXIÈME.
De la naissance et du libre arbitre. — Frédéric-Auguste. — Aurore de Kœnigsmark. — Maurice de Saxe. — Aurore de Saxe. — Le comte de Horn. — Mesdemoiselles Verrières et les beaux esprits du dix-huitième siècle. — M. Dupin de Francueil. — Madame Dupin de Chenonceaux. — L’abbé de Saint-Pierre. 
 34
CHAPITRE TROISIÈME.
Une anecdote sur J.-J. Rousseau. — Maurice Dupin, mon père. — Deschartres, mon precepteur. — La tête du curé. — Le liberalisme d’avant la révolution. — La visite domiciliaire. — Incarcération. — Dévoûment de Deschartres et de mon père. — Nérina. Puisque j’ai parlé de Jean-Jacques Rousseau et de mon grand-père, je placerai ici une anecdote gracieuse que je trouve dans les papiers de ma grand’mère Aurore Dupin de Francueil. 
 74
CHAPITRE QUATRIÈME.
Sophie-Victoire-Antoinette Delaborde. — La mère Cloquart et ses filles à l’hôtel de ville. — Le couvent des Anglaises. — Sur l’adolescence. — En dehors de l’histoire officielle, il y une histoire intime des nations. — Recueil de lettres sous la Terreur. 
 112
CHAPITRE CINQUIÈME.
Après la Terreur. — Fin de la prison et de l’exil. — Idée malencontreuse de Deschartres. — Nohant. — Les bourgeois terroristes. — Etat moral des classes aisées. — Passion musicale. — Paris sous le Directoire. 
 124
CHAPITRE SEPTIÈME.
Suite de l’histoire de mon père. — Persistance des idées philosophiques. — Robert, chef de brigands. — Description de La Châtre. — Les brigands de Schiller. 
 152


TOME DEUXIÈME.
CHAPITRE HUITIÈME.
Suite des lettres. — Enrôlement volontaire. — Elan militaire de la jeunesse de 1798. — Lettre de Latour-d’Auvergne. — La gamelle. — Cologne. — Le général d’Harville. — Caulaincourt. — Le capitaine Fleury. — Amour de la patrie. — Durosnel. 
 5
CHAPITRE NEUVIÈME.
Suite des lettres. — Courses en traîneaux. — Les baronnes allemandes. — La chanoinesse. — Les glaces du Rhin. 
 1
CHAPITRE DIXIÈME.
Suite des lettres. — Saint-Jean. — Vie de garnison. — La petite maison. — Départ de Cologne. 
 1
CHAPITRE ONZIÈME.
Suite des lettres. — La conduite. — Thionville. — L’arrivée au dépôt. — Bienveillance des officiers. — Le fourrier professeur de belles manières. — Le premier grade. — Un pieux mensonge. 
 1
CHAPITRE DOUZIÈME.
Suite des lettres. — Entrée en campagne. — Le premier coup de canon. — Passage de la Linth. — Le champ de bataille. — Une bonne action. — Glaris. — Rencontre avec M. de Latour-d’Auvergne sur le lac de Constance. — Ordener. — Lettre de ma grand’mère à son fils. La vallée du Rhinthal. 
 1
CHAPITRE TREIZIÈME.
Retour à Paris. — Présentation à Bonaparte. — Campagne d’Italie. — Passage du Saint Bernard. — Le fort de Bard. 
 5
CHAPITRE QUATORZIÈME
Court résumé. — Bataille de Marengo. — Turin, Milan, en 1800. — Latour-d’Auvergne. — Occupation de Florence. — George Lafayette. 
 5
CHAPITRE QUINZIÈME.
Rome. Entrevue avec le pape. Tentative simulée d’assassinat. — Monsignor Gonzalvi. — Asola. Première passion. La veille de la bataille. — Passage du Mincio. Maurice prisonnier. — Délivrance. Lettre d’amour. — Rivalités et ressentiments entre Brune et Dupont. — Départ pour Nohant. 
 5
CHAPITRE SEIZIÈME.
Incidens romanesque. Malheureux expédient de Deschartres.

L’auberge de la Tête-Noire. Chagrins de famille. — Courses au Blanc, à Argenton, à Courcelles, à Paris. — Suite du roman.

L’oncle de Beaumont. — Résumé de l’an IX. 
 5


TOME TROISIÈME
CHAPITRE DIX-SEPTIÈME.
1802. Fragmens de lettres. Les beaux du beau monde. Etudes musicales. Les Anglais à Paris. Retour du luxe. — Fête du Concordat. La cérémonie à Notre-Dame. Attitude des généraux. — Deschartres à Paris. — Départ pour Charleville. — Réponse à Deschartres. — Déboires de la fonction d’aide-de-camp en temps de paix. 
 5
CHAPITRE DIX-HUITIÈME.
Suite des amours. — Séparation douloureuse. — Retour à Paris. — Ces dames. Le beau monde. La faveur. — M. de Vitrolles. M. Hékel. Eugène Beauharnais et lady Georgina. 
 5
DIX-NEUVIÈME.
Séjour à Nohant, retour à Paris et départ pour Charleville. — Bonaparte à Sedan. — Le camp de Boulogne. — Canonnade avec les Anglais ; le général Bertrand. — Adresse de l’armée à Bonaparte, pour le prier d’accepter la couronne impériale. — Ma mère au camp de Montreuil ; retour à Paris. — Mariage de mon père. Ma naissance. 
 5
CHAPITRE VINGTIÈME.
Date de ce travail. — Mon signalement. — Opinion naïve de ma mère sur le mariage civil et le mariage religieux. — Le corset de Mme Murat. — Disgrace absolue des états-majors. — Déchiremens de cœur. — Diplomatie maternelle. 
 5
CHAPITRE VINGT-UNIÈME.
Suites des lettres. — Lettres de ma grand’mère et d’un officier civil. — L’abbé d’Andrezel. — Un passage des mémoires de Marmontel. — Ma première entrevue avec ma grand’mère. — Caractère de ma mère. — Son mariage à l’église. — Ma tante Lucie et ma cousine Clotilde. — Mon premier séjour à Chaillot. 
 1


CHAPITRE VINGT-DEUXIEME.

Campagne de 1805. — Lettres de mon père à ma mère. — Affaire d’Haslach. — Lettre de Nuremberg. — Belles actions de la division Gazan et de la division Dupont sur les rives du Danube. — Lettre de Vienne. — Le général Dupont. — Mon père passe dans la ligne avec le grade de capitaine et la croix. — Campagnes de 1806 et 1807. — Lettres de Varsovie et de Rosemberg. — Suite de la campagne de 1807. — Radeau de Tilsit. — Retour en France. — Voyage en Italie. — Lettres de Venise et de Milan. — Fin de la correspondance avec ma mère et commencement de ma propre histoire.


DEUXIÈME PARTIE.

CHAPITRE PREMIER.

Premiers souvenirs. — Premières prières. — L’œuf d’argent des enfans. — Le père Noël. — Le système de J.-J. Rousseau. — Le bois de lauriers. — Polichinelle et le réverbère. — Les romans entre quatre chaises. — Jeux militaires. — Chaillot. — Clotilde. — L’empereur. — Les papillons et les fils de la Vierge. — Le roi de Rome. — Le flageolet.


TOME QUATRIÈME


CHAPITRE DEUXIEME.

Intérieur de mes parens. — Mon ami Pierret. — Départ pour l’Espagne. — Les poupées. — Les Asturies. — Les liserons et les ours. — La tache de sang. — Les pigeons. — La pie parlante. — La reine d’Etrurie. — Madrid. — Le palais de Godoy. — Le lapin blanc. — Les jouets des infans. — Le prince Fanfarinet. — Je passe aide-de-camp de Murat. — Sa maladie. — Le faon de biche. — Weber. — Première solitude. — Les mamelucks. — Les Orblutes. — L’écho. — Naissance de mon frère. — On s’aperçoit qu’il est aveugle. — Nous quittons Madrid.

CHAPITRE TROISIEME.

Dernière lettre de mon père. — Souvenirs d’un bombardement et d’un champ de bataille. — Misère et maladie. — La soupe à la chandelle. — Embarquement et naufrage. — Leopardo. — Arrivée à Nohant. — Ma grand’mère. — Hippolyte. — Deschartres. — Mort de mon frère. — Le vieux poirier. — Mort de mon père. — Le revenant. — Ursule. — Une affaire d’honneur. — Première notion de la richesse et de la pauvreté. — Portrait de ma mère.


TROISIÈME PARTIE.

CHAPITRE PREMIER.

Ma mère. — Une rivière dans une chambre. — Ma grand’mère et ma mère. — Deschartres. — La médecine de Deschartres. — Écriture hiéroglyphique. — Premières lectures. — Contes de fées, mythologie. — La nymphe et la bacchante. — Mon grand-oncle. — Le chanoine de Consuelo. — Différence de la vérité et de la réalité dans les arts. — La fête de ma grand’mère. — Premières études et impressions musicales.
  1. Le chapitre 6 est manquant dans cette édition, il correspond au chapitre sur le maréchal de Saxe. De nombreux paragraphes sont aussi absents de cette édition.