Ouvrir le menu principal
Bacon - Œuvres, tome 9.djvu
TitreŒuvres
Volume9
AuteurFrancis Bacon Voir et modifier les données sur Wikidata
Année d’édition1799
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15

Pages

- - - - Titre  i  ii  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx  xxi  xxii  xxiii  xxiv  xxv  xxvi  xxvii  xxviii  xxix  xxx 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 -

TABLE

DES CHAPITRES. TOME VII. JSl n àPACBdu Traducteur. Idée de l’ouvrage » et avertissemcns.. Page i Préface de V Auteur $ idée de l’histoire, naturelle, expérimentale et philosophique. Pag. x Dix aphorismes sur la manière de composer l’histoire primaire 7 Division de l’histoire naturelle soit générale > soit particulière} proposée parle Traducteur. 4 ? Catalogue des histoires particulières. • 5o Avertissement de l’auteur, 1% Centurie I. Expériences et observations Sur lajîltratioit, externe et interne. 8- 73 (i) Sur le mouvement résultant de la pression des corps. 5– 82 ( 1 ) Le premier des Jeux nombres indique toujours ce.lui des expérience» ou des observations coutenues dans l’iuricle ; et lo second, la première page de cet article.

Ani TA8I-E DES CHAPITRES.

~I-/ n Sur la séparation des substances, opérée par le seul poids.. 3–87 Sur la manière de faire des infusions exactes., y soit dans les liquides, soit dans l’air. 7– 91 t Sur la force de cohésion résidante dans les liquides. i–99 Sur les fontaines artificielles 1– 10a Sur la qualité vénéneuse de la chair humaine. 1– 104 Sur la conversion de l’air en eau. 1-W107 Sur les moyens d’embellir et d’altérer la forme du corps humain.• 1– n4 4 Sur la condensation de l’air, en vue de le rendre plus pesant et nutritif 1–117 SurUicombinaisondelaflammvavecl’air. 1– »sa Sur la nature occulte et primitive de la flamme. 1– 138 Sur les forces respectives du centre et des’ parties latérales de la flamme 1–1 33 Sur le mouvement de la gravité ou de la pesan. leur. III 1 1– 135 Sur lu diminution du volume total de certains corps combinés ensemble 1–1 38 Sur la manière de rendre les vignes d’un plus grand rapport. 1– "4° Sur les différentes espèces de purgatifs, et la manière dont ils opèrent. 9– >4a Sur les aliméns les plus substantiels’) soit sali’

TABT.B DES CHAPITRES. 4$)^ des soit liquides. l5– 158 Sur lejil médicinal (oit la méthode à suivre dans le traitement des maladies).- 1–182 Sur les cures qui sont l’effet de la seule haèitude. > 1–187 Sur les cures opérées par les excès mêmes. 1–190 Sur les cures opérées par des qui ont pour cause une corrélation harmonique. 1– -193’ Surlesmaladiesde tature opposée d la disposition antérieure des corps. 1– it)4 Sur le régime d suivre avant et après les purgations. 1–195 Sur les moyens d’arrêter le sang, 1–198 Sur le changement d’alime’ns et do médicamens. 1–199 Sur la diète. 1–200 Sur les causes productives du froid, 7– aoa Sur la conversion de l’air en eau. 7– aio Sur les différentes causes qui peuvent durcir les corps. » • 8–219 9 Sur la facilité avec laquelle l’air absorbe l’kamor aqueux. 1– a33 Sur la force, de .cohésion» 1–335 Sur la manière de changer la couleur des poils ou des plumes. 1–237 Sur les différentes manières dont les animaux se nourrissent, avant de naître 1– 241 Sur la sympathie et l’antipathie, appliquées aux

/tÇ)6 TABLE DES CHAPITRES. usages de la médecine i 3– î4a Sur tes opérations les plus secrètes da la nature. j– a45 Sur l’action puissante du feu et de la chaleur. j– a5i Sur l’impossibilité d’un véritable anéantisse’ ment. 1– a56 Centurie II. Expériences et observations diverses Sur les sons et la musique 14– a58 Sur les tons et sur des oorps ait mouvemens sonores et non sonores. 9– a8o Sur la production, la conservation et la transmission du son ; fonctions de l’air,- dans ces trois cas i4~a94 Sur les causes qui peuvent rendre le son p/us gros, ou plus grêle } et sur celles qui l’amortissent. a5– -3i3> Sur les causes qui peuvent rendre les sons plus, forts ou plus faibles et tes porter à des distances plus ou moins grandes. 3-333 Sur la communication des sons 3-336 sur l’égalité et l’inégalité des sons. 9 – 338 Sur la différence du grave à l’aigu, et sur les sons musicaux < 6– 346 Sur les proportions d’oà dépend la différence du grave à l’aigu 4 -350

TÀBÏ,B DES CHAPITRES. 4<ff Sur les sons intérieurs et extérieurs. 4–356 Sur les sons articulés 9– 36o Centurie III. Expériences et observations diverses Sur les mouvemens des sons selon toutes les directions possibles 6–368 Sur la durée et l’extinction des sons, ainsi que sur le temps nécessaire pour leur génération et leur propagation ou transmission. 5 – 375 Sur la transmission et la non transmission des «o»* 1– 38i Sur le milieu ou véhicule des sons. 4– 387 Sur les différences et les variations que produisent dans les sons les corps qui les transmet" tent. 3–390 Sur le mélange et la combinaison des sons. 5–395. Sur les causes ou circonstances qui peuvent rendre les sons plus agréables, 7–402 Sur la faculté d’imiter les sons 6–407 Sur la réflexion des sons. i3– 4i5 Sur les analogies où les différences qui existent entre les choses visibles et les choses sensibles d l’auie. a3– 428 Sur la sympathie et l’antipathie réciproque des sons 5–444 Sur les obstacles et les secours relatifs à l’ouie. 4– 4$o

498 TABLE DES CHAPITRES. Sur la nature immatérielle et subtile des sont. v 4-453 Sur les couleurs vives et éclatantes que présentent d la vue les dissolutions de certains métaux. 1–459 Sur la prolongation de la. vie humaine. 1–460 Sur la force de cohésion dans les corps. 1–46» Sur l’analogie des effets du temps avec ceux de la chaleur 1 1–467 Sur les mouvement qui sont l’effet do la /acuité imitative »– 468 Sur les maladies contagieuses. 1–470 Sur l’incorporation des liqueurs avec les substances pulvérisées. 1– tyfô Sur les avantages et les inconvéniens des exercices du corps. 1–474 Sur les alimens très rassasions. 1– 476 TOME VIII. Centurie IV. Expériences et observations Sur la clarification des liqueurs, et sur les moyens d’accélérer cette opération 1 »– > Sur les moyens d’accélérer la maturation soit celle des boissons, soit celle desfruits. 1 5– 1 a Sur l’art défaire l’or. 1– 38 Sur les causes qui provoquent ou accélèrent la putréfaction, ia– 40

TABLE DES CHAPITRES, ^fjp l Sur les moyens de prévenir t de ralentir ou d’aecélérer la putréfaction n– 53 Sur le bois pourri et lumineux i– 65 i Sur les accouchemens avant terme. • i– 7$ Sur l’accélération de l’accroissement, et sur-tout de celui de la stature. 1–74 Sur le soufre et le mercure. 5– 79 Sur le caméléon. 1– 85 Sur les feux souterrains. i– ̃ 88 Sur les eaux nitreuses 1– 89 Sur la congélation de l’air 1–90 Sur la congélation de l’eau, et sa conversion en crystal. j«_ çt i Sur la manière de conserver la couleur et l’odeur des feuilles de rosé 1– 94 Sur les causes qui peuvent augmenter ou diminuer la durée de la flamme. 10– ç5 Sur les corps enfouis, ou tenus au fond de l’eau. 5–111 c Sur la manière dont les différentes espèces de vents affectent le corps humain. 1– u5 Sur les maladies d’été et d’hiver 1–116 6 Sur lus années, les saisons et les températures pestilentielles. 1–118 Sur tes maladies épidémiques. 1–119 g Sur la conservation des liqueurs dans des puits ou des sousterrains profonds j– 120 Sur le dtffaut des bègues. 1–12.3

SoO TABLE DES CHAPITRES. Sur la nature et les causes des odeurs agréables. 4~ia5 Sur les signes auxquels on peut reconnaître les eaux les plus salaires. 7–128 Surla chaleur tempérée qui règne durant certa ines saisons dans la zdne torride. 1–1 34 Sur la couleur des nègres, .1–137 Sur les mouvemens que font encore certains animaux récemment tués 1–140 Centurie V. Expériences et observations Sur les causes ou moyens gui peuvent accélérer la germination 12–144 Sur les causes ou moyens qui peuvent la retarder. 9–166 Sur les moyens d’améliorer les fruits fleurs gnti- nes, semences, etc. des arbres, arbrisseaux, plantes herbacées, etc. 55–172 Sur la composition ou la combinaison des fruits ou desjleurs, de différentes espèces. 3–224 Sur la sympathie et l’antipathie decertainesplantes 19– a3o Sur la manière de donner des propriétés médicales aux arbres, arbrisseaux, plantes herbacées, etc. et d leurs fruits, fleurs, semences, etc. a– 25a Application de plusieurs méthodes du Novurn Or~

TABI.EDKg CHAPITRES. 5bl ganum aux expériences et observations qui font le sujet de cet ouvrage ut aux instruirions ’de physique au de mathématique qu’elles rendent nécessaires a6o 1. Méthode de gradation. 36» & Méthode de renversement. a68 III. Méthode d’alternat ion 280 ClXIUK IE VI. Expériences et observations de simple curiosité Sur les fruits et les plantes en général. 17–283 Expériences et observations sur les plantes qui dégénèrent et se convertissent en plantes d’une autre espèce. i4–3o4 Expériences et observations relatives aux moyens d’augmenter ou de diminuer d volonté l’accroissement des arbres, sur-tout en hauteur p et de se procurer des arbres nains.. 5– 3a t Sur les pian tes imparfaites, et les excroissances ou super/étalions végétales a6– 3a4 Sur la production des plantes parfaites sans semence 346 Sur les plantes exotiques 3– 35a Sur les différentes saisons où croissent les plank* 6–354 Sur la durée des plantes herbacées, arbres, arbrisseaux, etc 5– -36a Sur les diverses figures des plantes. 3–366

50â TABtB BBS CHAPITRES. Sur les caractères distinctifs desplantes. 4–37* t Sur les moyens de composer ou d’améliorer la terre, et d’aider soit action. 6–376 Centurie VII» Observations sur les anatogies et les différences qui existent entre les corps animés et les corps inanimés 6–388 Observations relatives, soit aux analogies et aux différences qui existent entre les plantes et les animaux soit aux êtres qui participent de ces deux règnes 3–395 Expériences et observations diverses sur les plantes • • ̃ • 67–401 i Sur la guérison des blessures 1– 479 Sur la substance grasse répandue dans la chair des animaux terrestres. 1– ibid. Sur les moyens d’accélérer la maturation des boissons 1–480 Sur les poils des animaux terrestres et le plumage des oiseaux 1– «48t Sur la des mouvemens dans les oiseaux : III III III III 1–485 Sur lapins on moins de transparence de l’eau de la mer, selon te vent qui règne. t– 486 Sur les différences à mettre entre la chaleur d’un fers sec, et celle de l’eau bouillante.. 1–487 Sur la manière dont l’eau modifie la chaleur.

TABLE "DES CHAPITRES. 503

1–488 

Sur le bâillement. 1–490 Sur le hoquet et ses causes, 1–49 t Sur l’éternuvmcnt. 1– 49a Sur la sensibilité des dents aux plus légères impressions 1–494 Sur la langue 1–495 Sur le sens du goût. 1–495 Surles saisons et les années pestilentielles. 1–496 Sur les propriétés spécifiques des simples appliquées d ta médecine, 1–497 Sur le plaisir de la génération 1– 5oo Sur la insectes. 3– 5oj Sur les moyens de sauter, de courir et de tancer un corps, arec plus de force. 1– 52» Sur les sensations, agréables ou déplaisantes, et principalement sur celles qui se rapportent d l’ouie. 1– 5a4 T O M E 1 X. Centurie VIII. Expériences et observations Sur les veines de terre médicinale.. 1 – t Sur la dilatation et le, renflement des éponges. • • 1– • 3 Sur certains poissons de mer mis dans l’eau dou* ce. 1- 3 Sur l’attraction produite par l’analogie de sub-

Bo4 tfABLE DES CHAPITAB8. stance, 1– 5 Sur une boisson dont on fait beaucoup d’usage en Turquie (le café). • i– 7 Sur lus sueurs. 1 (y– 9 Sur les -vers luisans. x – 1 4 Sur les différentes manières dont les passions affectent le corps ». 10– 16 /) Sur le rira, ses causes et ses effets. 4–~ 34 Sur les chenilles, 1– 4^ Sur les mouches cantharides. 1- 45 Sur la lassitude et les moyens de la diminuer, t- 47 Sur les animaux qui peuvent quitter leur peau t leurs écailles etc. 1– 49 Sur l’effet de certaines attitrtdcs. 3- 5t Sur tes années pestilentielles. 1»- 55 Sur les pronostics relatif ’s aux grands hivers. 1- 56 Sur les médicamens qui condensent et raniment les esprits, 1– 5j Sur certaines nations qui se peignent le corps. 1– 60 Sur le bain et les onctions. 1– 63 Sur le papier’ marbré. »– 65 Sur la sèche ou /e calmar. 1–» 66 Sur une espèce de terre dont de poids augmente spontanément. 1– 67 Sur le sommeil. 1– 69

TABLE 3>E8. CHAPITRES. SoS – – 9. 33 Sur les dents et autres substances dures qui se trouvent dans le corps des animaux. 11–73 Sur la génération et la durée de la gestation de différentes espèces d’animaux. 3– .84 Sur les images visuelles a– 91 Sur l’impulsion et lu percussion. 3– gâ Sur le chatouillement.1–100 Sur la : rareté des pluies en Egypte.. 1– 104 Sur la clarification. 1–107 Siirlespluntesquin’ontjamaisdefcitilles. 1 –1 08 Sur la matière du verre, 1–109 Sur les moyens do prévenir ou de retarder la pu. (réfaction et.principalement celle des codã vres humains. imio Sur la nitre 1 – u5 Sur certaines eaux où flottent des corps très pesons. 1–117 Sur les matièrts combustibles qui ne se consument 1 Sur It’s mat/drBS combllstihlcsf}ul nese ,consument. point ou presque point. 1 .̃̃ 1–118 Sur les moyens de diminuer la dépense du chauffage 1– ta» Sur les ventilateurs.> 1– ia3 Sur la salubrité et l’insalubrité de l’air. 1 – 1 24 Sur les moyens d’augmenter la quantité du tait dans les animaux qui en donnent. 1– ia5 Sur certains sables qui ont de l’affinité avec le verre.- » 1– ia6 Sur la formation et l’accroissement du cofail.U

5o6 TABLE DES CHAPITRES. Sur la récolte de la manne. »-i3o Sur les moyens de corriger le vin» » 1– -i3i 1 Sur le feu grégeois et autres feux artifivieU.. » i– 13» Sur certains .cimens. qui deviennent aussi durs que le marbre. j-"»34 Sur les blessures les ulcères d la tête et aux jambes. i-~i35 Sur les iwnts de sud. i-i36 Sur- les blessures faites avec le fer et h. cuivre, i l-r-l37 Sur les mortifications de chair, occasionnées par le froid. i– 138 Sur la pesanteur, do certains- corps. i i~t4o Sur les corps qui surnagent. t.– v4i Sur le mouvement der conversion. des. corps. lancés. i–i4a Sur l’eau considérée comme pouvant dtre le véhĩ’̃’̃ cule, ou milieu dit son. ». ir--i44 Sur le mouvoment rétrograde des esprits, occã ̃$ionné.par.lesiobjelsdëplaisans.*i> i-– ityf Sur la réflexion des sons déjà réfléchis, 01/ les échos d’écho*. ̃ V » 1-– 149. Sur l’analogie des effets de la simple imagination avec ceux dos sensations.. ♦ i– i5o Sur les moyens de. conserver lès corps. 1– j52 Sur l’accroissement et la multiplication de* -mé--

TABsJÎE DES CHAPITRES. 5of taux j– 153 Sur /’immersion d’un, mitai vil dans un plus .précieux.̃ 1^-1.57 Sur Us causes gui peuvent rendrç (es métaux plus /es 1 6e> Sur la tvn,d(inpc. perpétuelle, 4e. tous les corps à changer, i«,t6a 11 Centù ni te ÏX. ̃̃• ̃ ’v • JÇxpérjençes, ep observations Sur la faculté de percevoir résidante même dans les. corps privés de sentiment} en rapport avec l’art 4e la divination et de Ja révélation des choses cachées. «.».• 3o ifyj Sur les signes ou pronostics relatifs aux. années -d’une. constitution pestilentielle .et insalubre. • 29– iy3 Sur les a]iff<{reKéas causes qui., pn. agissant sur l’estoiftqc, y eçcitunt l’appétit.. • 1–197 Sur l’odeur. de lfarc-cn-cio/. ,“ 1–199 Sur les odeurs, agri}abl.es, et, Iqurs causes. 1 – ao 1 Sut [es equsqs tde, la putréfaction, • a– s ta Sur Ivs yiipfes imparfaits 1–21 3 .Sur l’&itf.de.foaçoction et $ur.çGlui de crudité. •. *i’i ’,• »̃» ».-»,• • • • 1– ai5 .fi/tries altérations majeuras,. y ̃ 1– ?i,8 Sqr les coq>s fusibles ou non fusibles. t– 221 Sur.Jqs.cprps considérés comme Jragiles ou té

5o8 TABLE PES CHAPITRES. nacw ̃ • J– aa3 Sur les deux genres de substances pneumatiques qui se trouvent dans l’intérieur des corps.. i– 324 Sur la concrétion et la dissolution des corps.

i– as/ 

Sur les corps durs et des corps mous ; • i– aap Sur des corps ductiles et extensibles.. i ^3» Sur les différentes qualités de la matière et les textures intimes des corps i– a3a Sur le dunissement qui est l’effet de l’analogie ou de l’affinité de substance. • .«̃ !•– a36 Sur le mi.l et de sucre.̃ »•– ^9 Sur la possibilité de rafner davantage des métaux les plus vils ̃• J – a4» Sur certaines espèces de cimeris- et de pierres. •̃ .•.• t-– 343 Sur la manière de changer la couleur deè poils et des plumes.. ’• ̃• • • »– «44 Sur les caractères distinctifs des deux sexes dans les animaux. 1– a/|6 Sur le volume respectif des différentes espèces d’animaux. ̃"«’ <• ̃»«– a5o Sur les moyens dé se procure ? tfés fruits sans pe* pins et sans noyaux.. •• !••• i«– a5a Sur les moyens d’améliorer le tahac. i«>– a5& Sur les effets semblables des chaleurs de différentes espèces. • .1–255

TABLE DBS CHA.PITHBS. Soçf ^– Jt MA. W -m u «F jt ̃ Jt I If fit A Sur le renflement des corps qu’on fait bouillir. • • î– 267 Sur l’édukoration dçs, frisits. 1– a58 <$»/• les viandes comestibles ou non comestibles. .•̃•<•••.•. 1–261 Sur la salamandre.1–364 Sur la différence des a Itérations y ue te temps occasionne dans les fruits et dans les boissons. ♦ •••••••• »– 966 Sur la racine appcllde orris. 1 – a68 Sur la compression des liquçurs, 1 – 269 Sur les.ahémtians que produit l’eau dans l’air eontigu,• vji Surla.flQtyredeJ’.air., 1–871 t Sur les yeux et Ja -vue. 1– .373 Sur ta couleur dw l’eau de la mer. 1–287 Sur les poissons d écailles. 1–288 Sur l’inégalité Ue force du côté droit et du côté gauche 1–389 Sur les frictions 1–393 Sur lo genre d’illusion qui fuit parottra plane une sphère vue de loin 1–294 Sur lc mouvement apparent des limites de l’ombre et de la lumière,. 1– 3o5 Sur Ics -vagues at les brisons. 1–206 Sur les moyens de dessaler l’eau de mer. 1–397 Sur l’eau de certains puits creusés au bord de la mer, et qui redevient salée. 1–298

5io tAbljî DES chapitres. Sur ce genre d’attraction qui est l’effet de l’a» tialogiv ou affinité-de substance. i– -3oo Sur l’attraction. .• g– 3oa Sur la chaleur qui règne dans l’intérieur de In terre. i-3o3 Sur les moyens de traverser les airs en volant. ,-3o4 Sur l’écarlate, i~3o6 Sur l’opération par laquelle on ’noue l’aiguillette. i~3a6 Sur l’eau que ta flamme fait monter dansun vaisseau* i i– 3o^> Sur les’ différentes espèces -d’-influenee de la lune, 8-3VÎ. 3· Sur le’vinuigre.- i i – 3ai Sur Ici animaux qui dotaient dUrant tout l’hifien i i i i .-̃̃ ;̃̃ i.i– -3ai Stir’là’géaération des animaux, 3oit parvoieffaecouplemcnt, ̃ soit par lu putréfaction i •332 ̃ Suppliiment h cette Centurie. Prcmièri. addition. Table raisonnéc de signes et ’de loix dont la connaissance peut servir d prèvailles gran’dè hivërè, ies’in’ô’iidations, etc. 328 Définitions limitations c’tavertissemens. 8 – 328 Table de loix et de signes, avec "leurs explica- · t3–33o tionsl". V i3– 33o Ktriiài-qués.’ ,v 3–345

TABtE DES CHAPITRES. Si 1 Conséquences pratiques. 9–346 Seconde addition ) sur l’art de traverser les airs en -volant. 348 Centurie X. Expériences et observations diverses Sur la transmission ou l’influence des vertus immatérielles, et sur le pouvoir de l’imagination} trois avertissemens. 11–357 Sur l’émission des esprits sous la forme de vapeurs, d’exhalaisons on d’émanations analogues à celles qui constituent les odeurs. 26–383 Sur l’émission des espèces immatérielles qui affectent certains sens.. i– 406 Sur l’émission des -vertus immatérielles émanées des âmes ou des esprits des individus humains, et ayant pour causes les passions l’imagination etc. 31–428 Sur la force secrète de la sympathie et de l’antipathie. 39–445 Sur les propriétés occultes. 1 –.487 ` Sur la sympathie générale des ames humaines. 1–489

Fin de la Table.