Livre:Matter - Schelling, 1845.djvu

Matter - Schelling, 1845.djvu
TitreSchelling ou la Philosophie de la nature
AuteurJacques Matter Voir l'entité sur Wikidata
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1845 (nouv. éd., considérablement augmentée)
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

TABLE DES MATIÈRES.


Pages
Chapitre ier
 9
 11
III. 
 14
 21
 27
VIII. 
 32
 43
— XI. L’idéalisme, le scepticisme et le dogmatisme de Kant 
 49

— XIL LMdéalisme de Fichte 54 — Xni. La réforme de Schelling. — Le point de départ 58 -— XIV. Le point d’arrivée. — L’idéalisme objectif. 63 — XV. La philosophie de la nature. . . 70 — XVI. La nécessité et la liberté. ... 80 — XVn. Dieu et la nature 83 — XVIII. Les puissances de la nature. . . 88 ^ — XIX. La loi et la vie de la nature. . . 93 -- XX. La philosophie de Tesprit. ... 104 — XXI. La philosophie de la révélation. 119 — XXIL Dieu et la Trinité 135

Chapitre XXIV. Le mal et la chute 
 153
— XXV. La pneumatologie, ou les anges et les démons 
 159

— XXVL La rédemption et la palingénésie. 166 ~ XXVn. Le Christianisme et la Mythologie. 171 — XXVÏÏL L’Église 175 — XXIX. Appréciation de la doctrine de Schelling 181 — XXX. De la poésie, de la mythologie et du mysticisme de la doctrine de Schelling 185 — XXXI. De la métaphysique do Schelling. Est-elle un rationalisme stérile ? 188 -— XXXII. La philosophie religieuse de Schelling est -elle le panthéisme ? 190 — XXXIIL Suite. Ce que c’est que le panthéisme 195 — XXXiV. Suite et fin. La philanthropie religieuse de Schelling est-elle panthéiste ? 206 — XXXV. L’anthropologie de Schelling aboutil-elle au fatalisme ? . . 211 — XXXVL Suite. Ce que c’est que la liberté. 22*5 — XXXVII. Suite et fin. Ce que c’est que la liberté politique 241 — XXXVIIL La murale de Schelling est-elle le déterminisme ? 266 — XXXIX. De l’influence de Schelling sui’ l’Allemagne 279 — XL. De l’avenir de Schelhng. . . . 304

I