Discussion Livre:Londres - Chez les fous, 1925.djvu/Diff

Il n’y a aucune discussion sur cette page.

Livre:Londres - Chez les fous, 1925.djvu

-FOUS x\trJ <r
+FOUS
-Si j’allais au bagne? Allez. Huit
+ Si j’allais au bagne ? — Allez. Huit
-: Si je
+:  Si je
-pour Bisribi. Partez. Au
+pour Biribi ? — Partez. Au
-: Si je
+:  Si je
-les fous? Faites. Ainsi
+les fous ? — Faites. Ainsi
-répondit Elie-Joseph BOIS Grand capitaine
+répondit Élie-Joseph BOIS, grand capitaine
-nous sommes» Qiïil accepte
+nous sommes. Qu’il accepte
-livre. /-\« L*t
+livre. À. L.
-V
+OÙ L’ON N’A PAS VOULU DE MOI
+centré
-pas fou» du
+pas fou, du
-Et l’acVninistration française
+Et l’administration française
-cours encore»
+cours encore.
-12 CHEZ LES FOUS | J’allai
+J’allai
-Seine. C’esl un homme | fort
+Seine. C’est un homme fort
-: | Grâce à
+: — Grâce à
-les cui- f! sines et
+les cuisines et
-garde-manger. ’ J’eus
+garde-manger. » J’eus
-alors je. suis
+alors je suis
-: — Croyez-vous, me
+: — Croyez-vous, me
-bêtes curieuses? s I Il
+bêtes curieuses ? Il
-suffisait, lui, Alors,
+suffisait, lui. Alors,
-d’être ,, fou que journaliste, «
+d’être fou que journaliste. «
-l’infirmerie L spéciale
+l’infirmerie spéciale
-sans 1 doute! »
+sans doute ! »
-l’Horloge. it. Le
+l’Horloge. Le
-dit lai coursive
+dit la coursive
-mal I i de
+mal de
-C’était pro«| pre et
+C’était propre et
-ce qu il y
+ce qu’il y
-grave. Autre’ h ment, on
+grave. Autrement, on
-fois balayé; c’eût
+fois balayé c’eût
-étaient occu t s f
+étaient occu-
-chance I Catastrophe! Je
+chance ! Catastrophe ! Je
-: Clerembault! Nous
+: Clerembault ! Nous
-héroïques. Bonjour! Que vous faut-il? Vous
+héroïques. — Bonjour ! Que vous faut-il ? Vous
-sinistre. Je le
+sinistre. — Je le
-dis-je. Le cadre vous déplaît? Nous
+dis-je. — Le cadre vous déplaît ? Nous
-en ville! Il
+en ville ! Il
-dit rien? Qu’avez-vous à
+dit rien ? — Qu’avez-vous à
-compagnons aujourd’hui? Il
+compagnons aujourd’hui ? Il
-de huppé; des
+de huppé ; des
-dudit M. Cognacq revendiquer
+dudit M. Cognacq revendiquer
-âge — vu qu’il
+âge – vu qu’il
-ajouté. — C’est un
+ajouté. — C’est un
-? Pourquoi pas? Le
+? — Pourquoi pas ? Le
-capitonnée. Ça vous va? Ça
+capitonnée. — Ça vous va ? — Ça
-bon. Mais ça
+bon. — Mais ça
-des services! Je vais réfléchir. Adieu! fit Clerembaûlt, me démettant mon
+des services ! — Je vais réfléchir. — Adieu ! fit Clerembault, me remettant mon
-ailleurs. Où? Qu’ils
+ailleurs. Où ? Qu’ils
-mais répondant de
+mais répondant, de
-ou 1838? Cela
+ou 1838 ? Cela
-chez nous! Il
+chez nous ! Il
-les placéments d’aliénés
+les placements d’aliénés
-honnête avoir? C’est
+honnête avoir ? C’est
-anxieuse. Je
+anxieuse. « Je
-à Sainte- Anne, me
+à Sainte-Anne, me
-à Sainte- Anne. Pavillon
+à Sainte-Anne. « Pavillon
-mentale, docteui Toulouse.
+mentale, docteur Toulouse.
-leur ;« dinguerie
+leur « dinguerie
-Chauffage centrai. Infirmières
+Chauffage central. Infirmières
-docteur Toulouse? Jusqu’ici
+docteur Toulouse ? Jusqu’ici
-certificats I Aujourd’hui
+certificats ! Aujourd’hui
-: Qu’avez-vous* mon enfant? Voulez-vcua que
+: — Qu’avez-vous, mon enfant ? Voulez-vous que
-vous soigne? C’est épatant I C’est
+vous soigne ? C’est épatant ! C’est
-scandaleux 1 Je m’asseois. Levé
+scandaleux ! Je m’assois. Levé
-que soi! Le
+que soi ! Le
-normale pourtant! Un
+normale pourtant ! Un
-conduire l’autre; lequel? La
+conduire l’autre ; lequel ? La
-17 trièmc était
+17 trième était
-son crâne, n’est
+son crâne n’est
-écrivit NoireDame de
+écrivit Notre-Dame de
-Sagesse. Àh !
+Sagesse. Ah !
-l’enfant. Voulez-vous le
+l’enfant. — Voulez-vous le
-une minute? Pourquoi moi? La
+une minute ? Pourquoi moi ? La
-les enfants; je
+les enfants ; je
-apprendre. Tu es
+apprendre. — Tu es
-mon petit? Pas moi,
+mon petit ? — Pas moi,
-ma grand’raère! Qu’est-ce qu’elle a? Elle est folle. Où est-elle? — Au premier
+ma grand’mère ! — Qu’est-ce qu’elle a ? — Elle est folle. — Où est-elle ? — Au premier
-plus fort, — Pourvu qu’on
+plus fort. — Pourvu qu’on
-en face! me
+en face ! me
-famille. En face » , c’est Sainte-Anne. Mon mari
+famille. « En face », c’est Sainte-Anne. — Mon mari
-mes petits? »
+mes petits ? »
-monsieur I Vous
+monsieur ! Vous
-une parente? — Non, madame,
+une parente ? — Non, madame,
-Ses yeux» défaits
+Ses yeux, défaits
-société. .
+société.
-Fausse joie! Mon
+Fausse joie ! Mon
-arriva. ^Les maîtres-médecins m<î palpèrent
+arriva. Les maîtres-médecins me palpèrent
-me dirent : Vous? Malade? Etes-vous fou? Parfaitement ! Nous voulons dire î vous
+me dirent : — Vous ? Malade ? Êtes-vous fou ? — Parfaitement ! — Nous voulons dire : vous
-notre figure? C’était
+notre figure ? C’était
-je crois de
+je crois, de
-journaliste. ^/
+journaliste.
-comptés. — Entrez! C’était
+comptés. — Entrez ! C’était
-porte s’entr’ouvrit, un
+porte s’entrouvrit, un
-d’abord. Eh bien! entrez.
+d’abord. — Eh bien ! entrez.
-: C’est bien vous?
+: — C’est bien vous ?
-24 CHE£ tE3 FOU» Parfaitement. L’homme
+24 CHEZ LES FOUS — Parfaitement. L’homme
-chapeau, i) le
+chapeau, il le
-geste sCir, audessus d’une armoire. — je suis heureux! dit-il.
+geste sûr, au-dessus d’une armoire. — Je suis heureux ! dit-il.
-trouvé voire adresse? Elle
+trouvé votre adresse ? Elle
-l’année prochaine, Cela
+l’année prochaine. Cela
-comme moi, J’ai
+comme moi. J’ai
-pour vo.us dénicher.
+pour vous dénicher.
-voir. Salut! Il
+voir. Salut ! Il
-nombril. Avez-vous un
+nombril. — Avez-vous un
-de Cologne? Rien qu’un peu? Et
+de Cologne ? Rien qu’un peu ? Et
-poitrine. Encore! disait-il, encore! Soudain,
+poitrine. — Encore ! disait-il, encore ! Soudain,
-25 Ah! fit-il, vous permettez? Il
+25 — Ah ! fit-il, vous permettez ? Il
-me dit : — Je suis
+me dit : — Je suis
-onze mala« dies. Je
+onze maladies. Je
-ne perdiez pas
+ne perdrez pas
-yeux. Où est ma serviette? Bon.
+yeux. — Où est ma serviette ? Bon.
-m’avait remise : « Mon cher
+m’avait remise : « Mon cher
-adresse M. Manikoff. Je
+adresse M. Manikoff. Je
-etc. G» A., de Y Eclair eur de Nice, » Ce
+etc. — G. A., de L’Éclaireur de Nice. » Ce
-mauvaise plaisanterie! Le dit Manikotf, lui, ronflait toujours* A sept
+mauvaise plaisanterie ! Le dit Manikoff, lui, ronflait toujours. À sept
-pinçai l’épaule, Quoi? Ah! oui! Je
+pinçai l’épaule. — Quoi ? Ah ! oui ! Je
-vous. Avezvous un
+vous. Avez-vous un
-de Cologne? Faut décamper,
+de Cologne ? — Faut décamper,
-pars. Sept heures? Bien.
+pars. — Sept heures ? Bien.
-matin. Aujourd’hui, mes
+matin. — Aujourd’hui, mes
-fermés. II faut
+fermés. Il faut
-pardessus sui sa peau. Et le chapeau? demanda-t-il.
+pardessus sur sa peau. — Et le chapeau ? demanda-t-il.
-canne. ManikofF se
+canne. Manikoff se
-serviette. Au fait,
+serviette. — Au fait,
-huit heu* res avec
+huit heures avec
-Au revoir ! Au revoir 1 Donnez-moi seulement
+Au revoir ! — Au revoir ! — Donnez-moi seulement
-escalier. J’ai réduit,
+escalier. — J’ai réduit,
-me suffiront.,, la
+me suffiront… la
-la vierge de
+la Vierge de
-de l’accordéon.. , Au revoir ! — Au revoir I Donnez-moi
+de l’accordéon… — Au revoir ! — Au revoir ! Donnez-moi
-: Rendez-lui
+: « Rendez-lui
-revoie plus! »
+revoie plus ! »
-le proche Orient.
+le Proche Orient.
-» II apporta,
+» Il apporta,
-d’étage pour
+d’étage « pour
-cette noie : Un
+cette note : « Un
-l’ingénieur Duftoy, sur
+l’ingénieur Dufloy, sur
-ligne Paris- Versailles. »
+ligne Paris-Versailles. »
-était aller se
+était allé se
-à Bourg! * #* Et
+à Bourg ! {{***|150%}} Et
-fous. — ’ Tiens, dis-je,
+fous. — Tiens, dis-je,
-frère Manikoff? Et
+frère Manikoff ? Et
-: Comment donc! »
+: « Comment donc ! »
-ne yoîs pas
+ne vois pas
-tête intéressante» — Bonjour! crie-t-on.
+tête intéressante. — Bonjour ! crie-t-on.
-me reconnaît! Il
+me reconnaît ! Il
-long. — Manikoff, que
+long. — Manikoff, que
-! Moi! que
+! — Moi ! que
-jour. Vous savez,
+jour. — Vous savez,
-complot. Ah! c’est un lapin! A qui le dites-vous? Vous voulez
+complot. Ah ! c’est un lapin ! — À qui le dites-vous ? — Vous voulez
-votre ami? fit le doc teur. Oui, à
+votre ami ? fit le docteur. — Oui, à
-gardien. Eh bien! mon
+gardien. — Eh bien ! mon
-dis-je, triomphant je
+dis-je, triomphant, je
-». Libre, j’étais agité; enfermé,
+». — Libre, j’étais agité ; enfermé,
-FOUS Mais comment
+FOUS — Mais comment
-à Bourg-en-Bresse? Par Saint-Crépin» patron
+à Bourg-en-Bresse ? — Par Saint-Crépin, patron
-cuir (!) c’est
+cuir (!), c’est
-: Il
+: « Il
-heures. A peine avaisje franchi
+heures. À peine avais-je franchi
-bâillonne. , L’un
+bâillonne. L’un
-: Il
+: « Il
-On n’avait déjà
+On m’avait déjà
-le père... Ainsi soit-i). On
+le père… Ainsi soit-il. On
-point gras; aussi
+point gras ; aussi
-vous fioissez mes
+vous froissez mes
-chat séquestré... Cela, c’est
+chat séquestré… — Cela, c’est
-Manikoff. Puis ce
+Manikoff. — Puis ce
-la portière! ** Les
+la portière ! {{***|150%}} Les
-désir. L’uiï se
+désir. L’un se
-: Quand est-ce
+: — Quand est-ce
-vais sortir? me déni anda-t-il tout
+vais sortir ? me demanda-t-il tout
-: Si j’ai
+: — Si j’ai
-la guillotine! Si
+la guillotine ! Si
-! Moi je
+! — Moi je
-le 1 4 Juillet de
+le 14 Juillet de
-la République; il
+la République ; il
-de bique! Scélérat! Scélérat! Voilà les rats! Assis
+de bique ! — Scélérat ! Scélérat ! Voilà les rats ! Assis
-de * /. • croix, répétait : Au nom
+de croix, répétait : — Au nom
-sacré fils ! sacré fils! D’zim! ba~da-boum! la d’zim! dabouml Manikoff
+sacré fils ! sacré fils ! D’zim ! ba-daboum ! la d’zim ! da-boum ! Manikoff
-me dit : Voilà les ex-raisonnables! Ils
+me dit : — Voilà les ex-raisonnables ! Ils
-de France!
+de France !
-davier I Et
+davier ! Et
-surcroît dé-*
+surcroît dé-
-36 citnz" lcs Fous mode, les
+36 CHEZ LES FOUS modé, les
-pas, confrères? On m avait ouvert
+pas, confrères ? On m’avait ouvert
-d’agités. Restez là,
+d’agités. — Restez là,
-inaperçu da*ns un
+inaperçu dans un
-deux tous nus.
+deux tout nus.
-et caleçon; autour
+et caleçon ; autour
-son faux-col en
+son faux col en
-déboutonnés par ci, par là, en
+déboutonnés par-ci, par-là, en
-au fondi s’en
+au fond, s’en
-Il $n
+Il se
-: Excusez-moi si
+: — Excusez-moi si
-secrétaire général? Vous
+secrétaire général ? Vous
-votre intelligence; me
+votre intelligence ; me
-: — Réfléchissons. Dois-je
+: — Réfléchissons. Dois-je
-mon père? * #♦ Le
+mon père ? {{***|150%}} Le
-beuglent erî même temps» Eux
+beuglent en même temps. Eux
-pas compte»
+pas compte.
-Le corp-3 que
+Le corps que
-pour nous; eux
+pour nous ; eux
-pour eux» Les
+pour eux. Les
-et voua envoie
+et vous envoie
-chapeaux haut de forme sont
+chapeaux hauts-de-forme sont
-Soviet, Yokohama* mais
+Soviet, Yokohama, mais
-: C’est très clair! »
+: « C’est très clair »
-chapeaux haut de forme sont
+chapeaux hauts-de-forme sont
-» Soviet? Drapeau
+» Soviet ? Drapeau
-Donc î «
+Donc : «
-Bravo I ♦ Quel
+Bravo ! {{***|150%}} Quel
-barbe rouge? Il
+barbe rouge ? Il
-pile, et, en
+pile, et en
-la toilette! Quand
+la toilette ! Quand
-sa barbe, Le
+sa barbe. Le
-» Montrez votre langue! L’homme
+» — Montrez votre langue ! L’homme
-langue. « Voici
+langue. Voici
-service. Et regardez
+service. — Et regardez
-coude, làbas! C’en
+coude, là-bas ! C’en
-sa manie, On
+sa manie. On
-son plaisir* La peai*
+son plaisir. La peau
-docteur aniva, il
+docteur arriva, il
-lèvres lemuent. Il
+lèvres remuent. Il
-je m’arrête, Je
+je m’arrête. Je
-». Insensé! insensé
+». Insensé ! insensé
-je suis! Il
+je suis ! Il
-pas. — Faites votre
+pas. — Faites votre
-le rnur, lui
+le mur, lui
-Polonais. Ii tombe
+Polonais. Il tombe
-une icône! Ce
+une icône ! Ce
-que l*on a
+que l’on a
-pas. — Attention !
+pas. — Attention !
-voie. h Je
+voie. Je
-est passé! Sauf
+est passé ! Sauf
-confidences. — Figurez-vous ce
+confidences. — Figurez-vous ce
-un paysan) , je
+un paysan), je
-quand, soudain» mon
+quand, soudain, mon
-caractère, vlan! tout
+caractère, vlan ! tout
-suis rentre à
+suis rentré à
-Consul. Aujourd’hui, quel âge avez-vous? Huit ans
+Consul. — Aujourd’hui, quel âge avez-vous ? — Huit ans
-mois. Vous êtes grand, pourtant! Oui, je
+mois. — Vous êtes grand, pourtant ! — Oui, je
-remplace. — Je suis
+remplace. — Je suis
-mes 26.000 tonnes
+mes 26000 tonnes
-bien entendu! J’entre
+bien entendu ! J’entre
-boutique el
+boutique et
-dans l’île’ de
+dans l’île de
-avez compris? Quant
+avez compris ? Quant
-par Ja chevelure,
+par la chevelure,
-en bas ! Excusez si
+en bas ! — Excusez si
-au nez... C’était
+au nez… C’était
-des CStes-du-Nord qui
+des Côtes-du-Nord qui
-détalai. Et vous? Comment
+détalai. — Et vous ? Comment
-un autre, qui
+un autre qui
-masse. Monsieur, répondit-il,
+masse. — Monsieur, répondit-il,
-vous trompez; moi,
+vous trompez ; moi,
-— Nous allons
+— Nous allons
-son homme Suivons
+son trousseau de clés d’une main d’homme à poigne. Suivons
-salle, emmes res. Elles
+salle, des femmes assises travaillent comme des ouvrières. Elles
-qui manoeu
+qui manœu-
-Mais Tune d’elle rejette
+Mais l’une d’elles rejette
-: Qui va
+: — Qui va
-ma sortie? Pour demain
+ma sortie ? — Pour demain
-la sœi\r gardienne.
+la Sœur gardienne.
-sortie », a
+sortie » a
-baraque. — Honte sur le docteur! Honte
+baraque. — Honte sur le docteur ! Honte
-sa descendance! Honte
+sa descendance ! Honte
-la faculté! Il
+la faculté ! Il
-une assassine» Je
+une assassine. Je
-vous m’entendez?... Et,
+vous m’entendez ?… Et,
-: Vous m’entendez,
+: — Vous m’entendez,
-sourd, c’està-dire monsieur le docteur?
+sourd, c’est-à-dire monsieur le docteur ?
-entrés. Et vous madame
+entrés. — Et vous, madame
-comment allezvous ce matin? Pareille à
+comment allez-vous ce matin ? — Pareille à
-savez. Et vous, madame Mémot? Moi, monsieur
+savez. — Et vous, madame Mémot ? — Moi, monsieur
-me fai-re sortir. — Mais il
+me faire sortir. — Mais il
-Mémot. Quelle histoire? Parce
+Mémot. — Quelle histoire ? Parce
-Légion d’honneur? Justement ! Eh bien! oui,
+Légion d’honneur ? — Justement ! — Eh bien ! oui,
-des jaloux; on
+des jaloux ; on
-à l’avaler; depuis,
+à l’avaler ; depuis,
-il faut? Mme
+il faut ? Mme
-pourquoi pas? — Et moi? Monsieur le docteur! C’était
+pourquoi pas ? — Et moi ? Monsieur le docteur ! C’était
-main, allei et retour, — Voilà un
+main, aller et retour. — Voilà un
-malade. Non, Monsieur
+malade. — Non, Monsieur
-docteur. Je le
+docteur. — Je le
-la rue... Voilà quinze
+la rue… — Voilà quinze
-docteur. La police
+docteur. — La police
-sans ressource. Je
+sans ressources. Je
-le trottoir..» Je travaillerai,
+le trottoir… — Je travaillerai,
-docteur. Elle sera
+docteur. — Elle sera
-assistance sociale, Résultat
+assistance sociale. Résultat
-fines »... Une
+fines »… Une
-bras î Bonjour, mon homme! Vous voilà,
+bras : — Bonjour, mon homme ! — Vous voilà,
-la mère supérieure.
+la Mère supérieure.
-appelez-vous déjà? Lison, ma sœur, et
+appelez-vous déjà ? — Lison, ma Sœur, et
-tenir bon... LA
+tenir bon… LA
-DES AGITER? De
+DES AGITÉES De
-des ctis désordonnés.
+des cris désordonnés.
-ont de* voix
+ont des voix
-des agitées,
+des agitées.
-: celle-là! Le
+: celle-là ! Le
-: — D’zim ba
+: — D’zim ba
-des comp... compagnons
+des comp… compagnons
-heures survingt-quatre au
+heures sur vingt-quatre au
-: — D’zim ba da boum... Sa
+: — D’zim ba da boum… Sa
-inondation. — Tiens! crie
+inondation. — Tiens ! crie
-d’accourir, tiens! Elle
+d’accourir, tiens ! Elle
-53 — La folie
+53 — La folie
-la saints femme
+la sainte femme
-se prolonge, A côté
+se prolonge. À côté
-les deux,.. Par
+les deux… Par
-décuplée. — Monsieur! Une
+décuplée. — Monsieur ! Une
-les cheveux, me
+les cheveux me
-: — Monsieur! J’ai
+: — Monsieur ! J’ai
-Je m’asseois au
+Je m’assois au
-mon aide; je
+mon aide ; je
-suis chanoinesse! »
+suis chanoinesse ! »
-m’enferme ici! Quand
+m’enferme ici ! Quand
-mes droits? Qui êtes-vous? Abbé, éveque ou sacristain? A moins
+mes droits ? Qui êtes-vous ? Abbé, évêque ou sacristain ? À moins
-chien, Azor! C’est vous, Asor?
+chien, Azor ! C’est vous, Azor ?
-FOUS Assez !
+FOUS — Assez !
-surveillante. Respect à
+surveillante. — Respect à
-Benoît XV! Assez! Assez!... La
+Benoît XV ! — Assez ! Assez !… La
-« Enfin! Enfin! » — Ah !
+« Enfin ! Enfin ! » — Ah !
-pouvoir m’hu milier à
+pouvoir m’humilier à
-Supérieure, M. le docteur
+Supérieure, M. le docteur
-autre monsieur... Humiliezmoi... La
+autre monsieur… Humiliez-moi… La
-sœur. Trois hommes
+sœur. — Trois hommes
-chaque jour! Et les nuits? fait la sœur. ... Et
+chaque jour ! — Et les nuits ? fait la Sœur. — … Et
-compte. Humiliez-vous. . . Humiliez-vous. . . Maintenant que
+compte. Humiliez-vous… Humiliez-vous… — Maintenant que
-la camisole* I) y
+la camisole. Il y
-ceinture. Fixé*
+ceinture. Fixée
-la taille» la
+la taille, la
-arrêt. Asseyez-vous, madame Raymond. • Je ne
+arrêt. — Asseyez-vous, madame Raymond. — Je ne
-garde-t-on ici? Elles
+garde-t-on ici ? Elles
-bonne santé... Arrière!... Arrière!.., Une
+bonne santé… Arrière !… Arrière !… Une
-: Tu m’entends, Laf ont !
+: — Tu m’entends, Lafont !
-m’entends, Poizat! Lafont
+m’entends, Poizat ! Lafont
-les r écrase
+les écrase
-botte. % Toute
+botte. Toute
-me serre.. Puis
+me serre… Puis
-fraîche. A dis ^
+fraîche. À dix
-derviche emballé ! LA
+derviche emballé ! LA
-DE PITIE Au
+DE PITIÉ Au
-sur ces onze
+sur onze
-Pour que! entrepreneur
+Pour quel entrepreneur
-étaient-elles « en montre »? Cela pleurait! Cela hurlait! Leur
+étaient-elles « en montre » ? Cela pleurait ! Cela hurlait ! Leur
-des music-halls^ Les
+des music-halls. Les
-nez coulaient... La
+nez coulaient… La
-Des « étangs » se
+Des « étangs » se
-étais-je tombé? L’odeur,
+étais-je tombé ? L’odeur,
-au lit 1
+au lit !
-page 178 -1 3880 6161 "CHEZ LES
+CHEZ LES
-de même! 1 7 * t 2 *
+de même !
-à votre costume? demande
+— Onze heures. C’est le moment. Tenez-vous à votre costume ? demande
-en compa^ gnie de
+en compagnie de
-Midi. La
+Midi. « La
-des agités qui
+des agitées qui
-cuiller. — Madame Ebert! si vous
+cuiller. — Madame Ebert ! Si vous
-les tables je
+les tables, je
-la sœur qui
+la Sœur qui
-table. Ahl Madame
+table. Ah ! Madame
-philharmonique. Ces dames
+philharmonique. — Ces dames
-si distincte’ ment sont
+si distinctement sont
-: Et comme
+: — Et comme
-tombais bien, Et Ton ouvrit
+tombais bien. Et l’on ouvrit
-se rua, C’étaient
+se rua. C’étaient
-battu. Attendez! que
+battu. — Attendez ! que
-haut. — C ombien sont-elles} Soixante. Elles
+haut. — Combien sont-elles ? — Soixante. Elles
-pieds. F!oc! une
+pieds. Floc ! une
-mur. Et si
+mur. — Et si
-ma sœur? Elles avaleraient
+ma sœur ? — Elles avaleraient
-complet. Voilà les
+complet. — Voilà les
-épaules. Enfin! quand
+épaules. Enfin ! quand
-plus peut-être? Un
+plus peut-être ? Un
-le trouble: De la
+le trouble : — De la
-le vendredi! jamais! C’est mercredi,
+le vendredi ! jamais ! — C’est mercredi,
-viande. C’est de
+viande. — C’est de
-La sœui l’assied
+La sœur l’assied
-le banc* Madame
+le banc. Madame
-frapper Tune de
+frapper l’une de
-de Il
+de macaroni. Il
-: — Cinq brisques,
+: — Cinq brisques,
-général, saluez! Cette
+général, saluez ! Cette
-FOUS Etes-vous chrétien? Communiez.
+FOUS — Êtes-vous chrétien ? Communiez.
-: Que me
+: — Que me
-: — Antonia, Antonia,
+: — Antonia, Antonia,
-qu’elle appelle! On
+qu’elle appelle ! On
-de macaroni! Mais
+de macaroni ! Mais
-maigre qui’ hoquette.
+maigre qui hoquette.
-Avec quoi? Il
+Avec quoi ? Il
-le macaroni? Parfois.
+le macaroni ? Parfois.
-: Tuya, tuya
+: — Tuya, tuya
-Tuya, tuya! crapule
+Tuya, tuya ! crapule
-mon frère!
+mon frère !
-67 * Dans
+67 {{***|150%}} Dans
-dame. Dites à
+dame. — Dites à
-nourrir. On me
+nourrir. — On me
-ma belle tf 9 Et vous? Parce que Ton m’empoisonne. Et vous? On me
+ma belle-mère. — Et vous ? — Parce que l’on m’empoisonne. — Et vous ? — On me
-FOUS Et VOUS? Ma voix
+FOUS — Et vous ? — Ma voix
-défend. - Et vous? Je veux mourir. Et vous, madame Glandin? Crottes de
+défend. — Et vous ? — Je veux mourir. — Et vous, madame Glandin ? — Crottes de
-de crottes! Le
+de crottes ! {{***|150%}} Le
-la cour* Le
+la cour. Le
-reprend. J’ai trop crié. J*ï ne
+reprend. — J’ai trop crié. Je ne
-bonne. — Pimbêche! Pimbêche! C’est
+bonne. — Pimbêche ! Pimbêche ! C’est
-a cou* ronné de
+a couronné de
-derniers (ils de
+derniers fils de
-: pimbêche! elle
+: pimbêche ! elle
-sur h
+sur la
-saigne. Aujourd’hui je
+saigne. — Aujourd’hui je
-toutes folles ! v^v>
+toutes folles !
-L’étonnement qui» comme
+L’étonnement qui, comme
-des fous grandit
+des fous, grandit
-ronflait. Heureusement! Seule
+ronflait. Heureusement ! Seule
-yeux grand ouverts. "■ Le
+yeux grands ouverts. « Le
-officiel. Evidemment i Tout
+officiel. Évidemment ! Tout
-réveille — où personne
+réveille – où personne
-la Paille? parce que
+la Paille ? Parce que
-Les ■ familles
+Les familles
-aussi I Le
+aussi ! Le
-! * Nous
+! {{***|150%}} Nous
-: — Le garde
+: — Le garde
-le mur! Que vous
+le mur ! — Que vous
-madame Emelin? Il me parle. Ecoutez. Mme
+madame Emelin ? — Il me parle. Écoutez. Mme
-autre. Que faites-vous
+autre. — Que faites-vous
-madame Garçon? J’écoule mon
+madame Garçon ? — J’écoute mon
-noyer, vilaine! A l’eau! A la rivière! » — Dormez! Oui» monsieur. Avançons. Demandez à
+noyer, vilaine ! À l’eau ! À la rivière ! » — Dormez ! — Oui monsieur. Avançons. — Demandez à
-moineaux. Celui-ci est
+moineaux. — Celui-ci est
-Gueule, l’autre*est Victor,
+Gueule, l’autre est Victor,
-la société! Beaucoup
+la société ! Beaucoup
-bruit. * Discrètement,
+bruit. Discrètement,
-: Que comptez-vous
+: — Que comptez-vous
-de moi? Me
+de moi ? Me
-le cou» me
+le cou, me
-me sauver? Vous sauver. Alors où
+me sauver ? — Vous sauver. — Alors où
-de soie?
+de soie ?
-: La fille
+: — La fille
-! * ** Minuit
+! {{***|150%}} Minuit
-« cin • \ quieme ».
+« cinquième ».
-chahut ^éjà, aux dortoirs! Des
+chahut déjà, aux dortoirs ! Des
-du diable! Ah! Filles du diable! »
+du diable ! Ah ! Filles du diable ! »
-je nie mêlais
+je me mêlais
-de fumer! —
+de fumer ! « —
-bien ccmmode, dit-il,
+bien commode, dit-il,
-Comme veilleuse, des
+Comme veilleuses, des
-au mur! Ailleurs,
+au mur ! Ailleurs,
-le coeur lui
+le cœur lui
-du matin» les
+du matin, les
-plastiques. Filles du
+plastiques. — Filles du
-sœur, couchezvous! Et
+sœur, couchez-vous ! Et
-: Va te
+: — Va te
-attendre. Au plume! fille du ciel! oust! Celle-ci,
+attendre. — Au plume ! fille du ciel ! oust ! Celle-ci,
-hurlait, Voyant le
+hurlait, voyant le
-: — Attrapez-le I Dressée
+: — Attrapez-le ! Dressée
-: — Si j’ai
+: — Si j’ai
-de lit! N
+de lit !
-des catastrophes... Cette
+des catastrophes… Cette
-Elle ^ * m a repère : Tiens !
+Elle m’a repéré : — Tiens !
-petits. Allez vous
+petits. — Allez vous
-! J’attends mon
+! — J’attends mon
-: 33 multiplié
+: — 33 multiplié
-donne 240, plus
+donne 240 plus
-mille milliards! Quand
+mille milliards ! Quand
-à l’estomac! Contre
+à l’estomac ! Contre
-: — Et avec
+: — Et avec
-boutons ! . . . Une
+boutons !… Une
-faillit s*étouifer avec
+faillit s’étouffer avec
-calculatrice. — Je vous
+calculatrice. — Je vous
-moquerie, imite, sa
+moquerie, imite sa
-mille, milliard! brrrl brrr! Plusieurs
+mille, milliard ! brrr ! brrr ! Plusieurs
-d’eau encore! Le
+d’eau encore ! Le
-du tout-à-1’égout. Deux
+du tout-à-l’égout. {{***|150%}} Deux
-: Monsieur le doqueleut/ Monsieur le doque teur/ C’est la
+: — Monsieur le doqueteur ! Monsieur le doqueteur ! — C’est la
-d’avant-hier, dis* je ?
+d’avant-hier, dis-je ?
-Quand oes parents
+Quand ses parents
-l’enfermaient. L /enfant passait
+l’enfermaient. L’enfant passait
-garda. Cette
+garda. « Cette
-est-elle là? Enfin! elle
+est-elle là ? Enfin ! elle
-bientôt. — Je m’évaderai, monsieur le Jo quêteur, je
+bientôt. » — Je m’évaderai, Monsieur le doqueteur, je
-paille. — Je ne
+paille. — Je ne
-soir, j’aurais trop
+soir, j’aurai trop
-une criminelle? C’est elle, qui d’une
+une criminelle ? C’est elle qui, d’une
-FOUS Monsieur le doqueleur! Monsieur le cloque* leur! On
+FOUS — Monsieur le doqueteur ! Monsieur le doqueteur ! On
-grilles. Mon père
+grilles. — Mon père
-trop peur.. Allez
+trop peur. Allez
-des cachots...
+des cachots…
-ennemis I Ils
+ennemis ! Ils
-plancher. Dans le
+plancher. — Dans le
-des ondes? On
+des ondes ? On
-nappe i \u, les
+nappe d’eau, les
-le nez; en vain! Il
+le nez ; en vain ! Il
-vit dans, les
+vit dans les
-il dore dans
+il dort dans
-cauchemar. Quoi? Qu’est-ce
+cauchemar. — Quoi ? Qu’est-ce
-y a? Arrière! Les voilà! Les voilà! Au
+y a ? Arrière ! Les voilà ! Les voilà ! Au
-un consortium; ce
+un consortium ; ce
-Branly. jadis, c’était
+Branly. Jadis, c’était
-phonographe, la sans-fil,
+phonographe, le sans-fil,
-haut-parleur. L’avion passait
+haut-parleur. — L’avion passait
-tête. II est
+tête. Il est
-même. Ecoutez-le, il rôde... rrron...rrron-rrron, il
+même. Écoutez-le, il rôde… rrron… rrron-rrron, il
-le ciel? Il
+le ciel ? Il
-leur balcon... Elle
+leur balcon… Elle
-: — Ecoutez, il vient! Le
+: — Écoutez, il vient ! Le
-Il né se
+Il ne se
-thorax vendait un
+thorax rendait un
-cave. — C’est moi 1 C’est
+cave. — C’est moi ! C’est
-la Ruhr! Leur
+la Ruhr ! Leur
-ronge. Allons, madame
+ronge. — Allons, madame
-vilaines pensées, Se peut-il,
+vilaines pensées. — Se peut-il,
-la guerre! J’ai
+la guerre ! J’ai
-ici. Et où
+ici. — Et où
-madame Garin? Aux galères. — Vous ne
+madame Garin ? — Aux galères. — Vous ne
-seule, voyons! — C’est moi.
+seule, voyons ! — C’est moi.
-exactement. Et qu’est-ce
+exactement. — Et qu’est-ce
-ce calendrier? Des vues
+ce calendrier ? — Des vues
-Paris. Lesquelles? La tour Eiffel, Is pont
+Paris. — Lesquelles ? — La tour Eiffel, le pont
-Palais, tous, îes points
+Palais, tous les points
-repère. Ce n’est
+repère. — Ce n’est
-guerre. Si, c’est
+guerre. — Si, c’est
-femme. — Mais si,
+femme. — Mais si,
-honorable. Je ne
+honorable. — Je ne
-: Pourquoi V «
+: — Pourquoi l’ «
-m’en veut? crie-t-il,
+m’en veut ? crie-t-il,
-Juif Errant, c’est
+Juif errant, c’est
-la Hollande? C’est
+la Hollande ? C’est
-tank anglais? C’est
+tank anglais ? C’est
-conquis Madagascar? Ce
+conquis Madagascar ? Ce
-le Maroc? Ce
+le Maroc ? Ce
-c’est moi! Et le Tonkin? Ce
+c’est moi ! Et le Tonkin ? Ce
-Pour qu* «
+Pour qu’ «
-pouilleux marche.r en
+pouilleux marcher en
-France * face
+France » face
-: — Le roi
+: — Le roi
-c’est moi! L’autre
+c’est moi ! L’autre
-: — C’est moi.
+: — C’est moi.
-: Etes-vous le
+: — Êtes-vous le
-des cinémas? »WHt • •• Eh bien! mon
+des cinémas ? — … — Eh bien ! mon
-la radiographie! Et
+la radiographie ! Et
-qui mac~ cramponnent* c’est la ’faute du
+qui m’accramponnent, c’est la faute du
-pour cela j’emploie
+pour cela, j’emploie
-de l’écran? Le
+de l’écran ? Le
-91 cl’or t et le Tombeau
+91 d’or, et Le Tombeau
-: Aussi cette
+: — Aussi cette
-flambé toute! J’ai
+flambé toute ! J’ai
-ça 3era un joli film! Sa
+ça sera un joli film ! Sa
-: — Heureusement que
+: — Heureusement que
-quatre verres? Pourquoi
+quatre verres ? Pourquoi
-les côtés? C’est
+les côtés ? C’est
-les haut-parleurs! Au
+les haut-parleurs ! Au
-! La
+! {{***|150%}} La
-souffre terriblement! C’est
+souffre terriblement ! C’est
-diminue. De cinq
+diminue. — De cinq
-: Arrière les fluides! Elle
+: — Arrière les fluides ! Elle
-: Ils sont
+: — Ils sont
-26 juil let. Qui donc, Madame? Les fluides
+26 juillet. — Qui donc, Madame ? — Les fluides
-la gare; et
+la gare ; et
-: — Coupe-toi le
+: - Coupe-toi le
-le poignet! J’ai
+le poignet !   J’ai
-coupé. — Laisse saigner! Laisse saigner! criait l’élec tricité. Après,
+coupé. — Laisse saigner ! Laisse saigner ! » criait l’électricité. Après,
-: H paraît
+: — Il paraît
-le journal. Oh! j’ai
+le journal.  Oh ! j’ai
-la radio gueraphie ont
+la radiogueraphie ont
-en diablo. Il
+en diable. Il
-comme ça. (Elle montre
+comme ça (elle montre
-et par derrière une
+et par-derrière une
-chair brûlée, Le délire» soudain,
+chair brûlée. Le délire, soudain,
-: Alors» on
+: — Alors, on
-criait ï Catin
+criait : Catin
-17 cent, 1.700 francs! C’est
+17 cents, 1700 francs ! C’est
-à l’anglaise! Mais
+à l’anglaise ! Mais
-je souffre! Arrière
+je souffre ! Arrière
-cinq centimètres! Et
+cinq centimètres ! Et
-prince russe, qui,
+prince russe qui,
-la Tchéka? Quand
+la Tchéka ? {{***|150%}} Quand
-nous fuyons; mais,
+nous fuyons ; mais,
-Péniblement, noifs grimpons s»ir un
+Péniblement, nous grimpons sur un
-ont découvert! Ils accourent) Ils
+ont découvert ! Ils accourent ! Ils
-le sol... mais, en sursaut, mouillés
+le sol… mais, en sursaut mouillés
-continue toujours...
+continue toujours…
-un aliénisfce, qui
+un aliéniste qui
-aussi d^ Jésus-Christ,
+aussi de Jésus-Christ,
-C’est dar.s la
+C’est dans la
-à 6.000 mètres
+à 6000 mètres
-Toulouse. * % Afin
+Toulouse. Afin
-choses toiribent bien,
+choses tombent bien,
-un lieu’ nomme , ! ! 1 I \ i * i s S Braqueville. • * » i W \
+un lieu nommé Braqueville.
-républicaine. ** Si
+républicaine. {{***|150%}} Si
-guérir. II est
+guérir. Il est
-de reconnaître* de
+de reconnaître, de
-milieu spécial, si,
+milieu spécial si,
-cet homme ayant
+cet homme, ayant
-est aveugle« cela
+est aveugle, cela
-« Misérable! Qu’as-tu fait? Tu
+« Misérable ! Qu’as-tu fait ? Tu
-d’autres lieux? Je vous crois! Si
+d’autres lieux ? Je vous crois ! Si
-que j’avance? Tout à fait! Laissons
+que j’avance ? Tout à fait ! Laissons
-Cela va! Un
+Cela va ! Un
-« Ditachez les
+« Détachez les
-les malades! » — Nous ne
+les malades ! » — Nous ne
-la Seine... Dans
+la Seine… {{***|150%}} Dans
-houille blanche, Les
+houille blanche. Les
-la deuxième, Pourquoi la lacérer? Alors, que
+la deuxième. Pourquoi la lacérer ? — Alors, que
-mon ami? Du
+mon ami ? Du
-le kilogramme? N’est-ce
+le kilogramme ? N’est-ce
-peu cher? — C’est le
+peu cher ? — C’est le
-de gaîté : Allô! Dario! fait-il,
+de gaieté : — Allô ! Dario ! fait-il,
-mon ami? — Tout roule
+mon ami ? — Tout roule
-patron. Si ca roule? Mais
+patron. — Si ça roule ? Mais
-vieux frère! Vieux frère! va! dit
+vieux frère ! — Vieux frère ! va ! dit
-des figureâ de
+des figures de
-lamas, boudhistes, musulmans,
+lamas, bouddhistes, musulmans,
-la prière! Regardez, c’est
+la prière ! — Regardez, c’est
-fous — dix délirants — et
+fous – dix délirants — et
-normal. Cherchez l’homme
+normal. — Cherchez l’homme
-le doc teur. Je
+le docteur. Je
-derniers, l ’électricien est
+derniers, l’électricien est
-Un fou, l’a
+Un fou l’a
-vous çn prie, ■ levez
+vous en prie, levez
-103 — Un fou? demandai-je éberlué. Evidemment, fit
+103 — Un fou ? demandai-je éberlué. — Évidemment, fit
-étonnement. ** Dans
+étonnement. {{***|150%}} Dans
-cri. Vous n’avez
+cri. — Vous n’avez
-cinquième »? Vous venez
+cinquième » ? — Vous venez
-passer doux heures.
+passer deux heures.
-folie. De la blague! dis-je,
+folie. — De la blague ! dis-je,
-cinquième. Dans les
+cinquième. — Dans les
-hurlent-ils, alors? — Je ne sais. Enfin, que leur faites-vous? Je leur
+hurlent-ils, alors ? — Je ne sais. — Enfin, que leur faites-vous ? — Je leur
-J’voyais, teliment fêtais pompette. Les
+J’voyais, tellement j’étais pompette, Les
-FOUS — Voilà le
+FOUS — Voilà le
-qui chahutaient* Bravo! Dupré! Voilà
+qui chahutaient. — Bravo ! Dupré ! Voilà
-deux sous; continue, mon arni, c’est
+deux sous, continue, mon ami, c’est
-tombe. Qui est-ce? demandai-je.
+tombe. — Qui est-ce ? demandai-je.
-: — C’est mon
+: — C’est mon
-ses clients... Les
+ses clients… {{***|150%}} Les
-docteur Dide? Ils
+docteur Dide ? Ils
-raison. . Pour
+raison. Pour
-de leuro jours
+de leurs jours
-de ion jugement,
+de son jugement,
-éloquente harangue, Dide
+éloquente harangue. Dide
-: — Cet homme
+: — Cet homme
-passa. L’orafeur s’approcha
+passa. L’orateur s’approcha
-Dide. Bonjour, monsieur
+Dide. — Bonjour, monsieur
-effervescence. — Nous avons
+effervescence. — Nous avons
-ami. — Mais c’est
+ami. — Mais c’est
-piano. N’est-ce pas
+piano. — N’est-ce pas
-grand altiste, me
+grand artiste, me
-Dide. En effet. Eh bien ! ce
+Dide. — En effet. — Eh bien ! ce
-mes fous...
+mes fous…
-Venez voir
+Un après-midi, le docteur Dide me dit : — Venez voir
-laboratoire. .Les travaux
+laboratoire. Les travaux
-Confusion mental e v psychoses
+Confusion mentale, psychoses
-lésions circonscrites; P.
+lésions circonscrites ; P.
-rapide. Epilepsie. Idiotie.
+rapide. Épilepsie. Idiotie.
-fascinateur. C’est mon
+fascinateur. — C’est mon
-: C’est Mme Boivin. Enchanté I Je
+: — C’est Mme Boivin. — Enchanté ! Je
-l’armoire. Parfait 1 fis-je,
+l’armoire. — Parfait ! fis-je,
-dans de3 pots de chambre? Le
+dans des pots de chambre ? Le
-: Parce que
+: — Parce que
-chambre, Monsieur, est
+chambre, monsieur, est
-du cerveau!
+du cerveau !
-L’acité peut
+L’agité peut
-les cotes. Le
+les côtes. Le
-murs I C’est
+murs ! C’est
-le Ht, le
+le lit, le
-de l’Egypte des Pharaons. Seulement pour l’employer les Egyptiens attendaient
+de l’Égypte des Pharaons. Seulement, pour l’employer, les Égyptiens attendaient
-ils cou* paient le
+ils coupaient le
-du genou... Il
+du genou… Il
-crie plus; il
+crie plus ; il
-encore pénétré! Aujourd’hui» c’est
+encore pénétré ! Aujourd’hui, c’est
-trente-six heures; encore
+trente-six heures ; encore
-serait indécent; aussi,
+serait indécent ; aussi,
-monde. Un
+monde. {{***|150%}} Un
-être de»
+être des
-quatre, six... quatorze têtes. M. Deibler n*avait pourtant
+quatre, six… quatorze têtes. M. Deibler n’avait pourtant
-dans cette. ville,
+dans cette ville,
-murs département taux! Je me campai . Etayé de
+murs départementaux ! Je me campai. Étayé de
-Pas d’erreur! C’étaient
+Pas d’erreur ! C’étaient
-cangue. A Changhaï si
+cangue. À Changhaï, si
-de toolice de
+de police de
-la pri* meur d’une dé ces
+la primeur d’une de ces
-cangue. Etonnantes baignoires! Elle3 étaient
+cangue. Étonnantes baignoires ! Elles étaient
-Bien trouvé! Les
+Bien trouvé ! Les
-le nez*
+le nez.
-tête c V,t bien
+tête c’est bien
-une seule! * La
+une seule ! {{***|150%}} La
-contrainte, cellu^ les et
+contrainte, cellules et
-les asi« les sont
+les asiles sont
-la Faculté de
+la faculté de
-Eh bienl on
+Eh bien ! on
-fers. ’ i Voyez
+fers. Voyez
-cinq jours, Camisole
+cinq jours. Camisole
-ne Font pas calmée* Elle
+ne l’ont pas calmée. Elle
-progrès, qu’attend-on? Que
+progrès, qu’attend-on ? Que
-ait !e temps
+ait le temps
-soit libre! *. ** Puis
+soit libre ! {{***|150%}} Puis
-locataires. Je suis
+locataires. — Je suis
-mains I Sa
+mains ! Sa
-de fer. elle
+de fer, elle
-119 Pirates! Bandits! Chenapans! Trousseurs! (détrousseurs) . Courrier de Lyon! Vampire de sang! Juiverie! Bolgueviks! Rron! psitt! est-ce que
+119 — Pirates ! Bandits ! Chenapans ! Trousseurs ! (détrousseurs). Courrier de Lyon ! Vampire de sang ! Juiverie ! Bolgueviks ! Rron ! psitt ! Est-ce que
-le Jésus? Les
+le Jésus ? Les
-chauffées. *. Dans
+chauffées. {{***|150%}} Dans
-est go’treux du
+est goitreux du
-sont connu? ici,
+sont connus ici,
-parlent jamais; une affection f rater-
+parlent jamais ; une affection frater-
-les unit» Ils
+les unit. Ils
-au mur ils
+au mur, ils
-yeux lumi neux un
+yeux lumineux un
-que regarde-t-il ? On
+que regarde-t-il ? On
-qu’il fixe... *i n’y
+qu’il fixe… il n’y
-de point! Et
+de point ! Et
-côtés * tel
+côtés tel
-va s’élancer... Il
+va s’élancer… Il
-meublé. Ouvrez ! dit
+meublé. — Ouvrez ! dit
-son corps, il en
+son corps. Il en
-les cheveux, C’est
+les cheveux. C’est
-Peau-Rouge. Vous l’occupez
+Peau-Rouge. — Vous l’occupez
-des poulets? Ce ne font pas des plumes » c’est son varech,
+des poulets ? — Ce ne sont pas des plumes, c’est son varech.
-Comme literie» il
+Comme literie, il
-le mouille» le
+le mouille, le
-sa peau, Il
+sa peau. Il
-referme. Ouvrez le Sénégalais. Noir» nu» méchant,
+referme. — Ouvrez le Sénégalais. Noir, nu, méchant,
-Va-t’en » C’est une avantmain de
+Va-t’en ». C’est une avant-main de
-crue. Va-ra-cri-da-ru-la-ra-ti-ka 1 Il s’est dresse. On
+crue. — Va-ra-cri-da-ru-la-ra-ti-ka ! Il s’est dressé. On
-va bondir* On
+va bondir. On
-habillé. Faites-moi sortir,
+habillé. — Faites-moi sortir,
-! Avant-hiei, il
+! Avant-hier, il
-soudée. — Je ne
+soudée. — Je ne
-de voyages!,,.
+de voyages !…
-FOUS Faites-moi sortir, par pitié! je ne
+FOUS — Faites-moi sortir, par pitié ! Je ne
-plus. Refermez, Assassins! Assassins! crie
+plus. — Refermez. — Assassins ! Assassins ! crie
-sanglotant. — La folie,
+sanglotant. — La folie,
-une sœur, est
+une Sœur, est
-le wattmann qui
+le wattman qui
-dimanches, brouhaha! Il
+dimanches, brouhaha ! Il
-à l’usage» ce
+à l’usage, ce
-des panière une
+des paniers une
-marengo. Alors, qu’est-ce
+marengo. — Alors, qu’est-ce
-manger, maintenant? dit
+manger, maintenant ? dit
-on lessive! Il
+on lessive ! Il
-LES TOUS 127 * Voici
+LES FOUS 127 {{***|150%}} Voici
-Pourquoi viennent- elles? Celle-ci
+Pourquoi viennent-elles ? Celle-ci
-brutalement. Eh bien! tu
+brutalement. — Eh bien ! tu
-me voir? S’il
+me voir ? S’il
-pas. — Tu sais,
+pas. — Tu sais,
-mourir. — C’est qu’il
+mourir. — C’est qu’il
-l’un m m reçoit
+l’un reçoit
-visite. î)
+visite.
-FOUS Tu es
+FOUS — Tu es
-me voir? Eh oui
+me voir ? — Eh oui
-une côteleite de
+une côtelette de
-la rnange : — C’est bon? demande
+la mange : — C’est bon ? demande
-femme. J’aimerais mieux mes boites de
+femme. — J’aimerais mieux mes bottes de
-réalités. — La Sainte Vierge! dit ce malade, à
+réalités. — La Sainte Vierge ! dit ce malade à
-tu comprends... Au lieu
+tu comprends… — Au lieu
-en liberté! Deux
+en liberté ! Deux
-l’après-midi, ellas mange aient. A deux
+l’après-midi, elles mangeaient. À deux
-FOUS Vl 29 Madame Servin,
+FOUS 129 — Madame Servin,
-vous allez, encore
+vous allez encore
-: Mieux vaut
+: — Mieux vaut
-Quelle noce! Elles
+Quelle noce ! Elles
-Au jusie, quelle
+Au juste, quelle
-la folle? Je me
+la folle ? — Je me
-garder Tune et
+garder l’une et
-tour. Pas de
+tour. — Pas de
-brun, j*ai encore
+brun, j’ai encore
-: Mange, Adélaïde,
+: — Mange, Adélaïde,
-l’infirmerie. Madame, lui
+l’infirmerie. — Madame, lui
-sombre. Qu’appelez-vous sombre ? Votre mari
+sombre. — Qu’appelez-vous sombre ? — Votre mari
-longtemps. - Eh! docteur,
+longtemps. — Eh ! docteur,
-cela a-i-il? ^^^^v^4 fait
+cela a-t-il ? fait
-: Depuis longtemps,
+: — Depuis longtemps,
-pour moi, Des
+pour moi. Des
-« Arrière! Cachezvous dans
+« Arrière ! Cachez-vous dans
-à balais! Mettez un masque! Arrachez-vous
+à balais ! Mettez un masque ! Arrachez-vous
-ce fils! Mâles
+ce fils ! Mâles
-mal. Psitt! Psitt! Glou-ouGlou! »
+mal. Psitt ! Psitt ! Glouou-Glou ! »
-plusieurs jours, La yuc des
+plusieurs jours. La vue des
-tout pâle* Serré 4 contre
+tout pâle. Serré contre
-lapide. Papa, demande
+lapide. — Papa, demande
-la maman? Une
+la maman ? Une
-repartir. , — Remeltez-lui toujours
+repartir. — Ramenez-lui toujours
-ma part» Je
+ma part. Je
-du quartier, La
+du quartier. La
-chanter. — De la
+chanter. — De la
-: — Poison du
+: — Poison du
-boî-oî-oî-te. A pas dansants» elle
+boî-oî-oî-te. À pas dansants, elle
-fosse. A-t-elle mangé ses oranges? demande
+fosse. — À-t-elle mangé ses oranges ? demande
-revient. Elle les mangera, madame... Celle-ci
+revient. — Elle les mangera, madame… Celle-ci
-» Et puis mange! répond
+» — Et puis mange ! répond
-: Veux-tu revenir
+: — Veux-tu revenir
-la maison? demandent
+la maison ? demandent
-malade. — Je suis
+malade. — Je suis
-heure. Tu es
+heure. — Tu es
-mieux. Moi je
+mieux. — Moi je
-: Je ne
+: — Je ne
-emmenez-moi. Le docteur
+emmenez-moi. — Le docteur
-fait guérie, Si, je
+fait guérie. — Si, je
-guérie. Tu ne Tes pas
+guérie. — Tu ne l’es pas
-raisonnable. C’est vous
+raisonnable. — C’est vous
-enfermer. Ne le fallait-il pas? Sans coeur, sans
+enfermer. — Ne le fallait-il pas ? — Sans cœur, sans
-: — Enfin, dit
+: — Enfin, dit
-les oreilles? Papa! c’est
+les oreilles ? — Papa ! c’est
-! Un
+! {{***|150%}} Un
-payants », Ils
+payants ». Ils
-dans ^une salle.
+dans une salle.
-ils s’ar-,
+ils s’ar-
-sans ride, dort
+sans rides, dort
-: Toujours le rnêrne état, ma sœur? Toujours. Cette
+: — Toujours le même état, ma sœur ? — Toujours. Cette
-pas. Si tu
+pas. — Si tu
-main, lu toucheras
+main, tu toucheras
-ont grandi... Dans
+ont grandi… Dans
-corps. Vous amèneriez
+corps. — Vous amèneriez
-reins, vji homme
+reins, un homme
-qui roule... L’idée
+qui roule… L’idée
-payantes ;>. Ce
+payantes ». Ce
-nos pieds» nous
+nos pieds, nous
-FOUS Madame, je
+FOUS — Madame, je
-Trente-cinq ans... sans
+Trente-cinq ans… sans
-poli. — Faites-moi l’honneur,
+poli. — Faites-moi l’honneur,
-à M. le procureur
+à M. le procureur
-République que... Oh !
+République que… — Oh !
-madame. C’est à son substitut? Pas davantage... Vous êtes
+madame. — C’est à son substitut ? — Pas davantage… — Vous êtes
-des Caleries des Dames» alors? J’ai
+des Galeries des Dames, alors ? J’ai
-écheveaux soie
+écheveaux de soie
-est bien... Je
+est bien… Je
-les combinaisons!... Elle
+les combinaisons !… Elle
-combinaisons. Ce sont
+combinaisons. — Ce sont
-de Reichshoff en !
+de Reichshoffen !
-mais jç suis mignonne! J’ai
+mais je suis mignonne ! J’ai
-la Tour! Si,
+la Tour ! Si,
-combinaisons. Touchez-les. ce
+combinaisons. Touchez-les, ce
-! Mad ame..« — Madame Amélie
+! — Madame… — Madame Amélie
-de soi? mari,
+de son mari,
-Amélie Parquerer exige
+Amélie Parqueret exige
-saignantes ei cîc vieilles
+saignantes et de vieilles
-la vaisselle une
+la vaisselle, une
-des châ laignes pour
+des châtaignes pour
-autre fois or, Mme Amélie Parquerel» veuve
+autre fois, Mme Amélie Parqueret, veuve
-d’auscultation épider* mique; de, plus,
+d’auscultation épidermique ; de plus,
-fauteuil soif pkcé de
+fauteuil soit placé de
-redouter le? nausées
+redouter les nausées
-Mme Uibain, et
+Mme Urbain, et
-que l’in
+que l’in-
-Chopin. — Madame, j’ai bien l’honneur... Je
+Chopin. — Madame, j’ai bien l’honneur… Je
-bras. Et je
+bras. — Et je
-poignet. — Et j’offre! Et
+poignet. — Et j’offre ! Et
-pendant uns nuit
+pendant une nuit
-les chouettes. -:n fera,
+les chouettes lui fera,
-tombe. J’ai pu m’ enfuir de lV.utre côté
+tombe. {{***|150%}} J’ai pu m’enfuir de l’autre côté
-FOUS 14Î signes. Je disj:j;ais dans
+FOUS 141 signes. Je disparais dans
-Escan ■ m’attend.
+Escan m’attend.
-qu’elle aurait, en
+qu’elle aurait en
-une D. P., une démente précoce et
+une D.P., une démente précoce, et
-vient audevant de
+vient au-devant de
-éventail quelle na pas.
+éventail qu’elle n’a pas.
-ne glisce plus.
+ne glisse plus.
-mot. * Le
+mot. {{***|150%}} Le
-posée mé’ lancoliquement sur
+posée mélancoliquement sur
-fermé, une’ femme
+fermé, une femme
-elle. — Comment allez-vous
+elle. — Comment allez-vous
-Germaine ") — Docteur, il
+Germaine ? — Docteur, il
-la so^ur : Elle pense
+la sœur : — Elle pense
-son tapis? Tout le
+son tapis ? — Tout le
-nous somme? 4 restées
+nous sommes restées
-elle jT / répéta I
+elle répéta :
-143 Ouvrez la
+143 - Ouvrez la
-ma sœur, que
+ma Sœur, que
-mon tapis. Il
+mon tapis.  Il
-ouvrir. — Il est
+ouvrir. -Il est
-ai-je fait? — Voyons, madame,
+ai-je fait ? – Voyons, madame,
-ami. Ah! il
+ami. – Ah ! il
-jolies choses! Un
+jolies choses !   Un
-après, e«!!e s’effondra
+après, elle s’effondra
-douloureusement. Entrons
+douloureusement. {{***|150%}} Entrons
-oreilles. — Bouchez! Bouchez! cela ne
+oreilles. — Bouchez ! Bouchez ! Cela ne
-âme. Ah! Voilà
+âme. Ah ! Voilà
-point de bonnet
+point le bonnet
-ce matin? Le
+ce matin ? Le
-geste. i — Inutile! ne me
+geste. — Inutile ! Ne me
-pour régisseur; moi
+pour régisseur ; moi
-de m’atteindra plus
+de m’atteindre plus
-d’un enfant-radium! A trois
+d’un enfant-radium ! À trois
-ma sortie? — Je signerai
+ma sortie ? — Je signerai
-» Ah! je
+» — Ah ! je
-de Chilpéric? c?* f O* CV Si. DU DU Comment vous appelez-vous, exactement? Demoiselle. J’ai
+de Chilpéric ? Si. Si. Si. — Comment vous appelez-vous, exactement ? — Demoiselle. J’ai
-Maintenant, Joff re et
+Maintenant, Joffre et
-: Cousin, tu
+: - Cousin, tu
-belle branche! <a Mais
+belle branche !   « Mais
-cochon, un... »
+cochon, un… »
-conviction. C’e^t
+conviction. C’est
-femme bien- élevée
+femme bien élevée
-ébouriffantes. Allons, madame,
+ébouriffantes. — Allons, madame,
-vous con* vient pas. Le sang
+vous convient pas. — Le sang
-canon. Ah! Je
+canon. Ah ! Je
-! — Je parie
+! — Je parie
-nuits. Toutes les
+nuits. — Toutes les
-chez naci, oui! Lundi» il
+chez moi, oui ! Lundi, il
-il voulait. me
+il voulait me
-mes flilz (?) Mardi,
+mes flitz ( ?). Mardi,
-à vous! effronté tentateur! Mercredi,
+à vous ! effronté tentateur ! Mercredi,
-dirai ? Vien, mignon! » Pouah! Vous n’êtes qu*m? bouc.
+dirai : « Viens, mignon ! » Pouah ! Vous n’êtes qu’un bouc.
-et, dan?
+et, dans
-houpette. Eh bien! crie-i-elle, je
+houpette. — Eh bien ! crie-t-elle, je
-de Chilpéric! Signez ma sortie, Au revoir, madame. Au diable! maquereau. >
+de Chilpéric ! Signez ma sortie. — Au revoir, madame. — Au diable ! maquereau.
-Me voici! C’était
+Me voici ! C’était
-avait maintes
+avait résumé maintes
-vous résume guettais
+vous guettais
-ai vu, Je
+ai vu. Je
-docteur. Tiens! dit
+docteur. — Tiens ! dit
-son mari! — Oui! mon mari! Elle enveloppa le
+son mari ! — Oui ! mon mari ! Elle enveloppe le
-qui sup-i plie et,
+qui supplie et,
-bras. Allons! fait
+bras. — Allons ! fait
-cette demoiselle, et,
+cette demoiselle et,
-épanchements. — Docteur, fait-elle,
+épanchements. — Docteur, fait-elle,
-m’emmenez-vous ?j Je
+m’emmenez-vous ? Je
-le coeur, elle Ta trouvé,
+le cœur, elle l’a trouvé,
-chaumière. Oh! emmenez-moi, docteur. Allons, fait
+chaumière. — Oh ! emmenez-moi, docteur. — Allons, fait
-décroche ellemême du
+décroche elle-même du
-? Pour renaître
+? — Pour renaître
-ma mission... Nous
+ma mission… Nous
-ne leui manque
+ne leur manque
-à corne retourné
+à cornes retourné
-ce matin, au
+ce matin au
-nu piqut un cent-mèires et
+nu pique un cent mètres et
-Ce magcl, d’une botte de
+Ce magot, d’une boîte de
-marche devant» faisant
+marche devant, faisant
-Babel. Oh ne
+Babel. On ne
-pas d’asile, ni
+pas d’asiles, ni
-ces feus dans le Sud de
+ces fous dans le sud de
-France. Maïs la
+France. Mais la
-pas toué authentiques.
+pas tous authentiques.
-: Ecoute, tu
+: « Écoute, tu
-le continent; tu
+le continent ; tu
-de Baslia! »
+de Bastia ! »
-colis. II arrive. Le directeur-médecin dit
+colis. Il arrive. Le directeur médecin dit
-pas fou! »
+pas fou ! »
-le garder! Le géant danois vient
+le garder ! Le géant Danois vient
-157 gapore! Le
+157 gapore ! Le
-Au large! C’est
+Au large ! C’est
-sucrier, H recouvrait
+sucrier, il recouvrait
-attendait. Curieux pèlerin! »
+attendait. « Curieux pèlerin ! »
-qu’il lit :
+qu’il fit :
-au salon; belles
+au salon ; belles
-lune, wisky, orangeades! Le
+lune, whisky, orangeades ! Le
-un te<ngo. Accord.
+un tango. Accord.
-soulève — c’est un géant — traverse
+soulève – c’est un géant — traverse
-fait mal! Dans
+fait mal ! Dans
-Danois. Au
+Danois. {{***|150%}} Au
-mesure sst mieux
+mesure est mieux
-serpents, évidemment! Les
+serpents, évidemment ! Les
-moi l’occa* sion d’en
+moi l’occasion d’en
-autant. Backchichc (pourboire) dit
+autant. — Backchiche (pourboire), dit
-quelques sotu pour
+quelques sous pour
-de moeurs décentes
+de mœurs décentes
-mettre leui pantalon...) était
+mettre leur pantalon…) était
-se levait> pénétrait
+se levait, pénétrait
-cierges. — Enfin! Baptiste,
+cierges. — Enfin ! Baptiste,
-mes cierges? Baptiste
+mes cierges ? Baptiste
-: — C’est un
+: — C’est un
-Baptiste avait, d’ailleurs
+Baptiste avait d’ailleurs
-son dossier.^ On
+son dossier. On
-des allumettesbougies. Je
+des allumettes-bougies. Je
-en douce!... Cependant,
+en douce !… Cependant,
-leur front, Ces
+leur front. Ces
-se relèvent... Ce
+se relèvent… Ce
-deux Musulmans qui font h prière
+deux musulmans qui font la prière
-midi. L ARRACHEUR DE
+midi. L’ARRACHEUR DE
-à MM. les chirurgiensdentistes, mais
+à MM. les chirurgiens-dentistes, mais
-avec empressement Le
+avec empressement. Le
-êtes contents? »
+êtes contents ? »
-de l’arracheur, De
+de l’arracheur. De
-sa pcche de gilet. Ouvrez la
+sa poche de gilet. — Ouvrez la
-premier client Le
+premier client. Le
-l’orifice. C’est là? Vous savez
+l’orifice. — C’est là ? — Vous savez
-disent, fil le
+disent, fit le
-index .sur la
+index sur la
-C’était là!... Pendant
+C’était là !… Pendant
-poignet. Mesdames et
+poignet. — Mesdames et
-la dent... Il
+la dent… Il
-de tambour! Au suivant! i à
+de tambour ! — Au suivant !
-des singeries, Un
+des singeries. Un
-« Tirana! Tirana ï »
+« Tirana ! Tirana ! »
-à de& visions
+à des visions
-au tableau! Chez
+au tableau ! Chez
-leurs crocs! Us attendaient
+leurs crocs ! Ils attendaient
-des mois! L ARMENIENNE, SON
+des mois ! L’ARMÉNIENNE, SON
-d’aviateur, camisoIée, ficelée
+d’aviateur, camisolée, ficelée
-: — Mouge, mouge, mouge! C’était
+: — Mouge, mouge, mouge ! C’était
-: Viens me
+: — Viens me
-route I Traverse
+route ! Traverse
-« Qu’ai-* je fait
+« Qu’ai-je fait
-mon mari» à
+mon mari, à
-163 énien, «
+163 mon mari ? » car, en arménien, «
-» signi fie mari,
+» signifie mari,
-commencer. Seulement, dit
+commencer. — Seulement, dit
-d’Arménie. Jamais elle
+d’Arménie. — Jamais elle
-termes grossiers dit
+termes grossiers, dit
-de lu sœur.
+de la sœur.
-des Vêtements d’église — d’église orthodoxe — un
+des vêtements d’église – d’église orthodoxe — un
-un encensoir é La
+un encensoir. La
-déchaînée. Tenez-la bien
+déchaînée. — Tenez-la bien
-toit pointu»
+toit pointu,
-de l’eau; il
+de l’eau ; il
-165 Une
+165 {{***|150%}} Une
-élu Une Chambre.
+élu une Chambre.
-administraient Je clystère.
+administraient le clystère.
-les s âges- femmes en
+les sages-femmes en
-à celte’ citerne
+à cette citerne
-* __ Les
+Les
-carrière. f Et
+carrière. Et
-cul — cela uniquement
+cul – cela uniquement
-voir ce
+voir « ce
-masse hallucinée les
+masse hallucinée, les
-167 Que les
+167 « Que les
-sur nous! » t J’avais
+sur nous ! » J’avais
-si insensé?
+si insensé ?
-Saint-Charles (Gironde) . Voilà
+Saint-Charles (Gironde). Voilà
-est net» nous
+est net, nous
-à droite» Saint-Charles
+à droite. Saint-Charles
-son cabanon»
+son cabanon.
-autre chambre: le
+autre chambre : le
-maison 1 Philippe dut s’agrandir... D’abord
+maison Philippe dut s’agrandir… D’abord
-Bon travail! dit
+Bon travail ! dit
-écrivit a M. Philippe : Expédiez-nous cinquante
+écrivit à M. Philippe : — Expédiez-nous cinquante
-A. Cinquante! Philippe
+A. Cinquante ! Philippe
-Dide. — Philippe, dit
+Dide. — Philippe, dit
-vos confères de
+vos confrères de
-d’avance pou.r acheter
+d’avance pour acheter
-matières premières Deux
+matières premières. Deux
-bazars répondait : Envoyez-nous
+bazars répondait : Envoyez-nous
-modèle B, Prenez, Philippe,
+modèle B. — Prenez, Philippe,
-psychiatre. \ Philippe
+psychiatre. Philippe
-impôts. Pour rire! dis-je.
+impôts. — Pour rire ! dis-je.
-percepteur. — Même dans
+percepteur. — Même dans
-échappe plus! Dans
+échappe plus ! Dans
-et l’atelier» tombé
+et l’atelier, tombé
-en cadence» Ah !
+en cadence. — Ah !
-petites ouvrières! Pourquoi
+petites ouvrières ! Pourquoi
-devint-il fabricant? 1) me
+devint-il fabricant ? Il me
-FOUS Il me
+FOUS — Il me
-est mort? Il
+est mort ? Il
-le bandit! L’annonce
+le bandit ! L’annonce
-cela fera? Ignorance
+cela fera ? Ignorance
-mes contemporains! Cela
+mes contemporains ! Cela
-Au travail! mes
+Au travail ! mes
-dans l’atelier* Aidez-moi
+dans l’atelier. Aidez-moi
-leur besogne... Il
+leur besogne… Il
-des Ga* leries Lafayeiie, ces sérieuses maisons, Il
+des Galeries Lafayette, ces sérieuses maisons. Il
-la boulïque, appeler,
+la boutique, appeler,
-fantaisie. Monsieur, lui
+fantaisie. — Monsieur, lui
-des fous... 12
+des fous…
-fous ass&ssins. Ils
+fous assassins. Ils
-pacifique. Pourquoi avez-vous
+pacifique. — Pourquoi avez-vous
-votre belle-fille» Norbert? Elle voulait
+votre belle-fille, Norbert ? — Elle voulait
-sous pré* tèque Qu’elle avait
+sous prétéque qu’elle avait
-dit l ;« Ma bru» tu
+dit : « Ma bru, tu
-de nti part, * Elle
+de ma part. » Elle
-le nafc i ■ * % » , >
+le maî-
-tre, c’est
+tre| c’est
-moi phque j’ai
+moi pisque j’ai
-plus Que ça.
+plus que ça.
-promenade. — ’Et vous, Péchard? Dites-nous
+promenade. — Et vous, Péchard ? Dites-nous
-votre femme? Clairement, monsieur
+votre femme ? — Clairement, monsieur
-droite. Qu’avait-elle, la
+droite. — Qu’avait-elle, la
-votre femme? Elle était
+votre femme ? — Elle était
-comprenez, c*était une
+comprenez, c’était une
-La cote droite à gauche! Non! Alors,
+La côte droite à gauche ! Non ! Alors,
-alors, èh irait-on? Julien
+alors, où irait-on ? Julien
-la Cuisine, il saisij le
+la cuisine, il saisit le
-seul épup, transperce
+seul coup, transperce
-mère. J’entre., q’est^ce pa3? L’enfant dévorait .sa mère! Elle
+mère. — J’entre, n’est-ce pas ? L’enfant dévorait sa mère ! Elle
-femme. Ah! j’ai
+femme. Ah ! j’ai
-il II* était que
+il n’était que
-vous savez! Sans moi!...
+vous savez ! Sans moi !…
-est aeroupi, torse
+est accroupi, torse
-observation. — J’arriverai à
+observation. — J’arriverai à
-docteur. — Des tripes,
+docteur. — Des tripes,
-ciboire. El puis
+ciboire. Et puis
-récite. Qu’est-ce
+récite. « Qu’est-ce
-le monde? — C’est Dieu
+le monde ? – C’est Dieu
-le monde... s> J L Et qui
+le monde… » — Et qui
-un lâche? demande le docteur* C’est l’esprit
+un lâche ? demande le docteur. — C’est l’esprit
-restent, j’ai’ du
+restent, j’ai du
-Que voulez-vous? D’une
+Que voulez-vous ? D’une
-cicatrise. t L’homme
+cicatrise. L’homme
-Combien de
+— Combien de
-le monde? Dieu a
+le monde ? – Dieu a
-sept jours... »
+sept jours… »
-sur-simulateur. <* <* Il
+sur-simulateur. {{***|150%}} Il
-des enfants-monsi très. Ils
+des enfants-monstres. Ils
-petite fille que
+petite fille, que
-des soeurs, et,
+des sœurs et,
-la pince, férocement’ au mollet. L’enfant-monstre* me tend la- main. , Je
+la pince férocement au mollet. L’enfant-monstre me tend la main. Je
-l’ébouillanter. • .!..’’,’/" Mon poignet, crie-t^elle, mort pauvre
+l’ébouillanter. — Mon poignet, crie-t-elle, mon pauvre
-l’a brûlé! wjmiiiurj,
+l’a brûlé !
-cuisses. . La
+cuisses. La
-intervenir. Va-t’en catin,
+intervenir. — Va-t-en catin,
-visage es( gracieux. Bonjour, messieurs,
+visage est gracieux. — Bonjour, messieurs,
-papier. Comme cela,
+papier. — Comme cela,
-crime. Je vous
+crime. — Je vous
-le médecin* Tu m’aimes
+le médecin. — Tu m’aimes
-terrain vague, tu
+terrain vague tu
-pas, Pierre? Pierre
+pas, Pierre ? Pierre
-: Il faut
+: — Il faut
-mal. * ** i t Eh bien! à
+mal. {{***|150%}} Eh bien ! à
-aboutir, ad-mi-nis-tra^tive;ment la
+aboutir, ad-mi-nis-tra-ti-ve-ment la
-des fpus criminels? A cbi .vaudevilles.. , , ’ f j i f i t l -f Ces vaudevilles . ont
+des fous criminels ? À des vaudevilles. Ces vaudevilles ont
-qu’ils méfh tent, ’ m ’ . <’*
+qu’ils méritent.
-l’Académie Française, la
+l’Académie française, la
-Mais, aliéné? Holà! Ton
+Mais, aliéné ? Holà ! Ton
-rideau tombe, Cçst l’entracte. Le
+rideau tombe. C’est l’entr’acte. Le
-non pas comme
+non pas, comme
-acidulés, tt$i$ pour
+acidulés, mais pour
-de piraîer, d’assassiner.
+de pirater, d’assassiner.
-justice. Quoi? fait
+justice. — Quoi ? fait
-c’est toi? La
+c’est toi ? La
-la porte? La loi
+la porte ? — La loi
-aliéné. Elle dit cela? Attends! L’article
+aliéné. — Elle dit cela ? Attends ! L’article
-colle. — Tourne-toi, dit-elle
+colle. – Tourne-toi, dit-elle
-: [€ Aliéné dit criminel. »
+: « Aliéné dit criminel »
-64. Reconduisez cet
+64. — Reconduisez cet
-de l’entr’actc pour
+de l’entracte pour
-vont aretrouver la
+vont retrouver la
-: Il ne
+: — Il ne
-ou non? F... -moi le camp! Tout doux! réplique le l personnage. Vous ta’avez mis
+ou non ? F…-moi le camp ! — Tout doux ! réplique le personnage. Vous m’avez mis
-de plus regardez mon dos, — Pas d’erreur! fait
+de plus, regardez mon dos. — Pas d’erreur ! fait
-rentrer. Vous savez,
+rentrer. — Vous savez,
-pressez pal de m’examiner. A ton aise! fait
+pressez pas de m’examiner. — À ton aise ! fait
-: — C’est le
+: — C’est le
-le cerveau! Tu attendras
+le cerveau ! — Tu attendras
-un peu? Pas un
+un peu ? — Pas un
-je n’étaispas fou.
+je n’étais pas fou.
-faire Honneur, C’est
+faire honneur. — C’est
-libre. Adieu! Non! dit
+libre. Adieu ! — Non ! dit
-revoir seule* menti - , , r > t , \ Çornmçnt, atf revoir? ! j’ai fait
+revoir seulement ! — Comment, au revoir ? — J’ai fait
-votre asile* n’est-ce pas? < • - ,[ \ v ... i ." >’ < Parfaitement! : ; ,- a . i ih,^ Qurmd je comparaîtrai, une! nouvelle
+votre asile, n’est-ce pas ? — Parfaitement ! — Quand je comparaîtrai une nouvelle
-: r« D’où venez-vous? — De la
+: « D’où venez-vous ? – De la
-de fousl », répondrai~je. Alors
+de fous ! », répondrai-je. Alors
-vent pique... On
+vent pique… On
-trop vite ». La
+trop vite. » La
-Georges-Clemenceau. C’esl 13 1 \
+Georges-Clemenceau. C’est
-les freins, Qu’elle soit bénie! C’est
+les freins. Qu’elle soit bénie ! C’est
-de jouffler. La dame *entre chez le pipicr. La
+de souffler. La dame entre chez le pipier. La
-pipier. Une. pipe. Monsieur? demande
+pipier. — Une pipe, Monsieur ? demande
-pipier. Oh! non! pas
+pipier. — Oh ! non pas
-dis-je. Faites-moi voir des .pipes, fait
+dis-je. — Faites-moi voir des pipes, fait
-Gaston. Pardonnez-lui, Seigneur,
+Gaston. — Pardonnez-lui, Seigneur,
-la man« che. Le
+la manche. Le
-plus. Donnez-moi deux
+plus. — Donnez-moi deux
-dame. Deux! s’exclame
+dame. — Deux ! s’exclame
-193 Départ La
+193 Départ. La
-la mort! On
+la mort ! On
-de nouveautés, La
+de nouveautés. La
-du joli! Elle
+du joli ! Elle
-lèche à cause
+lèche – à cause
-acheter * une
+acheter une
-la clientèle : « C’est* sœur AgatK, qui
+la clientèle : « C’est sœur Agathe qui
-doigts. Regardez! Regardez! » La
+doigts. Regardez ! Regardez ! » La
-convenance, ob les
+convenance, on les
-divorcer ’d’avec la drogue-, ils
+divorcer d’avec la drogue, ils
-un avocat» mais
+un avocat, mais
-de mqr-
+de mor-
-comme ime vieille
+comme une vieille
-niën » ce
+niën », ce
-je voulai$ du bien. Tu m’écoules, lui
+je voulais du bien. — Tu m’écoutes, lui
-défaillait. Ne t’émeus
+défaillait. — Ne t’émeus
-les s$ pas
+les as pas
-pleuraient. — Qu’as-tu? lui dis-je. Je suis
+pleuraient. — Qu’as-tu ? lui dis-je. — Je suis
-». Qu’est-ce que tu es? demandai-je.
+». — Qu’est-ce que tu es ? demandai-je.
-pipe tomme s’il
+pipe comme s’il
-des îents, prépara
+des dents, prépara
-ressuscitait. Maintenant, me
+ressuscitait. — Maintenant, me
-199 .*. L’opiomane
+199 {{***|150%}} L’opiomane
-toxicomanes. . l { On
+toxicomanes. On
-se piquei la
+se piquer la
-un enclave nié* connu. Le
+un esclave méconnu. Le
-lourde i II lui
+lourde ! Il lui
-ou couchette, Une
+ou couchette. Une
-l’autre bout, Un
+l’autre bout. Un
-son sa* crifice, mais
+son sacrifice, mais
-penchât _ t Ja tête et dît :
+penchât la tête et dit :
-Eh là! l’homme I vous n’avez
+Eh là ! l’homme ! Vous n’avez
-cageot dû bas? »
+cageot du bas ? »
-: Cela sent
+: — Cela sent
-par ich Cependant,
+par ici. Cependant,
-heures Te cher
+heures le cher
-bourra d^opium. C’est noirâtre; Ce
+bourra d’opium. C’est noirâtre. Ce
-la fumée; cela
+la fumée ; cela
-même au« corps quelques heures; Mais les ; heures passent... et lès cachets
+même au corps quelques heures. Mais les heures passent… et les cachets
-pleurent, son. nez
+pleurent, son nez
-tout juste* Mistral, mousr son, bora,
+tout juste. Mistral, mousson, bora,
-n’en peut! plus.
+n’en peut plus.
-Madrid, il: s?ar«
+Madrid, il s’ar-
-à Siglienza. Il
+à Sigüenza. Il
-sa chambre! Fiévreusement
+sa chambre ! Fiévreusement
-voyage. C’esl là dedans! S’il
+voyage. C’est là-dedans ! S’il
-autour dwpot d’opium. A la
+autour du pot d’opium. À la
-vie. A la deuxième-, il sourit. A la
+vie. À sa deuxième, il sourit. À la
-est retrouvé! ’ s?* Quand,
+est retrouvé ! {{***|150%}} Quand,
-est rousse s les
+est rousse, les
-d’un Chinois! Par
+d’un Chinois ! Par
-« Oh! l’admirable jeune Gîle! »
+« Oh ! l’admirable jeune fille ! »
-« Hourrah! les
+« Hourrah ! les
-allons l’étudier; repassez
+allons l’étudier ; repassez
-« Catastrophe! me
+« Catastrophe ! me
-» Au
+» {{***|150%}} Au
-mariage d’ amour. Bientôt,
+mariage d’amour. Bientôt,
-la journée, Plus
+la journée. Plus
-ce momenl que
+ce moment que
-ses affections,, sa
+ses affections, sa
-Bénarès. Fameux! le
+Bénarès. Fameux ! le
-cote qui pour
+cote qui, pour
-malheureux ta monde
+malheureux le monde
-s’en ira comme
+s’en ira, comme
-trancher délicieuse* ment les
+trancher délicieusement les
-au Hamman ! Us décident
+au hammam ! {{***|150%}} Ils décident
-Une minuté arrive
+Une minute arrive
-ou cnuler. Derrière
+ou couler. Derrière
-: Assassin! Vendeur de soupe! A ma
+: — Assassin ! Vendeur de soupe ! À ma
-tSOARD EST
+ISOARD EST
-quitte l’asile, Ebloui par
+quitte l’asile. Ébloui par
-bien. Je vous
+bien. — Je vous
-: je ne
+: — Je ne
-avait (ait la
+avait fait la
-FOUS Alors je
+FOUS — Alors je
-J’étais maréchalfërrant. J’allais
+J’étais maréchal-ferrant. J’allais
-tombai dan» la trisiesse. Je
+tombai dans la tristesse. Je
-dedans. Gela dura
+dedans. Cela dura
-croyais q-ue tout
+croyais que tout
-Je revois, bien
+Je revois bien
-peut-être. II. y a longtemps?. Eh bien! c’était
+peut-être. — Il y a longtemps ? — Eh bien ! c’était
-deux an nées. Et qu’avez- vous fait à l’asile? J’ai attendu
+deux années. — Et qu’avez-vous fait à l’asile ? — J’ai attendu
-pendant u: an et pen< dant l’autre
+pendant un an et pendant l’autre
-Isoard. Je lire vais
+Isoard. — Je ne vais
-dit-il. — Et quand
+dit-il. — Et quand
-que fiti-on de
+que fit-on de
-à l’asile? On me
+à l’asile ? — On me
-me redonne? la* maladie! » Il file* répondait
+me redonner la maladie ! » Il me répondait
-je vous. observe.- »< OH! il
+je vous observe. » Oh ! il
-C’est lui» qui<m’a fait
+C’est lui qui m’a fait
-bien dessus- que
+bien dessus que
-fait ndftnali Isoard
+fait normal. Isoard
-manié ni* couteau- ni’ fourchette
+manié ni couteau ni fourchette
-contemplait ces’ instruments
+contemplait ces instruments
-soulagement. C’est la
+soulagement. — C’est la
-suis libre). disait-il; Et
+suis libre, disait-il. Et
-ne rien’ cacher
+ne rien cacher
-: Ça me fait 1 bien plaisir Itaard prenait
+: — Ça me fait bien plaisir. {{***|150%}} Isoard prenait
-train 1 à’ trois’ heures
+train à trois heures
-lui. Je vais vous accompagne*’ dans 5 VôMe pays, Mdis-je; cela
+lui. — Je vais vous accompagner dans votre pays, lui dis-je, cela
-ennuie pas? ’ C’était
+ennuie pas ? C’était
-kilomètres dëiàv On
+kilomètres de là. On
-bourg. Voilâ ; ma forge, dit-ili en* s*altêtttf# devant
+bourg. — Voilà ma forge, dit-il, en s’arrêtant devant
-baraque. tJrt autre
+baraque. Un autre
-à sa- place*. Il 1 Ip dontiaissait bien.-
+à sa place. Il le connaissait bien.
-FOUS Eh bien
+FOUS — Eh bien
-lui dit, Le
+lui dit. Le
-l’enclume. Ah! c’est toi? qu’il
+l’enclume. — Ah ! c’est toi ? qu’il
-t’a relâché) C’est-y
+t’a relâché ? C’est-y
-serais guéri? C’est que
+serais guéri ? — C’est que
-maintenant. Alors tu
+maintenant. — Alors tu
-ta mère? Eh oui! je
+ta mère ? — Eh oui ! je
-chemin. Bonjour! dit
+chemin. — Bonjour ! dit
-autre villageois* L’autre
+autre villageois. L’autre
-Eh bien! je t’avais cm mort.
+Eh bien ! je t’avais cru mort.
-mère lavaW du
+mère lavait du
-cour. Bonjour! dit
+cour. — Bonjour ! dit
-battoir. Je suis
+battoir. — Je suis
-bon certificat) J’ai le certificat. Eh bien! assieds-toi
+bon certificat ? — J’ai le certificat. — Eh bien ! assieds-toi
-le mon* sieur qui
+le monsieur qui
-l’asile ’départemental, aussi? Je
+l’asile départemental, aussi ? Je
-déjà cxjnnue. Le
+déjà connue. Le
-: Pourquoi qu’on
+: — Pourquoi qu’on
-était fou?
+était fou ?
-l’auberge. Vous savez-t-y
+l’auberge. — Vous savez-t-y
-de retour? lança l’homme. — Et pourquoi
+de retour ? lança l’homme. — Et pourquoi
-l’a relâché? dirent lei braves gens. D’abord il
+l’a relâché ? dirent les braves gens. — D’abord il
-toi, Monchin? S’il vient
+toi, Monchin ? — S’il vient
-buveurs. Mais il
+buveurs. — Mais il
-dis-je, i\ est
+dis-je, il est
-le ramène! Alors
+le ramène ! Alors
-: On ne veut pasde fou
+: — On ne veut pas de fou
-maisons exeprès pour
+maisons exeprés pour
-garde pas? La
+garde pas ? La
-un dcîgt, je
+un doigt, je
-remballer. Voilai Voilà!
+remballer. Voilà !
-O PSYCHIATRIE
+Ô PSYCHIATRIE
-les fous» au
+les fous, au
-pas fousl A peine
+pas fous ! À peine
-des pension** naires se
+des pensionnaires se
-sur vous» tendent
+sur vous, tendent
-Regardez-moi donc! Pourquoi suis-je ici? Je
+Regardez-moi donc ! Pourquoi suis-je ici ? Je
-cette prison? » Cris» .gestes vifs
+cette prison ? » Cris, gestes vifs
-passant. ç * D’autres sont calme -— Jfi ne
+passant. D’autres sont calmes : — Je ne
-j’ai eu- de
+j’ai eu de
-cerveau, maisy.oici trois .ans. Depuis
+cerveau, mais voici trois ans. Depuis
-je ae sens
+je ne sens
-comme avant, Pourquoi
+comme avant. Pourquoi
-me renvoie~t-on pas? Si
+me renvoie-t-on pas ? Si
-l’an 2.100, le
+l’an 2100, le
-son heure’, la
+son heure ; la
-la sienne! Le
+la sienne ! Le
-tôt. Cet homme
+tôt. — Cet homme
-guéri, docteur? *~ Possible. Depuis
+guéri, docteur ? — Possible. Depuis
-est ,normal. Ne irechutera-t-il pas? Il
+est normal. Ne rechutera-t-il pas ? Il
-purgé -sa speine, on
+purgé sa peine, on
-la iprison sans
+la prison sans
-Les (bras ballants,
+Les bras ballants,
-atone, lex-malade écoute. Il «est prisonnier
+atone, l’ex-malade écoute. Il est prisonnier
-du îpassé, mais
+du passé, mais
-de l’avenir! . -— Enfin! je
+de l’avenir ! — Enfin ! je
-pour Je moment,
+pour le moment,
-que faisje chez les fous? Il y t aUend que
+que fais-je chez les fous ? Il y attend que
-l’humanité. Regardons
+l’humanité. {{***|150%}} Regardons
-depuis Î919. Ils font Je voyage.
+depuis 1919. Ils font le voyage.
-étant ’>& pji ine peuttpas meilleure », les cousins
+étant « on ne peut pas meilleure ». Les cousins
-femme ,de l’aliéné, Us demandent
+femme de l’aliéné. Ils demandent
-voici i M. X... va
+voici : « M. X. va
-à l’asile, car
+à l’asile car
-» Il est insouciant! »
+» « Il est insouciant ! »
-le dénichèrent? Il
+le dénichèrent ? « Il
-de l’asile? Il
+de l’asile ? « Il
-décamper. Il
+décamper. « Il
-son avenir? Sa
+son avenir ? « Sa
-vie sociale! »
+vie sociale ! »
-meilleurs amio dans
+meilleurs amis dans
-une loi, Parce
+une loi. Parce
-six ans! ’ Fouillez les asiles! Dans
+six ans ! Fouillez les asiles ! Dans
-des prérogati* ves qui
+des prérogatives qui
-devraient appartenu qu’à
+devraient appartenir qu’à
-justice. ** L’idée
+justice. {{***|150%}} L’idée
-de mal* heurs. Elle
+de malheurs. Elle
-de psycholog’e, mais
+de psychologie, mais
-persécutés c’est-à-dire de
+persécutés – c’est-à-dire de
-et s’écue î «
+et s’écrie : «
-moi ptmr vivre
+moi pour vivre
-homme, df autorité, est un persécuté, Ge qu’il
+homme, d’autorité, est un persécuté. Ce qu’il
-de folie; ;« Ecoutez dit
+de folie. « Écoutez, dit
-je vous» rôlSclïe. »
+je vous relâche. »
-Il est. têtu.
+Il est têtu.
-tient k la vérité.- «
+tient à la vérité. «
-me persécute-,, dit** il, et
+me persécute, dit-il, et
-docteur adonne sa
+docteur ordonne sa
-ma merfe qu’èflfe vienne
+ma mère qu’elle vienne
-petite fiîïe. Mais
+petite fille. Mais
-mère arrive à l’asile. Pas d’erreur, fait Te docteur, la! mère
+mère arriva à l’asile. — Pas d’erreur, fait le docteur, la mère
-CHE£ LES FOUS 22 f Cest donc
+CHEZ LES FOUS 221 C’est donc
-est guérie, O psychiatrie ! •s* Les aliénistes vouf disent ï — De quoi
+est guérie. Ô psychiatrie ! {{***|150%}} Les aliénistes vous disent : — De quoi
-ignorance, Monsieur ? Ignorance? Ah! laissez-moi pleurer, Psychiatres! Tout
+ignorance, monsieur ? Ignorance ? Ah ! laissez-moi pleurer, Psychiatres ! Tout
-de M. Serre. M. Serre a
+de M. Serre. M. Serre a
-est bien, Du
+est bien. Du
-en jugez-vous* ainsi.
+en jugez-vous ainsi.
-vous consentez: à
+vous consentez à
-de M. Serre. ILsojtl Le lendemain, ML Serre prend’ sio remme, deux
+de M. Serre. Il sort. Le lendemain, M. Serre prend sa femme, ses deux
-On rentîe et
+On rentre et
-et loi franche k gorge.
+et lui tranche la gorge.
-et Tes po> gnarde. Après,
+et les poignarde. Après,
-poche, va’ à’ là 1 cuisine,
+poche, va à la cuisine,
-et se- pend!’ sans refermer le robinet; Ce
+et se pend ! – sans refermer le robinet. Ce
-guéris 1 dfc Kasilfe’ dent* la
+guéris de l’asile dont la
-que vou,s pouvez
+que vous pouvez
-hommes. Guéris, demi-fous soni maintenus
+hommes. {{***|150%}} Guéris, demi-fous sont maintenus
-à M. Psy* chiatre chaque
+à M. Psychiatre chaque
-38, . mais
+38, mais
-vous supposez» au contraire! Rendons
+vous supposez, au contraire ! Rendons
-quatre-vingts asi« les. Quintuplons I Craignez-vous
+quatre-vingts asiles. Quintuplons ! Craignez-vous
-223 main-d’œuvre? Ne
+223 main-d’œuvre ? Ne
-leurs bastilles! Les
+leurs bastilles ! Les
-soins. *•• Les
+soins. {{***|150%}} Les
-fous. — C’est faux! proclament
+fous. — C’est faux ! proclament
-l’art. ils en
+l’art. Ils en
-parmi lei aliénistes.
+parmi les aliénistes.
-avec violence; l’employé
+avec violence ; l’employé
-pavés glissants; ces
+pavés glissants ; ces
-criant YIntran en 15
+criant L’Intran en
-et la Presse
+et La Presse
-tendant la Liberté,
+tendant La Liberté,
-pas clair... Psychiatres,
+pas clair… Psychiatres,
-d’autres asiles!
+d’autres asiles !
-CHEZ M. PSYCHIATRE
+CHEZ M. PSYCHIATRE
-M. Psychiatre est
+M. Psychiatre est
-santé comme la
+santé – comme la
-cerveau. M. Psychiatre m’a
+cerveau. M. Psychiatre m’a
-mois d’hi ver, La
+mois d’hiver. La
-moi sut une
+moi sur une
-de M. Psychiatre. A chacun
+de M. Psychiatre. À chacun
-« Monsieur! Il
+« Monsieur ! Il
-avec horizon! »
+avec horizon ! »
-de M. Psychiatre. Il
+de M. Psychiatre. Il
-de sec clients,
+de ses clients,
-chambre. M. Psychiatre y
+chambre. M. Psychiatre y
-n’était pal encore
+n’était pas encore
-fou. La
+fou. {{***|150%}} La
-de M. Psychiatre est
+de M. Psychiatre est
-fois M. Psychiatre m’a
+fois M. Psychiâtre m’a
-jour, surtout! Assis
+jour, surtout ! Assis
-lisais les Trois Mousquetahu* Le
+lisais Les Trois Mousquetaires. Le
-: Vous attendez quelqu’un? Non, Monsieur, fis -je avec confusion. Mais que f aites-vous-là ? On m’attend. Qui vous
+: — Vous attendez quelqu’un ? — Non, Monsieur, fis-je avec confusion. — Mais que faites-vous là ? — On m’attend. — Qui vous
-? Mon cousin germain» Monsieur.
+? — Mon cousin germain, Monsieur.
-famille. Où est-il
+famille. — Où est-il
-cousin germain? C’est bien
+cousin germain ? — C’est bien
-l’interné. Il est
+l’interné. — Il est
-fit M. Psychiatre. Il
+fit M. Psychiatre. Il
-personne l’ap* procher. Depuis huit jours! dis-je
+personne l’approcher. — Depuis huit jours ! dis-je
-avant-hier. Ah !
+avant-hier. — Ah !
-! M. Psychiatre ayant
+! M. Psychiatre ayant
-secret — et cela
+secret – et cela
-au revoir!
+au revoir !
-CHEZ LÎZS 1"0U3 231 *•• Une
+CHEZ LES FOUS 231 {{***|150%}} Une
-pas, ou peut
+pas, on peut
-quelque chose, II s’agissait
+quelque chose. Il s’agissait
-me dis si je
+me dis si je
-le Vent, la
+le vent, la
-parent d’ua fou furieux, Celui-là, dut-il m’accueillir en ms soufflant
+parent d’un fou furieux. Celui-là, dût-il m’accueillir en me soufflant
-authentiquait U maison de M. Psychiatre. Je
+authentiquait la maison de M. Psychiatre. Je
-fou. Madame et
+fou. — Madame et
-beau-frère. Mais nous
+beau-frère. — Mais nous
-me direntils tous
+me dirent-ils tous
-gentiment. Passons sur
+gentiment. — Passons sur
-je deviez votre
+je deviens votre
-chez M. Psychiatre. Là
+chez M. Psychiatre. Là
-promènera. Une dame
+promènera. — Une dame
-comme ça) Vous l’avez
+comme ça ? — Vous l’avez
-! Vous l’enlevez... Non, monsieur,
+! — Vous l’enlevez… — Non, monsieur,
-affaire. Dans le jardin? Où je
+affaire. — Dans le jardin ? — Où je
-joué. Etes-vous d’accord? Topez !
+joué. Êtes-vous d’accord ? — Topez !
-monsieur. — Topons! Me
+monsieur. — Topons ! Me
-chez Monsieur Psychiatre. C’est
+chez M. Psychiatre. C’est
-se promener* Son
+se promener. Son
-de bourse à
+de Bourse à
-: J’achète ferme 1 .000 Suez et 5.000 Godchaux.
+: — J’achète ferme 1000 Suez et 5000 Godchaux.
-d’Ukraine. Allez! Rompez! Mais
+d’Ukraine. Allez ! Rompez ! Mais
-le parent»
+le parent.
-le sait! L’une
+le sait ! L’une
-d’un haut de forme. Quand
+d’un haut-de-forme. Quand
-à haut de forme qui
+à haut-de-forme qui
-le dessus! C’est
+le dessus ! C’est
-bonjour î — Pissenlits sur
+bonjour : — Pissenlits sur
-lendemain, M. Psychiatre apprend
+lendemain, M. Psychiatre apprend
-non chauffée! On
+non chauffée ! On
-contrôle. M. Psychiatre s’écrie
+contrôle. M. Psychiatre s’écrie
-« Ah! celle-là
+« Ah ! celle-là
-de l’autre! »
+de l’autre ! »
-de prouvei qu’elle
+de prouver qu’elle
-condamnée. Seul, M. Psychiatre en
+condamnée. Seul M. Psychiatre en
-Bastille — dit-on.
+Bastille – dit-on.
-d’asile» en
+Ce matin-là je louvoyais dans un quartier d’asile, en
-interne. — Les fous, me disait-il» ne
+interne. — Les fous, me disait-il, ne
-voit mal... Ce
+voit mal… Ce
-sensés. Vous pouvez
+sensés. — Vous pouvez
-bras. ■ — Quoi?
+bras. — Quoi ?
-FOUS — Erreur !
+FOUS — Erreur !
-tient séance! Il
+tient séance ! Il
-d’un carreau. I
+d’un carreau !
-\ ■v RÉFLEXIONS *■ ■*
+RÉFLEXIONS
-«E^-v ha façon dont noire société
+La façon dont notre société
-de Vâge des
+de l’âge des
-fous nest pas
+fous n’est pas
-le dépari de doux voyageurs,
+le départ de deux voyageurs,
-38 na pas
+38 n’a pas
-base Vidée de soi" gner et
+base l’idée de soigner et
-atteints d*une ma" ladie mentale,
+atteints d’une maladie mentale,
-les autres... Les
+les autres… Les
-devrait lis aider
+devrait les aider
-leur malheur t on
+leur malheur, on
-commodité. •S* Les
+commodité. {{***|150%}} Les
-frontière fixe» On
+frontière fixe. On
-fous ckmeureni en
+fous demeurent en
-en revan* che on
+en revanche on
-cents malades, Les
+cents malades. Les
-cent bœufs! La
+cent bœufs ! La
-de prestidigitateur , qui ont Voir d’être
+de prestidigitateurs, qui ont l’air d’être
-d’où Vartisle extrait sans effort, cent
+d’où l’artiste extrait sans effort cent
-grandeur naturelle! A quel
+grandeur naturelle ! À quel
-aliéné cesse~t-il d’être aliéné? Là, nous entions dans
+aliéné cesse-t-il d’être aliéné ? Là, nous entrons dans
-l’un qw>, le
+l’un que le
-sain, Vautre que
+sain, l’autre que
-de rHimalaya, on
+de l’Himalaya, on
-personne ny est
+personne n’y est
-sont légitimes, cessent
+sont légitimes cessent
-de V évolution de lo maladie.
+de l’évolution de la maladie.
-soigne pas? Dans
+soigne pas ? Dans
-en cellule! Oubli? Entêtement?
+en cellule ! Oubli ? Entêtement ?
-FOUS Erreur? Le
+FOUS Erreur ? Le
-qui Yen a
+qui l’en a
-légal. * Les
+légal. {{***|150%}} Les
-le pas* sage à
+le passage à
-crédits d’avant guerre. On
+crédits d’avant-guerre. On
-les lou* foquts? Seuls,
+les loufoques ? Seuls,
-et Seine* et-Oise) ont
+et Seine-et-Oise) ont
-autres louchent 9 fr., 1 fr.,
+autres touchent 9 fr., 7 fr.,
-par tète de
+par tête de
-la guêrison s’affirme,
+la guérison s’affirme,
-le corh
+le con-
-243 valesceni avec
+243 valescent| avec
-l’asphyxie, mats le
+l’asphyxie, mais le
-dans Veau jusqu’à
+dans l’eau jusqu’à
-qu’il soii complètement sect Le
+qu’il soit complètement sec ! Le
-condamné. Un
+condamné. {{***|150%}} Un
-Aujourd’hui, c?$t l’étape
+Aujourd’hui, c’est l’étape
-de VhôpitaU Sur 80.000 internés, 50.000 pourraient
+de l’hôpital. Sur 80000 internés, 50000 pourraient
-endroit ei que c’était Vlialntude. On
+endroit et que c’était l’habitude. On
-peut-être Venue de
+peut-être venue de
-FOUS * Un
+FOUS {{***|150%}} Un
-d’abord Vous interner,
+d’abord vous interner,
-vous examinera ». Toulouse
+vous examinera. » Toulouse
-: Je
+: « Je
-vous examiner* ensuite
+vous examiner, ensuite
-pas interne. »
+pas interné. »
-à SainteAnne, où
+à Sainte-Anne, où
-: QativeZ’Vous fait
+: — Qu’avez-vous fait
-les fous? Vous Ignorez donc
+les fous ? — Vous ignorez donc
-? répondeni~ïls. Le
+? répondent-ils. Le
-à Bordeaux, C’esf tout.
+à Bordeaux. C’est tout.
-245 Pourquoi^ ne Va~i~il pas? Parce
+245 Pourquoi ne l’a-t-il pas ? Parce
-jusqu’en Van 1923,
+jusqu’en l’an 1923,
-à Vhôpital eût
+à l’hôpital eût
-que d*y conduire
+que d’y conduire
-à V asile. La
+à l’asile. La
-! La
+! {{***|150%}} La
-médecin — par ignorance
+médecin – par ignorance
-ou complicité — un
+ou complicité — un
-relâche h faux malade, Coffre-t-on
+relâche le faux malade. Coffre-t-on
-son complice? Pas du tout! Ils
+son complice ? Pas du tout ! Ils
-loi aoec eux.
+loi avec eux.
-de 1 838, on
+de 1838, on
-médecins d’asiles proposent
+médecins d’asile proposent
-malade. C*est donc
+malade. C’est donc
-malade nest plus fou, On
+malade n’est plus fou. On
-s’y oppose? La Préfecture! Sous
+s’y oppose ? La Préfecture ! Sous
-de 1 838, les
+de 1838, les
-illimitée. Bref! Nous
+illimitée. {{***|150%}} Bref ! Nous
-incurables. * Alors,
+incurables. Alors,
-que Von en
+que l’on en
-de lew part.
+de leur part.
-calme pas $ on
+calme pas, on
-se metlre en
+se mettre en
-une loi Elle
+une loi. Elle
-gêne, enfermons-le, S’il
+gêne, enfermons-le. S’il
-ouvrons Vœil. » Noire devoir nest pas
+ouvrons l’œil. » Notre devoir n’est pas
-du foiu mais
+du fou, mais
-nous commencions?
+nous commencions ?
-MATIÈRES Pagei Où l’on ri a pas
+MATIÈRES Où l’on n’a pas
-de P’mel 111
+de Pinel 111
-Fournisseur dzs Grands. Magasins 1 69
+Fournisseur des Grands Magasins 169
-DES MATiÈRES Pages Ceux
+DES MATIÈRES Ceux
-ont tué. . . ] 77 Madame
+ont tué 177 Madame
-ville , î 89 Les
+ville 189 Les
-Drogue 1 95 hoard est
+Drogue 195 Isoard est
-205 O Psychiatrie
+205 Ô Psychiatrie
-225 M» ,.....^. 235 Réflexions / .’.Y. . . . „ . /- * À237 D - V -. Ut 4 , i:. ;\ 19 94 1 * 4
+225 Fin 235 Réflexions 237
-ACHEVE D IMPRIMER EN
+ACHEVÉ D’IMPRIMER EN
Revenir à la page « Londres - Chez les fous, 1925.djvu/Diff ».