Livre:Jaëll - L’intelligence et le rythme dans les mouvements artistiques, 1904.pdf

Jaëll - L’intelligence et le rythme dans les mouvements artistiques, 1904.pdf
TitreL’intelligence et le rythme dans les mouvements artistiques Voir l'entité sur Wikidata
AuteurMarie Jaëll Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionFélix Alcan
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1904
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similéspdf
AvancementTerminé

Pages

TABLE DES MATIÈRES



PREMIÈRE PARTIE

L’éducation de la pensée et le mouvement volontaire
L’EFFORT MENTAL DANS LE MOUVEMENT ARTISTIQUE
Les propriétés des mouvements artistiques, 1. — L’inconscience manuelle, 6. — L’avance inconsciente des mouvements, 7. — Mouvements restant sous le contrôle intermittent et mouvements restant sous le contrôle continu de la pensée, 7.
LE RÔLE DE L’ESPACE ET DU TEMPS DANS L’ESTHÉTIQUE DES MOUVEMENTS ÉLÉMENTAIRES
La fusion de l’espace et du temps dans la pensée du musicien, 11. — Le clavier divisé en espace à trois dimensions servant de champ d’action à la pensée, 12. — Divisibilité de l’espace et du temps au moyen du calcul des mouvements, 13. — L’éducation du mouvement artistique chez l’enfant et chez l’adulte, 14.
L’UNITÉ DES PHÉNOMÈNES CÉRÉBRAUX DANS L’ESTHÉTIQUE
Les principes esthétiques invariables, 18. — L’effort mental dans l’architecture, 19. — L’effort mental dans la peinture et la sculpture, 10. — L’effort mental dans l’interprétation musicale, 20. — L’inertie dans le mouvement uniforme non cérébralisable, 21. — L’inertie des mesures uniformes de l’écriture musicale, 23. — Corrélation de la forme et du rythme dans le mécanisme du regard, 21. — Les différences rythmiques dans les évolutions en sens contraire, 25. — Le rythme dans les arts et dans la nature, 26. — La musicalité de la vue, 20.


DEUXIÈME PARTIE

Le toucher musical.
LA CÉRÉBRALITÉ DES ATTITUDES DANS LE TOUCHER MUSICAL
L’harmonie de la structure de la main et l’harmonie musicale, 33. — L’action exercée par la dissociation des doigts sur le timbre de la sonorité, 35. — Les altitudes et la géométrie des sensations, 37. — Double direction des sensations en largeur, 37. — Double direction des sensations en longueur, 38. — Les sensations en hauteur et en profondeur, 39. — L’harmonie du toucher et l’harmonie de la voix, 40.

LA CÉRÉBRALITÉ DES MOUVEMENTS DANS LE TOUCHER MUSICAL
L’influence de l’altitude sur le mouvement, 42. — L’influence de l’action cérébrale sur l’élimination du poids, 43. — L’altération de cette action cérébrale sous l’influence des altitudes uniformes, 44. — Action exercée sur la sonorité par le caractère du mouvement de la touche, 46. — La cérébralité du rythme des mouvements, 47.

LA GÉOMÉTRIE LINÉAIRE DANS LE MÉCANISME DU TOUCHER
La vue mentale dans le toucher, 52. — Le mécanisme de la conscience tactile, 53. — Différence d’intensité de la sensibilité des pulpes, 55. — Les images tactiles et les images mentales dans la discrimination du toucher, 56. — Différences de vitesse et d’orientation des mouvements de va-et-vient du doigt, 58. — La forme des combinaisons linéaires et la forme des pensées, 59. — L’adresse et la maladresse manuelles éclairées par la géométrie des combinaisons linéaires, 64.

LES SENSATIONS DE SURFACES ET LA GÉOMÉTRIE LINÉAIRE DU TOUCHER MUSICAL
Le contrôle des empreintes dans l’éducation du toucher, 70. — Rapport entre les différences des dimensions perçues et les différences du timbre de sonorité, 72. — L’harmonie des pressions et l’harmonie musicale, 73. — La représentation visuelle des claviers minuscules de l’appareil de la sensibilité tactile, 76. — Le dissociation des doigts et la dissociation de l’espace, 78. — Généralisation de la dissociation musculaire, 79. — L’élargissement des conceptions esthétiques et les sensations de raccourcissement des distances, 80. — L’orientation de deux pressions et la fusion de deux sons, 81. — L’impénétrabilité dans la résonance des deux sons, 83. — La localisation de la pensée et l’orientation des pressions, 84. — L’indépendance de la pensée, 85. — Une image circulaire des représentations pendulaires, 87. — Les rythmes des oscillations pendulaires et l’esthétique musicale, 88. — Les quatre orientations des traits et les états de conscience correspondants, 89. — La forme et le rythme, 90. — L’allure esthétique dans le rythme du regard et l’allure esthétique des mouvements artistiques, 92. — Contradiction entre le rythme dans l’art du chef d’orchestre et la mesure uniforme de l’écriture musicale, 94. — Transformations de l’écriture musicale et perfectionnement des perceptions visuelles, 95. — L’intensité de la fusion rythmique entre l’action visuelle, tactile et auditive, 96. — Influence des mouvements à rythme ralenti et des mouvements à rythme accéléré sur les sensations de poids, 98. — Le rythme dans ses rapports avec les représentations de poids et de dimensions, 101.

TROISIÈME PARTIE

Le toucher sphérique et le toucher contraire.

LE TOUCHER SPHÉRIQUE
Les transformations proportionnelles des dimensions dans le toucher sphérique, 105. — Transformations de deux unités, dans le toucher des deux index. 106. — Transformations de trois unités dans le toucher des index gauche et droit et du médius droit, 109. — Transformations de quatre unités dans le toucher des deux index et des deux médius, 110. — Transformation de six unités dans le toucher des index, des médius et des annulaires, 112. — L’augmentation graduelle des contrastes dans le toucher sphérique des deux mains, 112. — L’influence de la chaleur sur les modifications des dimensions dans le toucher sphérique, 114. — La parenté, des rapports entre l’échauffement graduel et la substitution graduelle des doigts, 115. — L’action secondaire de l’échauffement et du refroidissement sur les différents doigts d’une main, 116. — Les transformations des dimensions par l’échauffement et le refroidissement des billes, 118. — Le toucher sphérique et le toucher musical, 119. — Proportionnalité des sensations de tous les doigts transmise par le timbre d’un seul son, 121. — Les cordes disposées en image sphérique, 123. — Les phénomènes du toucher sphérique et les phénomènes visuels, 125. — Les transformations rythmiques dans la perspective et les unités nouvelles, 125. — Les unités nouvelles dans le mélange des couleurs, 128. — Les unités nouvelles dans le rapport des formes, 129. — Les unités nouvelles du toucher sphérique et les lois de la perspective dans les arts, 130. — La surestimation subjective, 132. — Les deux perspectives, 133.

LE TOUCHER CONTRAIRE
Le centre de gravité externe et interne dans le toucher sphérique, 138. — La main complémentaire, 142. — La sensation verticale complémentaire des deux index, 143. — Le toucher contraire et l’écriture en miroir, 145. — La pénétration des pressions en sens inverse et la superposition parallèle des représentations visuelles, 148. — Le toucher contraire et le toucher musical, 149. — La représentation mentale simultanée des doigts complémentaires, 150. — Les quatre orientations différentes de la main complémentaire et les sensations tactiles et visuelles en écho, 151. — Les mouvements en écho, 155. — L’orientation de la main complémentaire et les mouvements en écho, 157. — Le toucher complémentaire et les courants rythmiques des pressions, 158. — Les touchers complémentaires inverses et les courants rythmiques inverses, 159. — Les phénomènes complémentaires de la tension en sens inverse des pouces, 160. — Le plan central dans les pressions contraires des quatre doigts droits et gauches, 161. — Les écartements en hauteur et en profondeur et l’attraction différentielle subie par les deux mains, 163.