Ouvrir le menu principal

Livre:Aulard - Histoire politique de la Révolution française.djvu

Aulard - Histoire politique de la Révolution française.djvu

Pages

- - - -  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 - - -

TABLE DES MATIÈRES




PREMIÈRE PARTIE
LES ORIGINES DE LA DÉMOCRATIE
ET DE LA RÉPUBLIQUE
1789-1792


L’idée républicaine et démocratique avant la Révolution.

I. Il n’y avait pas en France de parti républicain. Opinions monarchistes : 1° morts illustres : Montesquieu, Voltaire, d’Argenson, Diderot, d’Holbach, Helvétius, Rousseau, Mably ; 2° des vivants influents ou célèbres : Raynal, Condorcet, Mirabeau. Siéyès, d’Antraigues, La Fayette, Camille Desmoulins, 2. — II. Les écrivains visent à introduire dans la monarchie des institutions républicaines, 6. — III. Affaiblissement de la monarchie ; opposition des Parlements, 13. — IV. Les Parlements empêchent la monarchie absolue de se reformer ; Ils entravent l’établissement des Assemblées provinciales, 16. — V. Influence de l’Angleterre et de l’Amerique, 19. — VI. Jusqu’à quel point les écrivains sont-ils démocrates ? 23. — VII. État d’esprit démocratique et républicain, 28.


L’idée républicaine et démocratique au début de la Révolution.

I. Convocation des États généraux ; les cahiers, 29. — II. Formation de l’Assemblée nationale, 32. — III. Prise de la Bastille et révolution municipale, 35. — IV. Déclaration des droits, 39. — V. Conséquences logiques de la Déclaration, 45.


Bourgeoisie et démocratie.
1789-1790.

I. On ne tire de la Déclaration des droits, ni toutes les conséquences sociales, ni toutes les conséquences politiques. Il n’y a, à cette époque, ni socialistes ni républicains, 49. — II. Organisation de la monarchie, 53. — III. Organisation de la bourgeoisie en classe privilégiée. Régime censitaire, 60. — IV. Mouvement démocratique, 70. — V. Application du régime censitaire, 75. — VI. Les revendications démocratiques s’accentuent, 78.


Formation du parti démocratique et naissance du parti républicain.
1790-1791.

I. Le parti démocratique, 81. — II. La fédération, 83. — III. Le premier parti républicain ; le journal et le salon de Mme Robert. 84. — IV. Premières manifestations socialistes, 89. — V. Le féminisme ; les Sociétés fraternelles des deux sexes, 93. — VI. Campagne contre le régime bourgeois, 98. — VII. Manifestations républicaines de décembre 1790 à juin 1791, 105. — VIII. La politique humanitaire, 111. — IX. Résumé, 112.


La fuite à Varennes et le mouvement républicain.
21 juin-17 juillet 1791.

I. Caractère de Louis XVI. Importance historique de la fuite à Varennes, 114. — II. Attitude de l’Assemblée constituante, 118. — III. Attitude de Paris : le peuple, les sections, les clubs, la presse, 133. — IV. Le retour du roi fait échec au parti républicain, 129. — V. Polémiques sur la question république ou monarchie. Siéyès, Condorcet, 134. — VI. Le mouvement républicain en province, 141. — VII. Les démocrates et l’affaire du Champ de Mars, 146.


Les républicains et les démocrates après l’affaire du Champ de Mars.

I. Scission et réaction après la journée du 17 juillet 1791, 154. — II. Aggravation du système bourgeois, 158. — III. L’Assemblée constituante ferme toute voie légale à la démocratie et à la république, 163. — IV. Restauration du pouvoir royal, 164.


Depuis la réunion de l’Assemblée législative jusqu’à la journée du 20 juin 1792.

I. Élections à l’Assemblée législative et abdication provisoire des partis démocratique et républicain, 169. — II. Premiers actes et politique de la Législative, 172. — III. L’opinion publique, 174. — IV. Politique du roi. La déclaration de guerre à l’Autriche. Querelle de l’Assemblée et du roi, 177. — V. Politique antirépubiicaine de Robespierre, 179. — VI. Journée du 20 juin 1792, 184. — VII Conséquences de cette journée, 187.

CHAPITRE VIII

Les préparatifs du détrônement de Louis XVI.

I. Mesures prises par l’Assemblée législative contre le pouvoir royal, 189. — II. L’esprit public en France en juillet-août 1792, 192 — III. Les fédérés, 199. — IV. Les journaux parisiens et le républicanisme, 205. — V. L’agitation sectionnaire, 207. — VI. Attitude de l’Assemblée législative, 210.

DEUXIÈME PARTIE

LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE

1792-1795

CHAPITRE PREMIER

Chute du trône et établissement de la démocratie.

I. Suspension de Louis XVI, 215. — II. Organisation du pouvoir exécutif. La Commune révolutionnaire, 218. — III. Le suffrage universel, 221.

CHAPITRE II

Évolution des idées politiques entre le 10 août et le 22 septembre 1792.

I. Adhésion de la France provinciale à la révolution du 10 août, 223. — II. Mouvement contre Louis XVI et contre la royauté, 225. — III. Attitude de l’Assemblée législative. 226. — IV. Attitude du peuple de Paris, 230. — V. Les journaux et les pamphlets, 232. — VI. Élections parisiennes à la Convention, 237. — VII. Le club des Jacobins. 239. — VIII. Mouvement républicain en province, 241. — IX. Élection des députes à la Convention, 243. — X. Mouvement républicain dans ces élections, 243. — XI. Projets de prendre un autre roi, 251. — XII. Plans d’organisation de la république, 255.

CHAPITRE III

Établissement de la République.

I. Abolition de la royauté (21 septembre 1792), 268. — II. Établissement de la république (22 septembre 1792), 272. — III. Comment l’opinion publique accueillit cet établissement, 274. CHAPITRE IV

La Constitution de 1793.

I. Le projet de Condorcet. 280. — II. L’opinion, 286. — III. Les débats à la Convention sur le projet de Condorcet, 289. — IV. Le projet d’Hérault de Séchelles, 296. — V. Discussion et adoption de ce projet. 299. — VI. Caractère général de la constitution de 1793, 306. — VII. Plébiscite d’acceptation. 309. — VIII. Ajournement de cette constitution, 312.

CHAPITRE V

Le gouvernement révolutionnaire avant le 9 thermidor.

I. Définition du gouvernement révolutionnaire, 314. — II. Le Conseil exécutif provisoire et les Commissions exécutives, 313. — III. La Convention nationale : organisation, fonctionnement, 320. — IV. Le Comité de sûreté générale. Le Comité de défense générale. Le Comité de salut public, 327. — V. Les représentants en mission, 342. — VI. Les Sociétés populaires. Les Comités révolutionnaires, 349. — VII. Le décret du 14 frimaire an Il, 355. — VIII. La Terreur. Le régime de la presse. Le Tribunal révolutionnaire. Lois terroristes. 357. — IX. Caractère général du gouvernement révolutionnaire, 366.

CHAPITRE VI

Les opinions et les partis. Le royalisme avant le 9 thermidor.

I. Le royalisme en France au début de la république. 369. — Il. Le royalisme dans les régions insurgées la Vendée, Lyon, Toulon. Attitude du comte de Provence, 375. — III. Le royalisme dans les régions non insurgées, 380.

CHAPITRE VII

Les opinions et les partis. Girondins, Montagnards. Dantonistes. Septembre 1792 à juillet 1793.

I. Organisation du parti girondin, 387. — Il. Son programme politique, 395. — III. Ses chefs, 404. — IV. Organisation et programme du parti montagnard, 413. — V. Ses chefs, 418. — VI. Conflit de ces deux partis, 426. — VII. Chute de Danton, 441.

CHAPITRE VIII

Les opinions et les partis. La Montagne victorieuse. Robespierre, Hébert, Danton. Juillet 1793 à germinal an Il.

I. Le fédéralisme, 443. — II. La France montagnarde, 447. — III. Le socialisme, 448. — IV. Les Hébertistes et les Dantonistes, 460.

CHAPITRE IX

La politique religieuse avant le 9 thermidor.

I. Maintien de la constitution civile du clergé. Lois contre les prêtres réfractaires, 466. — Il. La déchristianisation. Le culte de la Raison, 469. — III. La politique religieuse du Comité de salut public. Persistance du catholicisme, 473. — IV. Le culte de l’Être suprême et Robespierre, 487. CHAPITRE X

La révolution du 9 thermidor.

I. Causes de la chute de Robespierre, 494. — Il. Les journées des 8 et 9 thermidor an II. 496. — III. Insurrection et défaite de la Commune et des robespierristes, 498.

CHAPITRE XI

La décadence du gouvernement révolutionnaire après le 9 thermidor.

I. La réaction thermidorienne, 501. — Il. Maintien du gouvernement révolutionnaire, 502. — III. Réorganisation du pouvoir central. Décentralisation administrative, 504. — IV. Les représentants en mission. Les Sociétés populaires. Les Comités révolutionnaires, 513. — V. La Commune de Paris, 516. — VI. La garde nationale, 518. — VII. Le Tribunal révolutionnaire. Révocation de diverses lois terroristes, 519. — VIII. Le régime de la presse, 520. — IX. Caractères généraux de la décadence du gouvernement révolutionnaire, 521.

CHAPITRE XII

Les opinions, les partis, la politique religieuse après le 9 thermidor.

I. Thermidoriens de gauche et thermidoriens de droite. Rentrée des Girondins, 523. — Il. Changement dans les mœurs, 524. — III. Réaction contre la Terreur et les terroristes, 525. — IV. Journées de germinal et de prairial, 526. — V. La Terreur blanche. 529. — VI. Le royalisme. Le 13 vendémiaire, 530. — VII. La politique religieuse séparation de l’Église et de l’État, 532.

TROISIÈME PARTIE

LA RÉPUBLIQUE BOURGEOISE 1795-1799

CHAPITRE PREMIER

La Constitution de l’an III.

I. Mouvement d’opinion et débats préalables, 543. — Il. Suppression du suffrage universel, 549. — III. Rétablissement du régime censitaire, 553. — IV. Discussions à propos du régime censitaire, 555. — V. Organisation du pouvoir législatif, 557. — VI. Organisation du pouvoir exécutif, 562. — VII. Organisation administrative et municipale, 566. — VIII. Déclaration des droits, 569. — IX. Caractère général de la Constitution, 570. — X. Principales lois électorales organiques, 572. — XI. Le plébiscite, 575. — XII. Mise en activité de la Constitution, 577. CHAPITRE II

L’application de la Constitution de l’an III.

I. Caractère général de cette période, 580. — II. Le régime électoral : élection des députés, 581. — III. Le régime électoral : élection des fonctionnaires, 591. — IV. Le Corps législatif : Conseil des Cinq-Cents et Conseil des Anciens, 595. — V. Le Directoire exécutif et les ministres. 600. — VI. Les commissaires du Directoire. La centralisation administrative. 605. — VII. Les clubs, 608. — VIII. Le régime de la presse périodique, 609.

CHAPITRE III

Les opinions, les partis, la politique religieuse jusqu’au 18 fructidor.

I. Les serments et les partis, 622. — II. Les républicains bourgeois ou directoriaux, 625. — III. Les démocrates. Babeuf et le babouvisme, 621. — IV. Les rovalistes, 633. — V. La politique religieuse : les fêtes nationales ; la théophitanthropie, 641. — VI. La politique religieuse : le catholicisme, 649. — VII. Le coup d’Etat du 18 fructidor, 657.

CHAPITRE IV

La politique religieuse, les opinions, les partis après le 18 fructidor.

I. La politique religieuse le catholicisme, 661. — II. La politique religieuse : le culte décadaire ; la théophitanthropie, 666. — III. Le royalisme, 674. — IV. Républicains directoriaux et républicains démocrates. Loi du 22 floréal an VI (11 mai 1798), 678. — V. Opposition au Directoire. Journée du 30 prairial an VII (18 juillet 1799), 683. — VI. Réapparition de la Terreur, 686. — VII. Résurrection des Jacobins, 687.

CHAPITRE V

Chute du Directoire exécutif.

I. Causes générales du coup d’État du 18 brumaire, 690. Il. Popularité de Napoléon Bonaparte. Son retour d’Égypte, 692. — III. Préparatifs du coup d’État, 695. — IV. Journée du 18 brumaire, 697. — V. Journée du 19 brumaire, 698. — VI. Suppression et remplacement du Directoire, 700.

QUATRIÈME PARTIE

LA RÉPUBLIQUE PLÉBISCITAIRE 1799-1804

CHAPITRE PREMIER

Le Consulat provisoire et la Constitution de l’an VIII.

I. Le 18 brumaire et l’opinion, 701. — Il. Politique des consuls provisoires, 702. — III. Rédaction de la Constitution de l’an VIII, 704. — IV. Analyse de cette constitution, 706. — V. Le plébiscite d’acceptation, 709.

CHAPITRE II

Le Consulat décennal.

I. Installation des pouvoirs publics, 712. — Il. Régime de la presse, 714. — III. Organisation administrative, 716. — IV. Nouvelles mœurs, 719. — V. Effets de la victoire de Marengo à l’intérieur. Attentat, proscriptions, progrès du despotisme, 720.

CHAPITRE III

La politique religieuse.

I. Le régime de la séparation de l’Église et de l’État. sous le Consulat. Le culte décadaire. La théophitanthropie, 726. — Il. Les deux sectes catholiques, 730. — III. Résultats généraux du régime de la séparation, 732. — IV. Causes de la destruction de ce régime, 733. — V. Le Concordat, 735. — VI. Application du Concordat, 738. — VIII. Avantages nouveaux accordés à l’Église romaine, 744.

CHAPITRE IV

Le Consulat à vie.

I. Le plébiscite de l’an X. 748. — Il. Le sénatus-consulte organique du 16 thermidor an X (4 août 1802), 754. — III. Retour aux formes monarchiques, 758. — IV. L’opposition républicaine. Complots militaires. Bonapartisme des ouvriers, 760. — V. Le royalisme, 767. — VI. Complots ou prétendus complots : Cadoudal ; Pichegru et Moreau ; le duc d’Enghien, 770. — VII. Établissement de l’empire, 771. — VIII. Le sénatus-consulte organique du 28 floréal an XII (18 mai 1804), 776. — IX. Disparition de la république, 778. — X. Remarques générales sur la Révolution française, 180.

Table alphabétique des noms de personnes 783