Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome11.djvu/573

Cette page a été validée par deux contributeurs.



DES MATIÈRES CONTENUES DANS LE PREMIER VOLUME


DE L’ESSAI


SUR LES MŒURS ET L’ESPRIT DES NATIONS.
________
Pages
Avis des éditeurs (Voltaire) 
 1

Introduction. — Changements dans le globe, 3. — Des différentes races d’hommes, 5. — De l’antiquité des nations, 8. — De la connaissance de l’âme, 10. — De la religion des premiers hommes, 11. — Des usages et des sentiments communs à presque toutes les nations anciennes, 15. — Des sauvages, 18. — De l’Amérique, 24. — De la théocratie, 26. — Des Chaldéens, 28. — Des Babyloniens devenus Persans, 33. — De la Syrie, 37. — Des Phéniciens et de Sanchoniathon, 38. — Des Scythes et des Gomérites, 42. — De l’Arabie, 44. — De Bram, Abram, Abraham, 46. — De l’Inde, 49. — De la Chine, 54. — De l’Égypte, 59. — De la langue des Égyptiens, et de leurs symboles, 63. — Des monuments des Égyptiens, 64. — Des rites égyptiens, et de la circoncision, 66. — Des mystères des Égyptiens, 69. — Des Grecs, de leurs anciens déluges, de leurs alphabets, et de leur génie, 70. — Des législateurs grecs, de Minos, d’Orphée, de l’immortalité de l’âme, 73. — Des sectes des Grecs, 76. — De Zaleucus et de quelques autres législateurs, 78. — De Bacchus, 79. — Des métamorphoses chez les Grecs, recueillies par Ovide, 82. — De l’idolâtrie, 83. — Des oracles, 86. — Des sibylles chez les Grecs, et de leur influence sur les autres nations, 89. — Des miracles, 93. — Des temples, 97. — De la magie, 100. — Des victimes humaines, 103. — Des mystères de Cérès-Éleusine, 106. — Des Juifs, au temps où ils commencèrent à être connus, 110. — Des Juifs en Égypte, 111. — De Moïse, considéré simplement comme chef d’une nation, 112. — Des Juifs après Moïse jusqu’à Saül, 116. — Des Juifs depuis Saül, 118. — Des prophètes juifs, 123. — Des prières des Juifs, 127. — De Josèphe, historien des Juifs, 130. — D’un mensonge de cet historien, concernant Alexandre et les Juifs, 132. — Des préjugés populaires auxquels les écrivains sacrés ont daigné se conformer par condescendance, 134. — Des anges, des génies, des diables, chez les anciennes nations et chez les Juifs, 138. — Si les Juifs ont enseigné les autres nations, ou s’ils ont été enseignés par elles, 143. — Des Romains. Commencements de leur empire et de leur religion. Leur tolérance, 145. — Questions sur leurs conquêtes, et leur décadence, 148. — Des premiers peuples qui écrivirent l’histoire, et des fables des premiers historiens, 151 — Des législateurs qui ont parlé au nom des dieux, 155.