Étudiant l'histoire de l'éducation, j'aimerais faire profiter à Wikisource de mes OCRisations (en cours de traitement) que je fais pour mon mémoire de recherche en Histoire moderne.

Sujets traitésModifier

     Ensemble des sujets : croisement des 2 historiographies : éducation (écoles...) / clercs (séminaires...)
     Relation + lâche à relation + étroite :
 │     │     │     │     │     │     │
 │     │     │     │     │     │ [w:Séminaires et clercs en réseaux]
 │     │     │     │     │     │     │
 │     │     │     │     │     │     │    - Bourdoise, Olier, Tronson, Démia : Eglise primitive, zèle apostoliques, modèles contemporains
 ▼     ▼     ▼     ▼     ▼     ▼     └─►───────────────────────────────────────────► │ Même esprit, même inspiration : textes, leur genèse, leur circulation (promotion des écoles)
 │     │     │     │     │[Œuvres : séminaires pour maîtres, etc]
 │     │     │     │     │     │   - citation Œuvres : Matthieu Beuvelet
 │     │     │     │     │     └─►─────────────────────────────────────────────────► │ Même but : réformer, christianiser par l'éducation : œuvres
 │     │     │     │ Scolarisation, laïcisation
 │     │     │     │     │   - Laïcisation d'un enseignement clérical ? Spécialisation de l'instruction
 │     │     │     │     └─►───────────────────────────────────────────────────────► │ Document inédit : Etat present de 1699 ↔ Ms 103 aux AMG
 │     │     │[Langue des lettrés, des clercs, liturgique / langue des fidèles, des livres de piété de lecture courante]
 │     │     │     │   - Contenus non connus ou non encore reconnus : Travaux inédits : Syllabaires
 │     │     │     └─►─────────────────────────────────────────────────────────────► │ Syllabaire françois ↔ linguistique (N. Catach)
 │     │     │                                                                             
 │     │Bibliothèques idéales pour bon curé / bon maîtres / écoles 
 │     │     │   - 
 │     │     └─►───────────────────────────────────────────────────────────────────► │ Texte
 │     │                                                                               
 │École française de spiritualité                                                                      ligne du dessous
 │     │   - Iconographie de l'Enfant Jésus chez les Sœurs de l'Enfant Jésus de Reims et dans un recueil factice
 │     └─►─────────────────────────────────────────────────────────────────────────► │ Spiritualité christique, pédagogie christologique ? Dévotion de la simplicité et pauvreté évangélique (dépouillement), et de la protection de l'innocence de la jeunesse
 |
 │   - Contenus peu vérifiables, sans assez de source ou sans sources recentrées
 └─►───────────────────────────────────────────────────────────────────────────────► │ Texte

(Structure du schéma repris de : w:Wikipédia:Critères d'admissibilité des articles#Prise en compte des principes fondateurs de l'encyclopédie.)

Liste des documents anciens numérisésModifier

Livres entiersModifier

Les référencesModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Hervé le Poitevin, Essai d’une Ecole Chrétienne, ou Maniere d'instruire & d’élever chrétiennement les Enfans dans les Ecoles (1724) Scans personnels, à partir de l’exemplaire de la bibliothèque Diderot de Lyon, fonds Éducation, 1R 019. (car mauvaise numérisation sur : http://numerisation.bibliotheque-diderot.fr/R/G1TE5V95A7KDQJ1QRR283SSHDU4FKG21CI7U949G63CGA9IB6V-00461?func=dbin-jump-full&object_id=1047823&pds_handle=GUEST) Commencé. (accointances avec : Manuel du catéchiste, et du maître d'école, et avec l’édition revisitée de 1730)
Hervé le Poitevin, Essai d’une école chrétienne, dans laquelle on enseigne aux Enfans la maniere de devenir de bons Chrétiens, ou de bonnes Chrétiennes (1730) (aussi appelé : Essai d'une école chrétienne pour les enfans, par demandes et réponses, etc) https://books.google.fr/books?id=sCXRzUSFvDwC En cours de relecture avant validation finale.
+ 6 pages (scans personnels) de l’exemplaire de la Bibliothèque Diderot de Lyon, fonds Éducation, 1R 20.
Hervé le Poitevin, Conduite pour la première communion, avec la vie d'un enfant après sa première communion, pour en conserver le fruit (1822) https://books.google.fr/books?id=tHRTAAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false Livre:Hervé le Poitevin - Conduite pour la première communion, avec la vie d'un enfant après sa première communion, pour en conserver le fruit, 1822.pdf
Renaud Louis et al., Mémoire historique sur la communauté St.-Antoine & Vies de plusieurs frères, environ 476 p., 1850. = Recueil factice composé d'imprimés et manuscrits. Scans personnels, à partir du recueil factice de la bibliothèque Diderot de Lyon, fonds Éducation, 1R 180299. Importé sur Commons mais problème de renommage. Importé sur Wikisource. Dactylographie du manuscrit en cours
Sentences et maximes cléricales d'Adrien Bourdoise Google books ? Non commencé
Catéchisme de Saint-Nicolas-du-Chardonnet : Catéchisme contenant l'ordre des matières qui s'enseignent dans les cinq classes différentes qui se font en la paroisse S.N.D.C. [Saint Nicolas du Chardonnet]. Avec les fêtes de toute l'année. Extrait du règlement des catéchismes pour la commodité des enfants, Paris, Pierre Targa, 120 p. Exemplaire de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, cote : 8 D 11126 RES (P.7) Le mode plein-texte est si mauvais qu'il faut re-numériser totalement
Jacques de Batencour, Instruction methodique pour l'ecole paroissiale, dressée en faveur des petites ecoles. Divisée en quatre parties. La I. traitte des qualitez & des vertus necessaires aux maîtres, & aux maîtresses d'ecole, &c. La 2. donne des moyens faciles pour élever les enfans à la pieté par l'assistance aux offices divins, & aux instructions qui se font à la paroisse. La 3. comprend la methode que l'on peut garder pour enseigner à lire & à écrire, avec plusieurs avis pour expliquer les principes de la langue latine. La 4. qui se vend aussi separément pour la commodité des enfans, contient des instructions familieres, pour enseigner, 1. L'orthographe françoise sans la connoissance de la langue latine. 2. Les principales regles de l'arithmetique 3. Les pratiques plus familieres du christianisme, conforme à la capacité de la jeunesse. 4. Les pratiques plus familieres de la civilité que l'on peut enseigner dans les ecoles. Dediée à monsieur le chantre de l'Eglise de Paris. Par M. I. D. B. prestre, Paris, Pierre Trichard, 1685, [8]-253 [i.e. 252] p. Rééd. 1688.
→ C'est la nouvelle version de la fameuse L'escole paroissiale, ou la manière de bien instruire les enfants dans les petites escoles de 1654.
→L'ouvrage est suivi de trois autres avec lesquels il est relié :
1e : Instructions familières comprises en IV. traitez pour enseigner aux Enfans, extraites de la IV. partie du Livre de l'Ecole Paroissiale, pour l'usage des Petites Ecoles, Paris, chez Simon Langronne, 1687; [s.i.255]-350 p. (Notice BU Diderot)
2e : Instructions familieres, qui contiennent briévement, dans le premier traité, les maximes & les pratiques fondamentales de la religion chrêtienne, que l'on doit enseigner aux enfans dans les ecoles & dans les catéchismes, en expliquant en particulier tous les commandemens de Dieu & de l'Eglise; les pechez que les enfans doivent éviter avec plus de soin, & les vertus qui sont plus conformes à leur âge. Dans le second traité, les pratiques plus faciles de la civilité. Extraites de la IV. partie du Livre de l'ecole paroissiale, pour servir de lecture aux enfans dans les ecoles, Paris, chez Simon Langronne, 1687, 88 p. (Notice BU Diderot)
3e : Les principes du plain-chant, pour en apprendre les regles en tres-peu de temps. Selon l'usage romain & le nouveau parisien. Par un prêtre du seminaire de S. Nicolas du Chardonnet, Paris, chez Simon Langronne, 1688, 24 p. (Notice BU Diderot) (Cf. l'article de Xavier Bisaro)
Inaccessible sur internet (sauf dans la numérisation suivante, de mauvaise qualité : http://numerisation.bibliotheque-diderot.fr/R/QGK78I6RMFIF6PXMKIFG8ETE427VNU6Q38DN73BM1RVP13DCGE-00670?func=dbin-jump-full&object_id=1045985&pds_handle=GUEST)
Chercher exemplaire : L'escole paroissiale, ou la manière de bien instruire les enfants dans les petites escoles (1654)
Somme très connue, très citée par les historiens. Scans en cours de traitement pour prochain dépôt sur archive.org. Océrisation non commencée
ms. Leleu Claude, Histoire de Laon, AD Aisne (Laon), ms. 551, t. II, p. 677-692 publié pour la 1ère fois dans Positio… Nicolai Roland… super vertibus, p.52-69. Achevé : Histoire de Laon
Simon Cerné, Le pédagogue des familles chrestiennes contenant un recueil de plusieurs instructions sur diverses matières, 1662 https://books.google.fr/books?id=ZJo9AAAAcAAJ&hl=fr Seulement quelques pages
Beaurepaire Charles de, Pièces historiques et littéraires recueillies et publiées par plusieurs bibliophiles, Imprimerie de Henry Boissel, 1881, 54 p. Gallica Presqu’achevé
Dorsanne Antoine, Anciens statuts, ordonnances et reglemens des petites ecoles de lecture, ecriture, arithmetique et Grammaire, s.l., s. d., 1725. Bibliothèque Diderot de Lyon, scans personnels Presqu’achevé : Anciens statuts, ordonnances et reglemens des petites ecoles de lecture, ecriture, arithmetique et Grammaire
[Anonyme, Mathieu Beuvelet ?], Catéchisme servant de disposition pour faire avec fruit la première communion, 1747. Bibliothèque Diderot de Lyon, scans personnels En cours d'océrisation : Catéchisme servant de disposition pour faire avec fruit la première communion, 1747
Livre:Registre de l’état des Âmes - Règlement pour les Maistres d’Ecole.pdf (xviie siècle) Photos personnelles Presqu'achevé : Registre de l’état des Âmes - Règlement pour les Maistres d’Ecole
Jean Croiset, .pdf, t. 2, 1743 (1ère éd. 1707). scans personnels Non commencé

PrêcherModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Plusieurs versions du texte (avec schéma, ou sans schéma et ajouts) de : Anonyme [= un prêtre de St-Nicolas-du-Chardonnet? ou un père missionnaire de Le Mans ? ou Jacques Planat (selon Irénée Noye) ?], Diverses Instructions pour prescher & catéchiser populairement et familièrement, [1649?] • Chez Pierre Trichard,


Diverses instrvctions povr prescher, catechiser et confesser, Auec les Principaux devoirs d’vn bon cvré, Rouen, Clément Malassis, 1663. [relié avec : Advis avx confessevrs ; Demandes a faire avx penitens, Rouen, Clément Malassis, 1663. Principaux devoir d’un bon curé…] (Bibliothèque municipale de Lyon, dépôt Bibliothèque jésuite des Fontaines, SJ M 033/26. Google Books)

Diverses instructions povr prescher & Catechiser populairement et familierement. Avec un Catechisme propre pour tous ceux qui s’employent à faire des missions à la campagne. Ensemble vn Abbregé des principaux Mysteres de la Foy, & vn Exercice de la iournée d’vn Chrestien, Lyon, Antoine Laurens, 1669. 3e éd. revue et corrigée. [suivi de : CATECHISME, ov DOCTRINE CHRESTIENNE.] (Bibliotheque cant. et univ. Lausanne. Google Books)

• La numérisation de la version eudiste du texte retouchée et sans schéma est dispo sur le site eudiste.

• Conférences ecclésiastiques

• Démia, CHAPITRE V. Conduites d’un Curé pour les Instructions qu’il doit à ses Parroissiens : SECTION I. Des petits Catechismes et SECTION II. Des Exhortations [sur les grands catéchismes]
• à faire (Photos en cours de recadrage).

• Achevé : Diverses instructions pour prescher, catéchiser et confesser, avec les principaux devoirs d’un bon curé, 1663
• Achevé : Diverses instrvctions povr prescher & Catechiser populairement & familierement, 1669

• Voir...

• à faire

• Cf. Démia ci-après.
Eudes, Le Prédicateur Apostolique, (1642) Sa numérisation est dispo sur un site. A voir si on va l'importer sur Wikisource
Eudes, Le Bon confesseur, ou Avertissemens aux confesseurs..., (1666) Retrouver Avertissemens aux confesseurs de 1644 (il est écrit environ 22 ans avant Le Bon confesseur, ou Avertissemens aux confesseurs....). Sa numérisation est dispo sur un site, mais vérifier avec l'éd. de 1644, et comparer passages de ces 2 livres de 1644 et 1666. A voir si on va les importer sur Wikisource

Livres de DémiaModifier

Livres de Claude JolyModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Claude Joly et Martin Sonnet, Statuts et reglemens des Petites ecoles de Grammaire de la Ville, Cité, Université, Faux-bourgs & Banlieuë de Paris (1672)
→ Étant donné que ce livre est une somme (466 pages), sélection de certaines parties : Des écoles chrétiennes (p.222sq PDF = serait le 1er livre paru traitant de l'Histoire de l'école primaire selon un article de Xavier Bisaro), sur les maîtres et maîtresses d’école (p.410-411 = p.339 PDF), étymologie d’“école buissonnière” (p.434sq = p.365sq PDF).
https://books.google.es/books?id=ZqNSs8KnubAC&printsec=frontcover Somme. Uniquement une partie. Non commencé
Claude Joly, Avis chrétiens et moraux pour l’institution des enfans (1675) https://books.google.fr/books?id=-_o9AAAAcAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false Non commencé
Claude Joly, Traité historique des écoles épiscopales et ecclésiastiques (1678) https://books.google.fr/books?id=vrRKGQLuu1cC Non commencé

Rapport et discours de Ferdinand BuissonModifier

Auteur, titre, année Source internet Texte numérisé
Ferdinand Buisson, « Panégyrique de saint J.-B. de la Salle prononcé à la Chambre des députés, le 4 mars 1904, par M. Ferdinand Buisson, rapporteur du projet de loi relatif à la suppression des Frères des Ecoles chrétiennes », dans Semaine religieuse du diocèse de Lyon, t. 1, vol. 21, 20 mai 1904, p. 707-711. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63130308/f716.item.texteImage Panégyrique de saint Jean-Baptiste de la Salle (Ferdinand Buisson)
Ferdinand Buisson, Rapport fait au nom de la Commission de l’enseignement chargée d’examiner le projet de loi relatif à la suppression de l’enseignement congréganiste. N°1509, Annexe au procès-verbal de la séance du 11 février 1904, 64 p. Conservé à la BU Diderot Buisson RF 114, pièce 7. Scan personnel. Rapport fait au nom de la Commission de l’enseignement chargée d’examiner le projet de loi relatif à la suppression de l’enseignement congréganiste - N°1509 - Annexe au procès-verbal de la séance du 11 février 1904
Ferdinand Buisson, « Comité d’instruction publique de l’Assemblée législative », dans Revue pédagogique, 11 novembre 1889, p. 479-491. http://nusmerisation.bibliotheque-diderot.fr/R/?func=dbin-jump-full%26object_id=566862 Comité d’instruction publique de l’Assemblée législative

Alfred RébelliauModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Alfred Rébelliau, La compagnie secrète du Saint-Sacrement : lettres du groupe parisien au groupe marseillais, 1639-1662, H. Champion, 1908. https://archive.org/details/lacompagniesecr00rbgoog/page/n12 Non commencé
Alfred Rébelliau, « Un enseignement primaire janséniste de 1711 à 1887 », dans Revue pédagogique, Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1906, p. 212-225. Voir sur : https://education.persee.fr/doc/revpe_2021-4111_1906_num_49_2_5385
Alfred Rébelliau, « Un Épisode de l’histoire religieuse du XVIIe siècle. — III. La Compagnie du Saint-Sacrement et les Protestans », dans Revue des deux mondes, t. 16, LXXIIIe année, septembre 1903, p. 103-135. Déjà importé sur Wikisource
Correction d'articles déjà publiés sur Wikisource Cf. à la page d'Alfred Rébelliau En cours (corrections sur les publications)

Mais aussi :Modifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
de La Tour, Vie du Frère Irénée, Vie de Bourdoise (xxxx) Google books À peine commencé
Fosseyeux, Gallica À peine commencé
Allain, Gallica À peine commencé. Partie “Sources” achevée

Extraits, passages d’articles et de livresModifier

Livres de BeuveletModifier

Certains passages de :

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Beuvelet, Conduites pour les exercices principaux qui se font dans les seminaires ecclesiastiques ; Dressées en faveur des Clercs demeurans dans le Seminaire de S. Nicolas du Chardonnet (1730) 1ère éd. : 1655. Déjà l'éd. de 1660 est revue, corrigée et augmentée. Google books Importé. Non commencé
Beuvelet, La vraye et solide dévotion, contenant La science du chrétien. Touchant l'explication des sept sacremens de l'eglise. Où il est traicté amplement des promesses & obligations contractées aux saincts fonds de baptesme. Ouvrage également utile aux personnes ecclesiastiques & laïques. Composé par M. Beuvelet prestre du seminaire de sainct Nicolas du Chardonnet, (mars 1655). → Traité huitième : De l'Education Chrétienne et sainte des enfants, ajouté par forme d'appendice au sacrement de mariage, pour servir d'exposition plus ample de la quatrième obligation générale des personnes mariées. Chapitre unique. De L'éducation des enfants. Edition retenue : Paris, chez Georges Josse, 1661 (3e éd.) : https://books.google.fr/books?id=jnBRmmgHCskC&pg=PA459 Achevé. (Mais sans ses notes latines marginales)

DiversModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Daniel Jousse, Commentaire sur l'édit du mois d'avril 1695 (1764) → Article XXV, à partir de la p.209. https://books.google.fr/books?id=s9ej_BWXOEsC Ébauché
Michael Helding et Pierre Viel, Catéchisme, ou Instructions des premiers fondemens de la Religion chrestienne (1575) → De l'utilité du Catéchismep.1sq, et d'autres parties. https://books.google.fr/books?id=cTbnlE01K9IC&printsec=frontcover À peine commencé
François Giry, Les vies des saints, dont on fait l'office dans le cours de l'ansée (1719) https://books.google.fr/books?id=FnKFBXKwbykC&printsec=frontcover https://books.google.fr/books?id=wbCh09lcuXUC&pg=PT181&focus=viewport&hl=fr&output=text Non commencé
[Adrien Bourdoise?], Dessein des Assemblées de la Bourse Cléricale, establie à Sainct Nicolas du Chardonnet pour l'instruction des Ecclésiastiques destinés au service des églises paroissiales (1655) https://books.google.fr/books?id=DvpiAAAAcAAJ&pg=PA1#v=onepage&q&f=false En voie d'achèvement
Vincent Houdry, La bibliothèque des prédicateurs, t. III : « Éducation des enfants » et « Enfants » (xxxx) https://books.google.fr/books?id=sHY7AAAAYAAJ&printsec=frontcover En voie d'achèvement
Angot Alphonse, L'instruction populaire dans le département de la Mayenne avant 1790, A. Picard, Paris, 1890, LXXVI-277 p. Gallica À peine commencé
Des feuillets découverts, intercalés ou ajoutés à des volumes :
- les 6 pages ajoutés de l'exemplaire 1R 20,
- pièces (de Saint-Nicolas-du-Chardonnet?) dans un exemplaire du Trésor clérical de Démia (déjà cités ci-dessus),
- et diverses Instructions de Saint-Nicolas-du-Chardonnet à la BM Lyon.)
Scans personnels issus de l'exemplaire 1R 20 (déjà cités ci-dessus), et feuillets en partie sur Google Books (déjà cité ci-dessus) et sur Gallica
(et numérisation archives BNF ou ANF (cote : 71 AJ 14) ?)
Fait en partie

WINDELS Olivier, « A l'origine du Catéchisme des Fêtes », dans La Maison-Dieu, n° 177, 1989, p. 97-120. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6555319g/f99.item.texteImage

BRUNOT Ferdinand, Histoire de la langue française : des origines à 1900, vol. 5, A. Colin, 1917. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5839198m/f45.item.texteImage

HENRION Mathieu-Richard-Auguste, Histoire des Ordres religieux, Bruxelles, Société Nationale, 1838, 416 p. =pas 1ère éd. https://books.google.fr/books?id=1FwL6fJ3j0kC&pg=PA305#v=onepage&q&f=false

GONTHIER J.-F., « Histoire de l'instruction publique avant 1780, dans le département de la Haute-Savoie et dans l'ancien diocèse de Genève », dans Mémoires & documents publiés par l'Académie salésienne, 1887, t. 10, p. 75-172. – Chapitre VI : XVIme siècle, p. 105-172. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5438522k/

Suggestions pour futur :Modifier

  • Ferdinand Buisson, Dictionnaire de pédagogie (l’éd. de 1911 est sur le site de l’INRP, mais pas la 1ère éd.)
Livres d'Ambroise PaccoryModifier
Auteur, titre, année Source internet Avancement
Ambroise Paccory, un autre auteur vers 1785, un rééditeur-retoucheur en 1807, Livre:Paccory - Manuel du catéchiste et du maître d'école, 1807.pdf (1709-1710) Google books Achevé : Manuel du catéchiste, et du maître d'école
Paccory, xxxx (xxx) Google books Non commencé
Paccory, xxxx (xxx) Google books Non commencé
Paccory, xxxx (xxx) Google books Non commencé

Livres de Claude FleuryModifier

Auteur, titre, année Source internet Avancement
Une infime partie : fin volume de : Claude Fleury, Traité du choix et de la méthode des études (serait en 2 volumes) (1686) https://books.google.fr/books?id=p_6V2vR97vkC&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false Non commencé

De Charles RollinModifier

Rollin Charles, Supplement au traité de la manière d'enseigner et d'étudier les belles lettres, Paris, Veuve Estienne, 1734, 117 p. https://books.google.fr/books?id=N6NKAAAAcAAJ&printsec=frontcover

Possible projet avec les archives lasalliennesModifier

En vue du tricentenaire de la mort de Jean-Baptiste de La Salle en avril 2019 :

  • Blain, Vie de Jean-Baptiste de La Salle, 1733, 2 t. Somme. Référence. Entièrement océrisé en français modernisé par les lasalliens ! Voir avec l'Archiviste national.


Si vous désirez m'aider à numériser l'un de ces ouvrages ou me relire, vous feriez un ravi !

'


--Etienne M (d) 24 janvier 2019 à 17:40 (UTC)

Aide-mémoireModifier

{{Séparateur|l}}

Cf. double trait : Modèle:SéparateurDeTexte/documentation

{{sc|xvii}}<sup>e</sup>

{{tiret|a|voir}}

{{tiret2|a|voir}}

{{Corr|Chréteennes|Chrétiennes}}


Pour pages :Modifier

<nowiki />


{{-}}

{{Séparateur|l}} {{Centré|I. INSTRUCTION.|fs=115%}}

D. {{initiale|Q}}{{sc|u}}elles


{{Centré|{{Refa|275|'''275.'''}}}}


Sujet sur Discussion utilisateur:Reptilien.19831209BE1 : Utilisateur:Acélan/Scanilles ajoutées à : Utilisateur:Reptilien.19831209BE1/js/scanilles.js

Depuis : https://fr.wikisource.org/wiki/Page%3ASoci%C3%A9t%C3%A9_agricole_et_scientifique_de_la_Haute-Loire_-_M%C3%A9moires_et_proc%C3%A8s-verbaux%2C_1879-1880%2C_Tome_2.djvu/424 : {{t|{{signature|''L’un des dévots'', <br />A. {{sc|Demia}}.}}|90}}

donne :

L’un des dévots,
A. Demia.


Page de titre : mots en gras : Page:Gallia Christiana, 1715, T1.djvu/2


Mettre en colonnes : Modèle:PageNumBi/documentation


https://fr.wikisource.org/wiki/Mod%C3%A8le:Alin%C3%A9a : {{Alinéa||marge|renfoncement|fs=}}


{{Br0}} = <br />

{{brn|2}} où 2 est le nombre de lignes blanches à insérer.

Depuis : Page:Michaud - Biographie universelle ancienne et moderne - 1811 - Tome 3.djvu/7 : citation en couv, encadrée par des lignes : {{DctCite|<hr>On doit des égards aux vivants ; on ne doit, aux morts, que la vérité.{{Intervalle|0.4em}}({{sc|Volt.}}, ''première Lettre sur'' {{corr|OEdipe|Œdipe}}.){{Crlf |}}<hr>||11|}} Sinon : {{Épigraphe|Quelle chanson chantaient les sirènes ? quel nom Achille avait-il pris, quand il se cachait parmi les femmes ? — Questions embarrassantes, il est vrai, mais qui ne sont pas situées au delà de toute conjecture.|Sir {{sc|Thomas Browne}}.}}


Tableau invisible : <center> {| |1||2||3||4||5 |-- |''si,||''mi,||''la,||''re,||''sol.'' |} </center>


AAAAAaaa : Modèle:Incline

AAAA


AAAA


Modèle:Notedemarge Modèle:Manchette


{{Manchette gauche|Conc. gen. Later. 3.|7.}}

{{Modèle:Note latérale gauche|Conc. gen. Later. 3.}}

{{Modèle:Notedemargee|Conc. gen. Later. 3.}}


[[Fichier:Gallia Christiana, 1715, T1 (page 35 crop) - assemblée d'évêques.jpg|580px|thumb|center|<small>''Hallé invenit'' ''Car. Simmoneau maj. Sculp.''</small><br /><div style="font-family:Palatino; text-align:center;">{{type|''Posuit Episcopos regere Ecclesiam Dei. <small>Act. 20. 28.</small>''|f=120%|i=1}}</div>]]


Note en continue sur 2 pages :

<ref name=p26></ref> <ref follow=p26></ref>


Exemple :

<ref name=p26>S'il avait voulu plaider les circonstances atténuantes, il pouvait dire que, dans la société qu'il fréquentait à Lyon, les jeux de mots sur les noms propres étaient non seulement un passe-temps à la mode, mais une des mines inépuisables de la poésie latine des humanistes. Ceux de Lyon en particulier, depuis Rousselet jusqu'à Dolet lui-même, se complaisent à ces jeux d'esprit avec une persévérance d'enfantillage tout à fait caractéristique. Ces esprits</ref> <ref follow=p26> plus que jeunes avaient une facilité et une joie de collégiens à rapprocher tant bien que mal de quelque souvenir classique les noms qui semblaient s'y prêter le moins. Ils jouaient sur le nom de leurs professeurs : <poem>''Ravisius Textor'' textores vicit ad unum ::Et telas textor textuit eximias.</poem> <div style="text-align:right">(Voulté, ''Epigr.'', p. 36.)</div> <poem>Doctrinæ encyclopædiam quod unus Perfectam efficias et absolutam Non injuria es Anulus vocatus.</poem> <div style="text-align:right">(Gilb. Ducher, ''Epigr.'', p. 133.)</div> Sur le nom de leurs maîtresses : <poem>Lucida lucidulis lucet mea ''Lucia'' membris ::Nullaque lucidulo pectora menda sedet.</poem> <div style="text-align:right">(Cl. Rousselet.)</div> Sur le nom de leurs protecteurs et des personnages les plus graves : la mort du théologien Duchesne inspire à Rousselet une élégie ''ad porcos de amissa quercu'' (p. 69), il dit à Hugues Dupuy, son ''patronus singularis'' : <poem>Tunc promis puteum te accito forte cliente ::At puteal, præstans cum puteo puteal.</poem> <div style="text-align:right">(P. 117.)</div> Pour célébrer le président Du Vair, il se torture à trouver des allusions au printemps. Voulté défend vivement Rabelais de l'étymologie qu'un zoïle avait forgée (''rabie læsus'') (p. 61) et retourne à l'honneur des deux Sève un compliment fâcheux tiré de leur nom : <poem>Nec te ''sævus'' homo es, re vere et nomine ''Scæva'' ; :Sævus et ipse tibi, blandus et ipse aliis.</poem> Que de fois Marot n'a-t-il pas dû être impatienté du rapprochement de son nom avec celui de Virgile (''Maro'') ? C'est par centaines que se comptent dans la littérature contemporaine les variantes de ce distique de Nic. Bourbon : <poem>Carmina quæ scribit gallo sermone ''Marotus'' :Vivent, dum vivent et tua, magne ''Maro''.</poem> <div style="text-align:right">(''Nugar''. lib. V, 65.)</div> L'abus n'était pas moindre en vers français. Ronsard lui-même n'écrit-il pas « à son précepteur » : <poem>Je ferais grande injure à mes vers et à moy Si en parlant de l'or, je ne parlais de toy Qui as le nom doré, mon Dorat ? car cet hymne De qui les vers sont d'or, d'un autre homme n'est digne Que de toy dont le nom, la muse et le parler Semblent d'or que ton fleuve Oronte fait couler.</poem> <div style="text-align:right">(''Œuvres de Pierre Ronsard'', éd. in-f° de 1623, II, 1125.)</div> Ce jeu de mots même que se reproche tant Castellion, il avait été fait avant lui. Les ''Epigrammata'' posthumes de Claude Rousselet (1537) contiennent une petite pièce adressée à un docteur en théologie qui s'était fait appeler non pas ''Castalio'', mais ''Castalius'' : <poem>Castalio Aonidum Phœbique vocaris ab amne, :Nec sine re tibi sont nomina Castalii : Castalius liquidas rivus defundit ut undas :Fontis et irrorat sicca labella liquor, Sic tua mellituum diflundens vena liquorem :Barbariem, grato mixta labore, fugat.</poem> <div style="text-align:right">(Cl. Rousselet, ''Epigrammata'', p. 26.)</div></ref>