Paris-Éros. Deuxième série, Les métalliques

(alias Auguste Dumont)
Paris-Éros. Deuxième série, Les métalliques
Martial d’Estoc ; dessins de Gaston Noury
Illustrations par Gaston Noury.
Le Courrier Littéraire de la Presse.

TABLE DES MATIÈRES




Préface : L’amour et l’argent 
 v

Introduction. — La chaîne métallique. — Attraction parisienne. — Salons d’affaires et salons politiques. — Maquerelles salonnesques. — Les petits papiers. — La vertu des décorations. — Idiosyncrasie métallique. — L’esprit de l’argent 
 1

I. — Une maison solide. — La dynastie Tamponneau. — Royauté de l’argent. — Sens métallique merveilleux. — Intendant régence. — Les rêveries du baron. — L’attraction métallique. — Constatation de forme. — Outsiders et Pomponnettes de courtine. — Philosophie mondaine. — Les femmes qui éclairent 
 11

II. — Vocation d’Agénor Blanqhu. — Les joyeux notaires. — Métallisation notariale. — Me Cordace d’Ambrelin. — Le progrès. — Machinations séniles d’un ex-talon rouge. — L’épatant Blanqhu. — Commencement d’affaires 
 21

III. — La duchesse de Rascogne. — Physiologie financière de la noblesse de France. — Les héritiers des patrimoines seigneuriaux. — Les dépossédés. — Une chauffeuse émérite. — Le beau cocher. — Le prince d’Aspergeberg. — Retour chez Aglaé Matichon. — Une idée qui devait germer. — Angoisses érotiques 
 37

IV. — La Trinité d’Éros. — Les calculs d’Agénor de Blanqhu. — Deux impairs galants. — Doit-on ôter sa chemise pour coucher avec une grande dame ? — Angoisses de la sordidité. — La leçon de flagellation 
 49

V. — La comédie de la séparation. — Nouvelles accordailles. — Un secrétaire de grande dame. — Les petits bénéfices du métier. — Les belles relations. — Le chambardement de lord Crowfield. — Un chevalier sans reproche 
 65

VI. — Entr’acte chez la marquise de la Fessejoyeuse. — Pas d’argent, pas de Suisse ! — La belle Emérance. — Soirée historique. — Les divers talents des femmes. — Piédestal d’un grand homme. — Un politicien auquel il ne manque qu’un million neuf cent vingt mille francs. — Le secrétaire de Mme Picardon. — Officier de l’instruction publique, chevalier de la Légion d’honneur et mouchard 
 77

VII. — La nuit du 24 décembre 18… — Entrevue de Chapeau vi et du baron Tamponneau. — La rente à 97 francs. — Brelan de députés. — Le style métallique. — Drame intime 
 87

VIII. — Une drôle de gueule. — L’ange gardien d’un marlou. — Avis salutaire du dernier chevalier français. — Horizons nouveaux de Blanqhu. — La rastatocratie cosmopolite 
 99

IX. — Paris hospitalier. — Une haute mystification de Sabot XXXVIIIe. — Le couple Rastadofsky. — Souvenir inédit de l’époque boulangiste. — Picardon devenu Cabrion. — Avènement de Sabot XXXIXe. — Picardon Gaudissart de la République. — Le nouveau notaire de Malbecoquette 
 109

X. — Les colibris de la féminité parisienne. — Le sauveur de la duchesse de Rascogne. — Les débuts du notaire de Malbecoquette. — Une grande et sensationnelle affaire 
 121

XI. — La fantasmagorie de l’or. — Un mariage select. — Le substitut d’un notaire. — Le notariat de Mme Blanqhu. — Coup de foudre 
 131

XII. — Une femme forte. — L’héritage du commandeur Matichon. — Où il est parlé de l’official d’Azara et des frères Cracadas. — L’émotion de Me Cordace. — Le terrain d’entente 
 143

XIII. — Modernes types. — Philosophie maritale. — La chasse aux prêteurs. — Le renouveau d’une ex-grue. — Fascinations rurales. — Rapports intimes 
 157

XIV. — Le prélude d’une affaire. — La famille de la bonne. — Statistique morale sur la domesticité. — Réception à l’hôtel Fornicula. — Toujours Me Cordace ou Me Cordace for ever 
 169

XV. — Physiologie du grand monde. — Parallèles entre le monde et le monde métallique. — Sarabande de millions. — Les officieux de la fortune. — Les dons de circonstance. — Une ineptie judicaturale. — Lambert ! 
 179

XVI.Me Cordace et les Picardon. — La plus vaste fumisterie du siècle. — Le bon sénateur. — Une conversation à huis clos. — La grande résolution d’un notaire qui ne la mène plus joyeuse. — Désillusion de Mme Picardon 
 189

XVII. — Discussion de famille. — La philosophie d’un mari. — Les abdications de Me Cordace. — Piroton remue. — Une jouissance de gendarme 
 197

XVIII. Situation financière d’une héritière. — Le Rouspettard fulmine. — Un printemps qui promet. — Projet de sensationnelle festivité. — Picardon dans le bloc. — Quelle affaire ! La justice marche. — Les Blanqhu aussi 
 207

XIX. — Fuite sensationnelle. — Rire général. — Paris s’amuse. — À force de rire, on devient enragé. — L’invasion de l’Europe et de l’Amérique par une armée française 
 215

XX. — Les incertitudes de Me Cordace. — Une visite inattendue. — Ce qui change la face des choses. — Les opinions de Portas. — Un déjeuner où, en buvant du bon vin, on parle du meilleur. — La République jugée par un agent secret de la politique ministérielle. — Les bonnes précautions 
 225

XXI. — Le visiteur inattendu de Picardon. — Accord tacite. — Rencontre providentielle. — Comment on apprend un tas de choses intéressantes. — Les Blanqhu en activité de service. — Un souper impressionnant. — Portas se révèle 
 245

XXII. — Un déjeuner de conversation. — L’odyssée de Chaudron dans le Nouveau-Monde. — La femme aux treize maris. — Un treizième de père. — La sirène de Neuilly. — Picardon empaumé. — Me Cordace for ever ! 
 265

XXIII. — Où on se comprend et se reprend, sans explication. — Une femme géniale qui se révèle. — Les persuasions de la peau. — Il fait bon de vivre. — Un dîner politique. — Le désir d’une femme se satisfait toujours 
 281

XXIV. — Une comédie judiciaire. — Les épreuves d’un notaire. — Me Loyal. — Une bonne affaire. — La Blanqhu s’amène au Palais. — Une pierre dans une mare aux grenouilles. — La clôture d’une mystification 
 291

XXV. — Prospérité publique. — Les affaires marchent. — Les masques. — Le Grand Chabannais. — Chabannais républicain. — Couronnement du régime de l’Assiette au beurre 
 301

XXVI. — Conclusions. — Les Jésuites rouges. — Le Saint-Office laïque de la IIIe République fonctionne 
 311