Le Tour du monde/Volume 16

LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES

Volume 16 — 1867 / 2e semestre



Le château et la forêt de Fontainebleau, par M. Du Pays. (1867. — Texte et dessins inédits.)
 
Le château. — Origines de cette résidence, — Son aspect. — Son passé et ses souvenirs. 
 1
La forêt. — Sol. — Grès. — Histoire. — Variétés d’aspects. — Futaies et bruyères. — Arbres verts. — Gibier et Bêtes fauves. — Coupes de vieilles futaies. — Pavés. — Le Sylvain et ses promenades. — Barbison et ses artistes. — Thomery. 
 17


LA PAGODE DE CHILLAMBARAN (côte de Coromandel), par M. le contre-Amiral Paris, direceur du dépôt des cartes et plans de la marine impériale. (1838-184h. — Texte et dessins inédits.)

Considérations générales. — Les plaines de Coromandel. — Les monuments religieux de l’Inde et ceux de Pantiquité classique. — Leur âge incertain. — La pagode de Chillambaran. — Son enceinte. — Ses portiques. — Statues des dieux, — Étang sacré. — Temple des Mille-Colonnes . . .......,........

VOYAGE DANS LA BABYLONIE, par M. GUILLAUME LEJEAN. (1866. — Texte et dessins inédits.)

Départ de Mossoul. — Un kelek. — Les naïades de Tekrit. — Antiquités : le mur de Médie ; Opis ; Samara. — Un souvenir de l’empereur Julien. — Arrivée à Bagdad. — Départ pour Babylone. — Notre goum. — Le khan Asäd. — Ce que c’est qu’un khan. — Un drôle d’antique. — Le nahar Malcha. — Grands souvenirs. — Digression. — L’ancienne plaine ds Babylone. — Sa culture et sa fertilité ; ses villes et ses canaux. — État actuel comparé à celui d’autrefois. — Les satrapes et Les pachas. — Anecdotes. — Suite du voyage. — Le khan Iskhandérié. — Voisinage funèbre. — Mehaouil, — Arrivée à Babylone. — Entrée dans les ruines. — Fossé de Mehaouil. — Babel. — Deux anges bien... jeunes. . . . . . . . . . .. ss ssrss sue

Entrée triomphale à Hillé. — Installation. — Les Juifs de Babylonie. — Les Chaldéens. — Visite aux ruines de Babylone. — Palais. — Nécropole. — Citadelle et jardins suspendus. — Le tamarix de Sémiramis. — Le lion devenu éléphant. — Super flumina Babylunis. — Promenade à Ctésiphon. — Les âniers de Bagdad. — Les ruines. .— Le Tak-Kesra. — Séleucie . . . . . . . css. sus. ss...

Ctésiphon. — Archéologie. — Chosroës. — Légendes. — Azermi la Vierge. — Les Arabes. — Anecdotes. — L’hospitalité orientale. — Les Kurdes. — Les Yezidis. — Excursion à Akerkouf. — La tour. — Akerkouf est-il Accad de la Bible ? — Nemrod ; sa légende à travers les siècles. . . . . cs sesrrress ss

VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PauL Marcoy. (1848-1860. — Texte et dessins inédits.)

BrésiL. — Douzième étape. — DE TABATINGA A SANTA MARIA DE BELEM DO PARA (suite). — Le sloop Santa Martha. — Sao José de Maturi. — Embouchure de la rivière Cayari, que les Portugais et leurs descendanis au Brésil appellent Madeira. — Indiens Tupinambas ; quelques lignes sur leur passé et quelques mots de leur idiome. — Serpa. — Silves. — Villa Nova da Rainha. — La rivière Nhamundas et ses Amazones. — Qui tend à prouver que ces femmes guerrières n’ont jamais existé que dans l’imagination de Francisco Orellaua — Faro. — Où l’auteur, ne sachant trop que dire, imagine de parler de lui-même. — Détails zoologiques. .,...,...,.......,........... sorsreserersrss sus ss

17

33

L9

65 432 TABLE DES MATIÈRES.

Un mariare de jaguar et de tamandu. — Obidos Pauxis. — De l’action des marées. — Embouchure de la rivière Tapajoz. — Santarem.— Outeiro o Prayñha. — Diatribe virulente de l’auteur contre les peintres et les dessinateurs de forêts vierges. — Meurtre d’un AI. — Légende de la pauvre vieille ou de la vieille pauvre. — Embouchure de la rivière Xingu. — L’Amazone et les canaux. — Gurupa et sa forteresse. — Le détroit des Brèves. — Une tempête à laquelle le voyageur et le lecteur étaient loin de s’attendre. . . . . . .

De la civilisation représentée par une console d’acajou. — Paysages, tournois et carrousels. — Indiens Tapuyas attendant le retour de la marée. — Qui traite de l’appétit chronique des préparateurs de la séve du ficus elastica, que les Indiens appellent cahechu, les Portugais seringa et que nous nommons caoutchouc, — Traversée de la baie du Limoeiro. — La rivière Tocantins. — Le détroit d’Igarapé-Miri. — Les Engenhos. — La ville de Santa Aua do Igarapé-Miri. -— De l’influence du costume sur les hommes en général et sur les bourgeois brésiliens en particulier. — Un prêtre et ses esclaves. — La sucrerie de Juquiri. — Arrivée au Para. — Panorama de la ville de Santa Maria de Belem. . ..,......,... . ’

L’auteur se met à la recherche d’un ami qu’il avait perdu de vue depuis le commencement de ce livre. — Coup de foudre inattendu. — Dans tout ce que tu fais, hâte-toi lentement. — Vale. . . . .. .... sr.

Voyace À LA NouveLLE-CaLÉDONIE, par M. JuLES GARNIER, ingénieur civil des mines. (1863-1866. — Texte et dessins inédits.)

Coup d’œil géographique et rétrospectif sur la Nouvelle-Calédonie. — Pourquoi ce nom ? — Les récifs côtiers.

— Nouméa la capitale . . . . .. ...... ner sers

Excursions dans les environs de Nouméa. — Une station ou établissement agricole dans la Nouvelle-Calédonie.

— Promenade en forêt. — Chasse au notou ou pigeon Goliath. — Kanaks et colons. —- Ce qu’on peut tirer des indigènes . . . . . .. csssre seen css.

....

Navigation autour de la Nouvelle-Calédonie. — Le Mont-d’Or. — Un massacre de colons et ses suites. — La Magnagna. — Différents aspects de la Nouvelle-Calédonie. — Relation entre ces aspects et la constitution géologique du sol qui y correspond. — La baie du Sud. — Flore et faune. — De la baie du Sud à Yaté. — De Kuanné (baie du Massacre} à Nakéty et à Kanala. — Vents régnants et cyclones. . . .. . . ......

Houagap. — Hienghène. — Poébo, — Décroissance et mortalité parmi les indigènes. — Un triste problème ethnographique. — Balade et sa tribu. — Les géophages. — La vallée du Diahol. — Bualabio. — Ses ressources. —— Huile de coco. — Pêche du trépang. — Chasse au requin. — Un pilu-pilu ou fête indigène. — Retour à Poébo. — Orage. — Fête et réception funéraires. . . . . . . . . . . css...

La Forèr-Noime, par M. Are» MichieLs. (1867. — Texte et dessins inédits). . . . . . .....,.,......

EXCURSIONS DANS LA GRANDE KABYLIE, NOTES ET CROQUIS RECUEILLIS ENTRE LA MÉDITERRANÉE ET LE DJUKJURA, par le commandant Dunousser. (1864. — Texte et dessins inédits.)

Avant-propos. — Les Kabyles. — Le fort Napoléon. — Tizi-Ouzou. — Un marché. — De Koukou à Bougie. — Moknéa. — Aspects du Djurjura. — Le bassin du Sahel. — Bougie. ..........

De Bougie à Dellys. — Les mœurs et coutumes des Kabyles. — Ruines et vésétation. — Le figuier et sa culture. — Poterie ancienne et moderne. — Sangliers et panthères . . . .. ...,.

Voyace EN EsPaGnE, par MM. GusTave Doré et Cn. DavizLiEr. (1862. — Dessins inédits de Gustave Doré. — Texte inédit de M. Ch. Davillier.)

Sévicze. — Les Seguidillas manchegas. — Opinion de Cervantes et de l’auteur de Guzman de Alfarache. — Les Seguidillas Sevillanas, Valencianas, etc. — La poésie : la Copla et l’Estribillo. — Quarante couplets pour deux cuartos. — Le Guitarreru manchego. — Un baile dans la Manche. — La Manola de Madrid. — Le Sulon de Capellanes. — Les Habas verdes de la Castille. — La Tarusca à Tolède. — Encore les Gigantones.

— Les Asturiens et la Danza prima. — La Muyñeira des Galiciens. — Le Gaitero gallego. — Le Magosto. — La Galleyada à Paris. — La danse des Protincias vascongadas. — Le Tabourin de Basque. — L’Orchésographie de Thoinot Arbeau. — Le Zorcico. — La Dantza vizcaina. — Le livre Contra bailes du Révérend Père Palacios. — Le pañuelo et le Musico Tamborilero. — Jovellanos et les divertissements publics de l’Espagne.

— Livres sur la danse en langue basque. — La Camargo et le Grand Inquisiteur. — Les danses religieuses de l’Espagne. — L’évèque de Valence et le cardinal Ximénès. — Les Farsas santas y piadosas. — Philippe II et es danses au Concile de Trente. — Les ballets ambulatoires. — La Pela en Galice. — Les Villancicos de Navidad. — Une Juta la nuit de Noël à Saragosse. — Les Seises de la cathédrale de Séville. — Leur voyage à Rome. — Un costume du seizième siècle. — La danse devant le Saint-Sacrement. — Le chant des Seises. . , ................. .

Une Corrida à a portugaise. — Les Vendedores. — Don Joaquin de los Santos, le Caballero en plaza. — Les rejoncillos. — Le tigre José Bo. — Les pégadores. — Un espada monté sur des échasses : Miguel Lopez Gorrito. — Le Brindis au Señor présidente. — Les Jndios et les Caporales. — La Sopimpa, le Cucullé et le Tango.

113

130

146

155

161

177

273

239

305 TABLE DES MATIÈRES.

— Maria Rosa Carmona, la pegadora, — Un taureau sellé et bridé. — L’acteur Maiquez et le picador. — Teresa Bolsi, la torera. — Les louanges de Séville. — Les Haciendas et les Olivares ; les Aceitunas sevillanas ; l’huile d’Espagne. — Le chemin de fer de Séville à Cordoue. — Les Nymphes de Bétis. — La Ciudad de Carmona et Philippe IV. — Les romances populaires de Carmona. — Ecija, la poële à frire de l’Andalousie ; cinquante degrés de chaleur. — Les bords du Génil. — Les Santeros andalous ; la demanda. — Palma. — Les palmiers nains. — Le Castillo d’Almodovar del rio. — L’ancienne Cordoue : Corduba ou Corteba. — Silius Italicus et Martial. — Cordoue sous la domination romaine. — Les patriciens ; la cepa de Corduba. — Un mot du Grand Capitaine, — Les Sénèque et l’auteur de la Pharsale. — Le palais des rois goths. — Splendeurs de Cordoue sous les khalifes d’Occident. — Les livres à Cordoue et la musique à Séville, — Les chrétiens et les juifs sous la domination arabe. — Décadence de Cordoue. . ....... éuressssesse

L’entrée à Cordoue. — La tour de la Carrahola. — Le pont du Guadalquivir. — La Puerta del Puente. — La Mezquita ; Abdérame et son fils. — Le Patio de los Naranjos. — Les expropriations à Cordoue au neuvième siècle. — Les huit cent cinquante colonnes de marbre. — Le Mihrab. — Une mosaïque byzantine. — Le Zancarron ; le Makssurh ; la silla del rey Almanzor. — Les cloches transformées en lampes. — L’éclairage au temps des Arabes. — Charles-Quint et la mosquée de Cordoue. — La colonne du Captif chrétien. — Les tombeaux de la Mosquée. — L’ancien Al-Minr. — La Puertu del Perdon. — Les heurtoïrs arabes, — La Casa de Espusitos. — Le Triunfo. — L’Archange Raphaël, patron et gardien de Cordoue. — La Corredera ; Ja Calle de la Feria. — Le Paseo del Gran Capitan. — Gonzalve de Cordoue ; les Comptes du Grand Capitaine.

— Les grands hommes de Cordoue ; Gongora ; Pablo de Cespédès ; Ambrosio de Moralès, le père Sanchez. — Les anciens cuirs de Cordoue ; le Cordoban et le Guadamacil. — Décadence de Cordoue. . . . ..... ..

La Tierra de la Santisima. — La dévotion à la Sainte-Vierge en Espagne. — Les Coplas et les Chançonetas en l’honneur de la Virgen. — Les Cafradias. — El Rosario de la Aurora. — La Prediccion de la Gitana. — L’Immaculée Gonception en Andalousie. — Les environs de Cordoue. — Les bords du Guadalquivir sous la domination musulmane. — Les anciens moulins arabes. — Az :arah, la villa des Khalifes ; une fontaine byzantine. — Ancien dicton sur Cordoue. — Le palais de Riz=afah. — Le luxe d’Abdérame Ier. — Corduba la Vieja.

— Sun Francisco de la Arrizafa. — Les sérénades en Andalousie. — Les Mujos au balcon. — Le Novio et la Novia, — Les soupirs à la Reja. — Pelar la Pava et Mascar hierro ; les Plumeurs de dinde et les Mangeurs de fer. — Les Serenatas, ou Coplas de Ventuna. — Les rivaux et la navaja. — Une sérénade au clair de lune. — Cobrar el piso. — Départ de Cordoue. — Le pont d’Aicolea. — Andujar ; les fabriques d’Alcarrazas. — Bailen et la Carolina. — Las Navas de Tolosa. — Santa Elena. — Le défilé du Despenaperros. — La Sierra Morena. — Les pénitences du chevalier de la Triste-figure. — Les Ermiftanos de la Sierra Morena. — Les brigands d’autrefois et ceux du dix-neuvième siècle. — Encore José Maria, le Bandit généreux. — Les mines de mercure d’Almaden del Azogue. — Les Fûcares. — La Venta de Cardenas ; Cardenio et Luscinde. — La Manche. — Almuradiel ; une caravane de mendiants. — Opinion de Voiture sur la paresse des Espagnols. — Le Fléau des Gueux, Fainéants et Vagabonds. — Quarante espèces de mendiants : la Cour des Miracles en Espagne. — Repartie d’un mendiant espagnol. — Un voyageur italien et un mendiant secrétaire d’ambassade. — Arrivée à Santa-Cruz de Mudela.. . ..,....,. essor ere ss sense

Le Japon, par M. Aimé HumBenr, ministre plénipotentiaire de la Confédération suisse. (1863-1864. — Texte et dessins inédits.)

Le quartier du gouvernement (suite). — La cité bourgeoise. — La. bourgeoisie d’Yédo. . ...........

La bourgeoisie d’Yédo (suite). — Les classes lettrées de la bourgeoisie, . ...................

Les classes lettrées de la bourgeoisie (suite). — La littérature bourgeoise . ,.......,.........

REVUE GÉOGRAPHIQUE DU SECOND SEMESTRE DE L’ANNÉE 1867, par M. VIviEN DE Saint-Marin. (Texte inédit.) . .

LISTE DES GRAVURES. . ...,. corses us

ns non 0 0 :

LISTE DES CARTES... ....,.....


a mm

XVI. 28

433

337

354

369

386

hO1

417

425

430