Livre:Cadoz - Initiation à la science du droit musulman, 1868.djvu

Cadoz - Initiation à la science du droit musulman, 1868.djvu
TitreInitiation à la science du droit musulman
Sous-titreVariétés juridiques
AuteurFrançois Cadoz Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionImprimerie typographique et lithographique A. Perrier
Lieu d’éditionOran
Année d’édition1868
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages


TABLE DES MATIÈRES




LIVRE PREMIER
PAGES
 xiij
Mode de transcription des mots arabes en caractères français 
 xv
CHAPITRE Ier. Source et nature du droit musulman 
 1
CHAP. II. Ce qui découle du cheri’â ou droit divin 
 2
Section Ire. Des os’oûl eddîne 
 3
Section II. Des forou’â eddîne 
 5
§ 1er. El-’âibâdât 
 6
§ 2. El-ma ’âmâlât 
 7
§ 3. Omoûr essi-a-sa 
 ib.
CHAP. III. Exercice de la justice et interprétation de la loi sous Mahomet 
 8
CHAP. IV. De la tradition 
 ib.
CHAP. V. Les quatre premiers Kalifes, collection du Koran, exercice de la justice et institution des Cadis 
 9
CHAP. VI. Forme gouvernementale à l’époque du Prophète, des quatre premiers Kalifes et depuis ces derniers 
 12
CHAP. VII. Sectes actuelles de l’islamisme 
 13
Section Ire. Des Sounnites 
 ib.
Section II. Des Chites 
 14
Section III. Des Abadites 
 15
CHAP. VIII. Différences entre les sectes sounnites, chites et abadites 
 16
CHAP. IX. Idjma’â es’s’ah’aba 
 18
CHAP. X. Auteurs des doctrines sounnites 
 19
CHAP. XI. Acception juridique de certains termes, pour l’intelligence du Koran, de la tradition et de la doctrine 
 21
CHAP. XII. De l’interprétation des lois chez les Sounnites 
 25
Section Ire. Cas dans lesquels il y a lieu à interprétation de la loi. Ce que la loi comprend. De l’usage et de la coutume 
 27
Section II. De l’art d’interpréter la loi 
 28
§ 1er. El fiqh 
 29
§ 2. Qias 
 31
§ 3. Delil 
 ib.
§ 4. Ce qu’on entend par idjma’â es’s’ah’aba 
 32
§ 5. Idjma’â el-a-ïmma el-arb’â 
 34
§ 6. Des ah’kam : jugements, décisions 
 36
CHAP. XIII. De l’abrogation des lois 
 38
Section Ire. Règles générales d’abrogation admises par toutes les sectes 
 ib.
Section II. Règles d’abrogation admises par les Sounnites 
 39
Section III. Observation générale 
 45
CHAP. XIV. Des interprètes de la loi 
 46
Section Ire. Des moquelledîne 
 47
Section II. Des moquellidîne 
 51
Section III. Des cadis malékites à l’époque où les Arabes étaient maîtres de l’Espagne. Leur manière d’interpréter la loi 
 52
Section IV. Souverains et cadis de ces temps modernes. Leur manière d’interpréter la loi 
 56
Section V. Opinion du Prophète sur les magistrats 
 57
Section VI. Le souverain doit avoir le talent d’interpréter la loi d’une manière obligatoire pour tous ses sujets 
 58
CHAP. XV. 1° De l’ère ; 2° du jour et de sa division ; 3° de la supputation des délais ; 4° des jours fériés 
 ib.
Actes passés les jours fériés 
 60
CHAP. XVI. Résumé du Livre premier 
 62




LIVRE DEUXIÈME
PAGES
CHAP. Ier. Polygamie, monogamie 
 68
CHAP. II. De l’âdda, de l’istibra, de la durée de la gestation 
 73
Section Ire. Aperçu général de l’âdda et de l’istibra 
 75
§ 1er. De l’âdda comparé avec l’istibra 
 ib.
§ 2. De l’istibra 
 77
Section II. Détails sur l’âdda 
 79
Femmes qui sont assujéties à l’âdda 
 82
Section III. Détails sur l’istibra 
 92
Section IV. Durée de la gestation 
 93
CHAP. III. Institutions civiles françaises qui peuvent légalement être appliquées aux musulmans, sans contrarier leur croyance 
 96





FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES