Albertine de Saint-Albe

2 volumes
Renard.

ALBERTINE
DE SAINT-ALBE,

Par Mme MARY GAY ALLART,
traducteur d’Éléonore de Rosalba.



Des défauts que l’on trouve, on aime à profiter ;
Il n’est guère moins nécessaire
De voir ce qu’il faut éviter,
Que de savoir ce qu’il faut faire.

Mme Deshoulières.


PARIS,
RENARD, libraire, rue de Caumartin,
No 12.

1818.

TABLE DES MATIÈRES

(ne fait pas partie de l’ouvrage original)



TOME I
 179


TOME II
 219