Livre:Le Tour du monde, nouvelle série - 16.djvu

Le Tour du monde, nouvelle série - 16.djvu
JournalLe Tour du monde Voir l'entité sur Wikidata
Sous-titreJournal des voyages et des voyageurs
VolumeNouvelle série, 16e année
Maison d’éditionLibrairie Hachette et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1910
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68
Nouvelle série : 1 - 2 - 3a - 3b - 4 - 5a - 5b - 6 - 7 - 8 - 9a - 9b - 10 - 11 - 12a - 12b - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20

Pages

- - Titre TdG TdG TdG TdG TdG TdG TdG TdG TdG - TdM TdM TdM TdM - 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636



AU CŒUR DE L’ANTARCTIQUE
par Sir ERNEST SHACKLETON
I. — D’ANGLETERRE À LA GRANDE BARRIÈRE ET À LA TERRE DU ROI ÉDOUARD
I. — 
Pourquoi je repartis pour l’Antarctique. — Programme de l’Expédition. — Le navire de l’Expédition. — Poneys, chiens et automobile. — Personnel. — À Cowes. — En Nouvelle-Zélande. — Départ de Lyttelton à la remorque du Koonya. — La tempête. — Arrivée à la mer de Ross. — La Grande Barrière. — Je dois renoncer à établir nos quartiers d’hiver à la Terre du Roi Édouard VII. 
 1
II. — LES PREMIÈRES JOURNÉES SUR LA TERRE ANTARCTIQUE
II. — 
Notre installation à terre. — Débarquement du matériel et des provisions. — Départ du Nimrod. — Coup d’œil sur les environs du campement. — Plan et disposition de notre baraquement. — Chambres et cabinets de travail. — Une pièce importante : le poêle. — Comment étaient aménagés nos traîneaux. — Les tentes. — Le costume. — L’alimentation. — Dissertation sur les chiens et les poneys. — L’automobile nous cause des déceptions. 
 13
III. — LA CONQUÊTE DE L’EREBUS
III. — 
Origine du nom de la montagne. — Difficultés de l’ascension. — Traces d’une ancienne extension glaciaire. — Manifestations volcaniques actuelles. — « Sastrugi ». — Péripéties de l’ascension. — Froid intense. — Un blizzard. — Effets de la raréfaction de l’air. — Cas grave de congélation. — Singuliers évents. — Arrivée au sommet du cratère actif. — Descente mouvementée. — Résultats scientifiques de l’ascension de l’Erebus. — Organisation de nos services d’observations. 
 25
IV. — DÉPART POUR LE PÔLE SUD
IV. — 
Expédition préparatoire. — Entraînement au halage. — Services rendus par l’automobile. — Température extrêmement froide. — Établissement du dépôt A. — Préparatifs pour la grande expédition au Pôle. — Approvisionnement et matériel. — Instructions laissées à ceux qui restent au baraquement. — En route ! — La marche sur la Grande Barrière. 
 37
V. — SUR LA GRANDE BARRIÈRE
V. — 
Journal de route, du 10 novembre au 18 décembre 1908 : Temps superbe. — Appétit excellent. — Piste molle et sastrugi. — Arrivée au dépôt A. — Montagnes à l’horizon. — Arrivée au dépôt B. — Une terre nouvelle. — Par 82° 48′ 30″ ; records battus. — Quan est abattu. — Ascension d’un pic élevé. — Sur un glacier dangereux. — Accident de Wild. — Gouffres et cavernes insondables. — Rudes étapes par temps clair. 
 49
VI. — TOUT PRÈS DU PÔLE
VI. — 
Fin de la montée sur le glacier. — Un plateau « en terrasses ». — Nous sommes à bout de forces et de provisions. — Par 88° 23′ latitude sud, point extrême de l’Expédition. — Sur le chemin du retour. — Considération générale sur Le voyage au Pôle : la question primordiale et obsédante de la faim. — Dysenterie passagère. — Le chaud et le froid sur le plateau. — État du sol. — Quelques modifications à retenir. 
 61
VII. — EXPLORATIONS SECONDAIRES
VII. — 
Départ d’une escouade pour explorer les montagnes de l’Ouest. — Ascension du glacier Ferrar. — Extrait du journal de Priestley. — Le Nimrod revient de Nouvelle-Zélande pour prendre les explorateurs. — Dangers courus par Mackintosh. — Le Nimrod au cap Royds. — Établissement d’un dépôt de charbon à la colline Minna. — Extrait du journal de Joyce. 
 73
VIII. — L’EXPÉDITION AU PÔLE MAGNÉTIQUE. LE RETOUR EN NOUVELLE-ZÉLANDE
VIII. — 
Récit du professeur David. — L’Union Jack au Pôle magnétique. — Retour d’abord facile, puis accidenté. — Retrouverons-nous le Nimrod ? — Traversée d’un barranco. — En vue du Nimrod. — Mawson dans une crevasse. — Résumé des observations. — Le Nimrod quitte les régions arctiques. — Arrivée à Lyttelton. — Chaleureuse réception des Néo-Zélandais. 
 85


UNE JEUNE CAPITALE QUI GRANDIT : SOPHIA EN 1909
par M. L. CAUCHY
I. — 
Bulgares, mais pas Turcs ! — Le choix de la capitale ; ses avantages et ses inconvénients. — La population : citadins, paysans et soldats. — La rue et les monuments. — Modernisation ultra-rapide. 
 97


LE TIBET DÉVOILÉ
par SVEN HEDIN
I. — À L’ENTRÉE DES TERRES MYSTÉRIEUSES
I. — 
De Stockholm à Simla par terre. — Diplomatie et exploration. — Organisation de la caravane. — Le Ladak. — À l’assaut des remparts du Tibet. — Arrivée au lac Lighten. — Une navigation mouvementée. — Le Yeschil-Koul. — Froidure et tempête. — À l’orée de terres vierges. 
 109
II. — EN PLEINE MONTAGNE
II. — 
Mortalité des bêtes de la caravane. — Encore la tempête. — Yaks et antilopes. — Rencontre d’une tente tibétaine. — Rudes étapes. — Conciliabules avec des indigènes. — En suivant le Bogtsang-tsangpo. — Pourrons-nous aller plus loin ? 
 121
III. — SUR LE TRANSHIMALAYA
III. — 
Une nouvelle délégation. — La nuit de Noël. — Exploration du Ngangtsé-tso. — Rencontre avec le gouverneur de Naktsang. — Ce qu’on voit du Sela-la. — Le Transhimalaya. — Arrivée dans la vallée du Brahmapoutre. — En descendant le fleuve. — Entrée à Chigatsé. 
 133
IV. — SÉJOUR À CHIGATSÉ
IV. — 
Arrivée à Chigatsé. — Description de la ville. — Le marché. — Le Tachi-lumpo. — Qu’est-ce que le Tachi-lama ? — J’assiste à la fête du Nouvel An. — Danses et musique sacrées. — Visite au Tachi-lama. — Description de quelques sanctuaires. — Curieuses cérémonies. — Un carrousel. 
 145
V. — VERS LES SOMMETS
V. — 
Départ de Chigatsé. — Route facile et sempiternelle tempête. — Dans la région du Karou. — Visite de plusieurs couvents. — À travers la vallée du Brahmapoutre. — Le village de Lingha. — Au sommet du Thang-la-Pod-la. — Traversée de cols élevés. — Mauvais vouloir des indigènes. — Rude température dans la montagne. — Mort de Mohammed Isa. — Au faîte du relief le plus saillant de la terre. 
 157
VI. — DÉCOUVERTE DES SOURCES DU BRAHMAPOUTRE
VI. — 
Précédentes expéditions vers les sources du Brahmapoutre. — Le Koubi-tsangpo. — Magnifiques paysages. — Licenciement d’une partie de la caravane. — Le lac sacré de Manasarovar. — Les couvents de la rive. — Un problème d’hydrologie. — Le Rakas-tal ou Langak-tso. — Les sources du Satledj. 
 169
VII. — ÉTAPES À 5000 MÈTRES D’ALTITUDE
VII. — 
Nécessité de ruser. — Faux départ pour Khotan. — La convention anglo-russe vient encore me contrarier. — En route vers Cheyok. — Dans la montagne. — L’hiver paraît. — Froid cuisant. — Épaves de caravanes. — Triste Noël. — Sur les pentes du Dapsang. — De crête en crête. — Mortalité des animaux. — Nous reprenons contact avec l’homme. 
 181
VIII. — DE NOUVEAU EN TERRE INCONNUE
VIII. — 
Vers le Bouptsang-tsangpo. — Aux approches de Raga-tasam. — Découvert et arrêté par les Tibétains. — La descente du Samié-la. — Changement de direction. — Un nabab tibétain. — Je me livre à nos ennemis. — Négociation pour le retour. — Départ pour le Nord. — Sous la sauvegarde d’un brigand. — Sixième traversée du Transhimalaya. — Je retrouve ma caravane. — Arrivée à Simla. 
 193


LES FAUVES D’AFRIQUE PHOTOGRAPHIÉS CHEZ EUX
par M. A. RADCLYFFE DUGMORE
I. — 
Le premier safari. — Sur les bords de la rivière Olgerei. — Premières rencontres avec les rhinocéros. — Zèbres et hartebeests. — Un pachyderme récalcitrant. — De l’utilité de la lance d’un guide masaï. — Retour à Nairobi. — Nouveau départ. — Sur les flancs du Donyo Sabuk ; buffles dans la forêt. 
 205
II. — 
Excursions infructueuses sur les flancs du Donyo Sabuk. — Hippopotames dans la rivière Athi. — Dans les plaines de Yata. — Incertitudes du travail de nuit. — Histoire d’un lion, de deux lionnes et d’un lionceau. — Nouvelles aventures avec les rhinocéros. — Lions et photographes. 
 217
III. — 
Nouvelles visites de lions pendant la nuit. — De la nécessité pour un photographe de fauves de ne pas se séparer de ses armes pendant le jour, même à proximité d’un camp. — Départ pour la rivière Thika. — Rencontre d’un troupeau de vingt-huit girafes. — La mare aux hippopotames. — Une moisson de beaux clichés. — Je photographie des crocodiles. — En route pour Meru. 
 229
IV. — 
Fort-Hall. — Nyeri. — Splendeurs équatoriales. — Dans la forêt de Meru. — À la recherche des éléphants. — Circonstances défavorables pour photographier le seul qui soit rencontré. — En route vers le Guaso Nyiro. — Léopards et antilopes. — Zèbre de Grévy. 
 241
V. — 
Abondance d’animaux sauvages. — Un troupeau de cinquante girafes. — Un animal rare. — Départ du Guaso Nyiro. — Marche difficile. — Nyeri. — Fort-Hall. — Nouveau séjour au camp de Simba. — Pénurie inattendue de lions. 
 253
VI. — 
Notre nouveau séjour au camp de Simba. — Impressions de boma. — Trio de lions. — Un excellent travail de nuit. — À la poursuite des gnous. — Chez M. Heatley. — Buffles dans les papyrus. — Retour à Nairobi. — Rencontre avec M. Roosevelt. — Adieux au paradis des chasseurs. 
 265


SIX MOIS À CUBA
par M. CHARLES BERCHON
V. — 
À travers les provinces de Matanzas et de Santa Clara. — Les plantations et l’industrie sucrière. — Les usines. — Le traitement de la canne à sucre. — Les grandes exploitations. — La ville de Matanzas et ses environs. — Le bourg de Cardenas. — Villes de la province de Santa Clara. — Santa Clara. — Sagua la Grande. — Le port de Cienfuegos. — Sancti Spiritus. — Trinidad. 
 277
VI. — 
Les « cayos » ou chaînes d’îlots au large de Cuba. — La province de Camagüey. — Ses forêts. — Sa faune. — Ses exploitations agricoles. — Ses villes principales. 
 289
VII. — 
La province d’Orient. — Ses montagnes. — Ses ressources variées. — Ses principales villes. — Ascension du mont Turquino. — Conclusion. 
 301


SITES DÉLAISSÉS D’ORIENT : DU SINAÏ À JÉRUSALEM
par M. Le Comte JEAN DE KERGORLAY
I. — LES MINES DE MAGHARAR ET DE SERABIT EL-KHADIM ET L’OASIS DE FEIRAN
I. — 
Exploitations minières datant de 6 000 à 7 000 ans. — Aspect des vailées du Sinaï. — La Vallée écrite. — L’ancienne Pharan, maintenant Feiran. — Ce qu’elle était en 570. — Le mont Serbal. — Le moine solitaire du monticule d’El-Meharret. 
 313
II. — LE SINAÏ ET LE MONASTÈRE DE SAINTE-CATHERINE
II. — 
Arrivée au monastère. — Un couvent datant du règne de Justinien. — La vie des religieux. — La basilique et sa merveilleuse mosaïque. — La chapelle du Buisson-Ardent. — Le djebel Mouça où la montagne de Moïse. 
 325
III. — PÉTRA
III. — 
Les Nabatéens. — Résumé historique. — La ville des vivants enserrée par celle des morts. — Le Théâtre. — Le Khazné Fir’aoun. — La gorge du Sik. — Un Haut-Lieu de prière. — Le temple d’Ed-Deir. 
 337
IV. — LES CHÂTEAUX DES CROISÉS
IV. — 
Quelques mots sur le royaume franc de Jérusalem. — Le Livaux de Moïse. — Le château de Chobak. — Le château de Kérak. — La vie de Renaud de Châtillon. 
 349


AU MONTÉNÉGRO ET EN ALBANIE
par M. le Baron JEHAN DE WITTE
I. — 
Les Bouches de Cattaro. — Défense de photographier ! — Aspect farouche de la Tsernagore. — De Cattaro à Cettigné. — Condition sociale de la Monténégrine. — Paysage lunaire. — Le « Grand Hôtel ». — L’Affaire des bombes. — La Saint-Élie ; marché et costumes. — Le monastère. — La Tour des crânes. — Ce qu’on voit et ceux qu’on rencontre dans la rue de Cettigné. 
 361
II. — 
De Cettigné à Rieka. — Le lac. — Arrivée à Scutari, visite au Vali. — Mœurs et coutumes des Albanais. — Les vendettas. — Le bazar. — Le pont de Mesit. — Retour à Cettigné. — La Cour monténégrine. — L’œuvre de Nicolas Pétrovitch. — Le présent et l’avenir. 
 373


DE SAÏGON À SINGAPOUR, PAR ANGKOR, AUTOUR DU GOLFE DE SIAM
par M. le Commandant E. LUNET DE LAJONQUIÈRE
I. — 
De Saïgon à Angkor. — Le Mékong. — Pnom-Penh. — Le Tonie Sap, ses ports, ses pêcheries. — Siemreap. — Quelques effets du changement de régime à la suite du traité de mars 1907. — Ce que fut l’ancien royaume des Kambudjas. — Installation provisoire à Angkor. — L’École française d’Extrême-Orient. — Angkor doit être une des étapes les plus intéressantes d’un voyage autour du monde. 
 385
II. — 
Le Parc d’Angkor. — Angkor Thom. — Les grands temples. — Les travaux des Kambudjas. — Angkor Vat. — Mon convoi. — Bivouacs. — Étapes. — Le plateau des litchis (Pnom Koulen). — Des religieux ermites. — À travers les districs du Nord : Puok, Kralanh, Chongkal, Svay Chek, Pnom Srok, Tuk Cho. — La région des forêts claires. — Les Dang Rek. — Arrivée à Mongkol Borey. — Quelques incidents. — Traits de caractère des indigènes ; folie dangereuse ; une réincarnation du Bouddha. — Difficultés de ravitaillement. — Les lépreux ; agonies bruyantes ; épidémies. 
 397
III. — 
Départ de Mongkol Borey. — Battambang. — Comment le territoire de Battambang fut séparé du royaume du Cambodge : seigneurs féodaux, Chinois, fermiers généraux. — Le Phya Kathathorn et le traité de 1907 : son départ pour l’exil — Budget du territoire ; population ; productions du sol ; rizières. — Réorganisation administrative. — Départ de Battambang. — Paï-Linh. — Route de Paï-Linh à Chantaboun. — Chantaboun. 
 409
IV. — 
De Chantaboun à Bangkok sur un bateau siamois. L’entrée du Ménam ; les quais de Bangkok. — La capitale ; les pagodes. — Excursion dans la province de Patchim ; la ligne de Pétriou ; une chaloupe chinoise. — Patchim. — Chez les missionnaires français. — Caravanes laotiennes. — Pétriou. — Le port de Bang Pla Soï. 
 421
V. — 
De Bang Plasoï à Bangkok. — Excursion à Phitsanoulok ; le Grand central siamois. — La région de Nakhon Nayok ; un canal ; le Ménam en amont de Bangkok. — Excursion dans l’ouest de la vallée du Ménam ; Ayoutia ; un village lacustre ; le bassin du Mekhlong ; Petchabouri et ses pagodes. 
 433
VI. — 
Côte orientale de la presqu’île malaise. — Baie de Ko Lak. — Choum Pon. — Bandon. — La vallée du Menam Luang. — À bord du yacht siamois Xaya. — Lakhon. — Un prince en voyage. — Le Thale Sap. — Pataloung. — Le port de Singora. — Patani. — Les Malais. — La grotte sanctuaire de Yala. — De Patani à Singapour. 
 445


CHEZ LES INDIGÈNES DE LA NOUVELLE-GUINÉE BRITANNIQUE
par M. le Marquis DE CACQUERAY
I. — 
Ce qu’est la Nouvelle-Guinée. — Son partage entre la Hollande, l’Allemagne et l’Angleterre. — Formation de ma mission à Sydney. — Mes compagnons. — Insouciance des Papous. — Nous nous croyons attaqués par des indigènes. — Je les calme en leur remettant des cadeaux. — Mœurs et coutumes. — Administration de la colonie, ses cultures, ses productions. 
 457


À TRAVERS LA CALABRE
par MM. LOUIS et CHARLES DE FOUCHIER
I. — 
Aspect général de la Calabre. — La malaria. — La côte de Pœstum à Palmi. — Paola, la ville moyen âge. — Saint-François-de-Paule. — Nicastro et les souvenirs de Robert Guiscard. — Le Pizzo. — Joachim Murat, roi de Naples. — Sa mort tragique. — Monteleone et la diligence royale. 
 469
II. — 
Palmi, la plus jolie ville des Calabres. — La côte de Palmi à Catanzaro. — L’écueil de Scylla. — Charybde. — Comment on explique le phénomène du gouffre. — Pêche de l’espadon. — Villa San Giovanni. — Reggio, dit le paradis de Calabre. — La légende de la fée Morgane. Rivages de la mer Ionienne. — Le cap Spartivento. — Catanzaro et ses églises. — Le massif montagneux de la Sila. — Tiriolo renommée par la beauté de ses femmes. 
 481
III. — 
La Sila (suite.) — De Tiriolo à Cosenza. — La région de prédilection des anciens brigands. — Cosenza et ses environs. — Pedace. — La Sila Grande. — Villégiatures des riches Calabrais. Les casolines. — De Cosenza à Cotrone par San Giovanni in Fiore, à travers des montagnes farouches et désertes. 
 493


LA RÉPUBLIQUE NOIRE DU LIBERIA
par M. LOUIS SONOLET
I. — 
Arrivée à Monrovia. — Cortège de réception. — À l’Executive mansion. — Le président Barclay. — Origine et débuts du Liberia. — L’exploit de Mrs Newport. — L’œuvre des blancs. — La proclamation de la République en 1847. 
 505
II. — 
Un repas officiel. — La politique. — Promenade dans Monrovia. — Le commerce. — Les Vaï. — Américanisme déplacé. — L’armée libérienne. — Rébellion de la « frontière-force ». — Sur la rivière Saint-Paul. — État de l’agriculture. — Réception intime chez le président Barclay. — Détresse financière. — L’erreur du Liberia. 
 517


LES TRANSFORMATIONS DE TUNIS SOUS LE PROTECTORAT FRANÇAIS
par FRANÇOIS RICARD
I. — 
La triple Tunis. — Modification discrète et intelligente de la ville indigène. — Adaptation au milieu. — La ville européenne ; la petite Sicile ; le port. — Industrie, commerce, instruction, etc. — Les éléments de la population nouvelle. — La vie courante. — La banlieue de Tunis : Carthage, Sidi Bou Saïd, la Marsa. 
 529


EN AUSTRALIE : LA NOUVELLE-GALLES DU SUD
par M. PAUL PRIVAT-DESCHANEL
I. — 
De Paris en Australie. — Port Jackson. — Le record de la vanité. — Un médecin facile à satisfaire. — L’ancien et le nouveau Sydney. — Introduction des mérinos en Australie. — Le capitaine John Macarthur. — Pourquoi l’élevage a réussi sur le Continent austral. — Un troupeau de 106 millions de têtes. — Le mouton australien et la laine. — Des béliers de 100000 francs. — Les acheteurs français — La bataille des laines. — Ministres démocrates. — Tolérance anglaise. — Réclame à l’américaine. — Religion et alcool. — Les monuments publics. — Les parcs. — Comment on célèbre le jour du Seigneur. — La colonne de La Pérouse. — La France oublie ses gloires nationales. — Une armée de volontaires. — Les Australiens meurent et ne se rendent pas. 
 541
II. — 
Départ pour l’intérieur. — Les chemins de fer australiens. — Parramatta et ses vergers irrigués. — Les Montagnes Bleues. — Des montagnes en creux. — Le célèbre Zig Zag. — Lithgow, ses houillères et ses usines. — Un cimetière confortable. — Bathurst, Un colonel directeur de bazar. — Le collège d’agriculture de Richmond et la ferme expérimentale de Bathurst. — Le barrage-réservoir de Wotton. — L’aménagement des rivières. — Une prison modèle. L’homme qui fut roi. — La société du bush. — Un Australien typique. — Commerce et commerçants français. 
 553
III. — 
Orange : — Ophir et la découverte de l’or. — Les écoles. L’instruction primaire en Australie. Laïcité religieuse. La coéducation. — Une classe de français. La Débâcle de Zola. Situation matérielle des instituteurs. Femmes victimes du féminisme. — Le Temple de la Cuisine. La danse de l’anse du panier. — L’horrible buggy australien. — Les mines d’or de Lucknow. M. le député Newman, ingénieur-directeur et épicier. — Traitement métallurgique de l’or. Broyage, amalgamation et cyanuration. — Simiesques. — Une descente fantastique dans les entrailles de la terre. — Les filons aurifères et la formation de l’or. — L’école de Canoblas. 
 565
IV. — 
Canoblas. — Une école du bush. Programmes et méthodes. — Un instituteur couturière. — Importance pédagogique des serpents venimeux et des catalogues de bazar. — L’Alsace française en Australie. — Gymnastique et morale. — Une brillante élève. — Le royaume des eucalyptus. Gares et bushmen. — Girilambone. Un village qu’on ne voit point. — Polémiques électorales. — Ce qu’on appelle une route dans l’intérieur. — L’eucalyptus. — L’oiseau moqueur. — L’auberge de Half way house. — Séance musicale chez un sélecteur. — Le puits artésien de Willii Bore. — Une famille de fermiers australiens. L’école ambulatoire. La mode féminine dans le bush. — À travers les claypans et le saltbush
 577
V. — 
Le domaine de Buckiinguy. — Une soirée dans une station. Comment vivent les squatters. — Le théâtre et les actrices. — Les fléaux de l’élevage. La sécheresse. Les politiciens, les douanes et l’impôt sur le revenu. — Ce que les bushmen pensent de la France. — Protectionnisme à l’usage des moustiques. — Les boundary-riders. — Oiseaux ultra modernes. — Visite au puits artésien, au lavoir à laine et au hangar à tonte. — Un campement d’indigènes. — Chasses à l’ému et au kangaroo. — Les grandes propriétés et les grands troupeaux en Australie. — Les tondeurs nomades. 
 589
VI. — 
À travers les savanes. — Une journée d’été en hiver. — La station de Womboin. — Hommage australien à M. Loubet. — Le climat et les pluies de l’intérieur. — Au puits de Womboin. — Un haut fonctionnaire sans gène. — Le puits de Narrowin. — La station de Booka Booka. — Dames du monde dans le bush. — L’opossum. — La chasse au clair de lune. — Maraudeurs nocturnes. — La station de Gilgoin. — L’’arbre-bouteille. — Les indigènes et le boomerang. — Les abreuvoirs publics. 
 601
VII. — 
L’abreuvoir de Gilgoin. — La station de Brigalows. — Lamentations sur la sécheresse et sur les lapins. — Rongeurs et politiciens. — Au soleil de la forêt. — Les cimetières d’arbres. — Carinda, l’Éden du bush. — Considérations sur les hôtels et les barmen. — Champs irrigués. — Le pressage, l’emballage et l’expédition de la laine. — Un dimanche australien. — La station de Wangrawally. — La politique de l’eau et les puits artésiens. — Walgett la poussiéreuse. Ce qu’on appelle « rue » dans une ville du bush. — Arbres en herbe. — Un juge qui ne juge pas. — Le Darling et le transport des laines. — La station de Gorian. 
 613
VIII. — 
Mercadool. Soirée mondaine dans le bush. Amazones australiennes. — Après le beau temps la pluie. Voyage en zig-zag à travers la boue. — Burren Junction. — Une ville sans maisons. — En trolley. — Marche à la force des bras. — Wee Waa, reine de la boue. — En diligence. — Narrabri. — Newcastle et ses houillères. — Le passé, le présent et l’avenir de la houille en Australie. — À l’ombre de la forêt vierge. Exploitation du bois. — La Hawkesbury River. — Retour à Sydney. 
 625