Bienvenue sur Wikisource en français


Wikisource est un projet collaboratif de la Wikimedia Foundation visant à la mise à disposition du patrimoine écrit. La version francophone a vocation à accueillir les textes en langues françaises, y compris en ancien français et dans la plupart des langues régionales.

Image logo
▷ Qu’est-ce que Wikisource ; qu’est-ce que ce n’est pas ; comment fonctionne-t-elle : pour trouver des réponses à ces questions, une visite sur Qu’est-ce que Wikisource et Introduction à Wikisource vous est proposée.

Image logo
▷ Avant toute contribution, lisez le Guide du nouveau contributeur, les Conventions typographiques et Conventions de nommages des œuvres.
Si vous souhaitez insérer un nouveau texte, n’oubliez pas d’indiquer la source de celui-ci, ou mieux, un lien vers un fac-similé.
Vous devez également respecter le droit d’auteur.

Image logo
▷ Pour tout problème, un lien vers l’aide est disponible dans le menu de gauche et le Memo à l’usage des (nouveaux) contributeurs rassemble les principaux « trucs et astuces ».
Vous pouvez aussi demander de l’aide à la communauté des Wikisourciens sur le Forum des nouveaux ou le Scriptorium, ou en temps réel sur le chat IRC, ou encore en demandant à être parrainé.

Image logo
▷ Vous pouvez indiquer, sur votre page utilisateur, les langues que vous parlez, vos centres d’intérêt et/ou une brève description. Vous pouvez aussi l’utiliser pour organiser vos outils personnels, vos contributions, etc. Vous pouvez vous entraîner à utiliser les outils en vous créant une sous-page de brouillon à cet effet en cliquant ici. Un mode d’emploi est disponible sur la syntaxe Wiki.
Sur les pages de discussion, pensez à signer vos contributions en cliquant sur l’icône Signature icon april 2018 - 2.png de la barre d’outils.


Bonne continuation parmi nous, George Barbentane !

Les contributeurs de Wikisource

--Zyephyrus (d) 19 septembre 2017 à 09:39 (UTC)

Firmin ou le Jouet de la fortuneModifier

  George Barbentane : bonjour.

Petite question d'harmonisation : comité (révolutionnaire) ou Comité (Révolutionnaire) ? et idem pour le pluriel…

Au plaisir de vous lire, cordialement, --*j*jac (d) 5 octobre 2018 à 06:14 (UTC)

 
  • j*jac : bonjour. Ce n’est pas une question facile… Le Moniteur, journal de référence pour rendre compte des débats de la Convention, utilise la majuscule en 1793, mais je trouve un recueil de lois et de décrets de la Convention publié lui aussi en 1793 qui ne l’utilise pas. Plus tard (réimpression du Moniteur, archives parlementaires) c’est la minuscule qui prévaut. Dans le texte de Rosny, je constate que la majuscule est d'abord utilisée systématiquement. La première occurence de l’expression Comité Révolutionnaire est même indiquée en italiques, comme c’est l’usage pour les noms propres quand ils apparaissent dans le texte. La majuscule est intéressante parce qu’elle signale l’expression comme une création langagière de la Révolution et en fait le marqueur d’une époque. Au bout de quelques pages, on repasse à la minuscule: ce comité est à nouveau un comité comme un autre. Puis à la fin du passage sur ce thème, la majuscule redevient majoritaire, mais pas systématique. Finalement cette hésitation me semble intéressante: plutôt que les négligences d'un imprimeur qui travaille trop vite, elle traduit l’hésitation de toute une époque (comme pour terreur et Terreur dans d'autres textes). Qu’en dites-vous ?
J'ajoute une question plus technique: si nous maintenons les deux graphies, devrions-nous faire figurer cet échange sur la page de discussion de la page 99, où figurent à la fois une occurence de comité et une de Comité ? Si oui, faut-il faire un copier-coller ou existe-t-il un moyen plus élégant ? Merci encore pour vos interventions très utiles ! --George Barbentane (d) 5 octobre 2018 à 09:17 (UTC)
  George Barbentane : je m'attendais bien à cette difficulté... Ma proposition : ne pas harmoniser cette expression et le signaler dans les choix éditoriaux avec peut-être quelques mots d'explication. --*j*jac (d) 5 octobre 2018 à 09:30 (UTC)
 
  • j*jac : très bien ! Où signale-t-on les choix éditoriaux ?--George Barbentane (d) 5 octobre 2018 à 09:40 (UTC)

  George Barbentane : à cette page : Discussion Livre:Joseph Rosny - Firmin ou le Jouet de la fortune, 1798, I.djvu. Il suffit de modifier l'intitulé "Texte non modernisé, mais harmonisé (ex. "comte" transcrit "Comte"…)." --*j*jac (d) 5 octobre 2018 à 10:31 (UTC)

Desir et desirerModifier

  George Barbentane : bonjour. "desir" et "desirs" sont tous sans accent. Il n'en est pas de même pour "desirer" et ses conjugaisons. Faut-il harmoniser et dans quel sens ? --*j*jac (d) 8 octobre 2018 à 09:11 (UTC)

 
  • j*jac : Je ne sais pas trop. Si l’on harmonise, il me semble plus simple de généraliser les formes avec accent. À vrai dire, j'avais commencé à ajouter les accents à "desir" avant vos interventions attentives ! J’aimerais d'ailleurs bien proposer la possibilité d'afficher le texte avec l’orthographe modernisée, même si cela suppose un petit travail supplémentaire pour les formes qui ne sont pas dans le dictionnaire parce que leur interprétation dépend du contexte (sur-tout, par-tout…).--George Barbentane (d) 9 octobre 2018 à 13:58 (UTC)
  George Barbentane : ok pour harmoniser avec un accent et pour permettre d'afficher la modernisation. Je m'en charge. --*j*jac (d) 9 octobre 2018 à 17:43 (UTC)

Grace et grâcesModifier

  George Barbentane : j'ai corrigé en "grâce" les 2 occurrences des pp. 115 T1 et 83 T2. Cela convient-il ? --*j*jac (d) 9 octobre 2018 à 07:24 (UTC)

 
  • j*jac : Pour le premier ça me semble très bien. Pour le deuxième, je garderais plutôt le pluriel qui est assez répandu et qui a peut-être une petite coloration religieuse. Grâces aux soin… et surtout à l’amour… (comme on dit grâces aux dieux) : le pluriel ajoute au caractère hyperbolique du passage.--George Barbentane (d) 9 octobre 2018 à 13:58 (UTC)
  George Barbentane : Merci   --*j*jac (d) 9 octobre 2018 à 17:44 (UTC)

RécompenseModifier

  Pour son travail sur « Firmin ou le Jouet de la fortune »


Lettres de la VendéeModifier

Tu ès ou tu es ?Modifier

  George Barbentane : bonjour et heureux de vous retrouver !
Question d'orthographe : faut-il conserver la graphie "ès" de "tu ès" ? Il me semble que c'est constant dans tout l'ouvrage (ex. à cette page) et les choix éditoriaux indiquent : "Texte non modernisé".
Bien à vous, --*j*jac (d) 1 octobre 2019 à 09:13 (UTC)

 
  • j*jac :Bonjour, le plaisir est partagé ! Décidément, rien ne vous échappe ! Je suis embarrassé par ce "tu ès" parce qu'il me surprend beaucoup et que pour le moment je ne trouve pas de trace de cet archaïsme dans des dictionnaires. Mais vous avez raison, puisque c’est constant il faut le garder. Pourriez-vous me rappeler ce qu’il faudra faire pour que la forme soit modernisée dans l’onglet correspondant? L’homonymie avec la préposition ès empêche d’intervenir au niveau du dictionnaire de Wikisource. Merci encore ! --George Barbentane (d) 2 octobre 2019 à 08:46 (UTC)
  George Barbentane :,
  • Pour l'option "modernisation", il suffit de placer {{modernisation}} dans l'espace principal. Je l'ai fait pour les 2 chap. déjà transclus. On peut compléter le dictionnaire comme il est indiqué à cette page : Modèle:Modernisation. Ex. : {{modernisation|*tu ès: tu es}}
  • L'outil "Ngram Viewer" permet de visualiser la fréquence d'un mot. Voilà ce que ça donne pour "tu ès" : [[1]]
--*j*jac (d) 2 octobre 2019 à 09:49 (UTC)
 
Merci! Je n'avais pas pensé que l'on pouvait mettre une expression de deux mots dans le dictionnaire. Ngram Viewer renforce ma perplexité: pourquoi trouve-t-on systématiquement cette forme très rare dans un ouvrage de 1801? Mystère...--George Barbentane (d) 2 octobre 2019 à 10:08 (UTC)

 

  • j*jac : Me voici à nouveau perplexe. Page 156, je tombe sur un "tu es" sans accent. Je fais une recherche dans tout le PDF océrisé. Je n'obtiens pas tous les résultats, mais ceux que j'ai penchent clairement du côté de "tu es" sans accent. Dans le détail : "tu ès", p. 14 et 41 ; "tu ès", p. 156, 168. Dans le tome II, je ne trouve que des "tu es", aux pages 50, 66, 118 (es-tu), 142, 172 et 177. Bref, j'ai désormais envie de corriger les quelques "tu ès" du début avec le modèle {{{2}}}. C'est faire le choix des cas les plus fréquents dans l'ouvrage et de l'orthographe la plus régulière à l'époque. Qu'en dites-vous ? (Question subsidiaire : peut-on faire une recherche dans l'ensemble des pages déjà créées, avant leur transclusion ?) --George Barbentane (d) 2 octobre 2019 à 13:39 (UTC)
  George Barbentane : Il est justifié de corriger les quelques occurrences fautives, en effet !
Pour faire une recherche sur les pages déjà créées, il suffit de créer une page de transclusion comme ici --*j*jac (d) 2 octobre 2019 à 13:47 (UTC)
 
  • j*jac :Merci ! Quel outil formidable, Wikisource !

Page 156Modifier

  George Barbentane :, merci de vérifier (et d'annuler au besoin) la correction que j'ai apportée à la page 156.

Bouton TModifier

 

  • j*jac : et   Hsarrazin :, bonjour ! Je rencontre une difficulté récurrente avec l'interface de Wikisource. Pour moi comme pour mes étudiant.e.s, le bouton T est très capricieux. Il est parfois présent dans la barre d'outil, parfois non, sans que je parvienne à comprendre pourquoi. Bien sûr, nous l'avons tous sélectionné dans les gadgets… Avez-vous déjà rencontré ce problème et savez-vous comment le résoudre ? (J’espère que je ne fais pas mal de poser cette question ici plutôt que sur vos pages de discussion ou ailleurs… Merci pour votre aide précieuse.) --George Barbentane (d) 2 octobre 2019 à 09:05 (UTC)
bonjour George Barbentane
le bouton T est capricieux pour tout le monde, depuis déjà un bon moment (plus d'un an).
la solution la plus simple, quand il n'apparaît pas, est de "prévisualiser" la page, ce qui réinitialise la barre d'outils. Dans 95% des cas, je réussis à le faire réapparaître comme ça   --Hélène (dite ''le bot de service'') (d) 2 octobre 2019 à 09:08 (UTC)
PS : complément de réponse... je viens de constater, à la suite de changements de machines/navigateurs, que le truc indiqué fonctionne très bien dans Firefox, mais pas dans Safari... -   Tpt : si tu comprends pourquoi ? --Hélène (dite ''le bot de service'') (d) 5 octobre 2019 à 12:29 (UTC)

Pages 15 et 61Modifier

  George Barbentane : bonjour. Merci de vérifier (et d'annuler au besoin) les corrections que j'ai apportées à la page 15 et à la page 61. --*j*jac (d) 3 octobre 2019 à 16:42 (UTC)

Merci*j*jac! J'ai annulé la correction de la page 61 et j'ai justifié mon choix sur la page de discussion correspondante. --George Barbentane (d) 3 octobre 2019 à 19:31 (UTC)

Mot coupé en fin de pageModifier

  George Barbentane : pour les mots coupés en fin de page, il est désormais possible de se passer du modèle {{Tiret}}, du moins dans les cas "simples" (cf. [[2]]). --*j*jac (d) 2 octobre 2019 à 14:12 (UTC)

 
  • j*jac : On n'arrête pas le progrès ! Merci pour cette précision. Et heureusement qu'il reste les débuts de chapitre pour que les étudiant.e.s découvrent quelques modèles ! --George Barbentane (d) 2 octobre 2019 à 14:19 (UTC)

Corrections page 69Modifier

  George Barbentane : À vérifier si pertinentes SVP. --*j*jac (d) 4 octobre 2019 à 09:22 (UTC)

 
  • j*jac : Très-honnête avec tiret, oui. Très est systématiquement relié à l'adjectif qui le suit par un tiret, comme dans la plupart des textes de la période. Cela m'ennuie d'ailleurs, parce que, pour faire fonctionner la modernisation, il faudrait ajouter une ligne au dictionnaire pour chaque nouvel adjectif employé avec très. --George Barbentane (d) 4 octobre 2019 à 10:04 (UTC)
  George Barbentane : je pensais à "gand"…
La correction achevée, je compléterai le dictionnaire (une quinzaine d'entrées environ)--*j*jac (d) 4 octobre 2019 à 10:08 (UTC)
Fait   --*j*jac (d) 11 octobre 2019 à 08:36 (UTC)
 
  • j*jac : Alors, corriger d en t, oui. Mais cette question me conduit à me dire qu'il faudrait écrire gans au pluriel sans le t. Il n'y a aucun mot qui se termine par -ants dans le volume. Je m'appuie également sur le dictionnaire de Féraud (1787): ici. Je vais corriger dans ce sens. --George Barbentane (d) 4 octobre 2019 à 12:27 (UTC)

Correction page 94Modifier

  George Barbentane : "caffé" n'est-il pas une forme archaïque de "café" ? --*j*jac (d) 4 octobre 2019 à 11:28 (UTC)

 
  • j*jac : J'ai corrigé. C'est intéressant. Si l'on se fie à Ngram Viewer, c'est très marginal (moins d'une occurrence de caffé pour cinquante café). En revanche, quand on cherche dans Gallica ou dans Google, on voit que l'orthographe archaïque est encore assez répandue dans les dernières années du 18e siècle.

Correction page 118Modifier

  George Barbentane : la corr. de "jetter" me semble inappropriée… --*j*jac (d) 5 octobre 2019 à 07:43 (UTC)

Dîner, diner, dîné…Modifier

  George Barbentane : bonsoir. Comment harmoniser tout ça ? --*j*jac (d) 5 octobre 2019 à 17:13 (UTC)

 
  • j*jac : bonjour. Dîner me semble la forme la plus courante dans le roman, très nettement, et elle est encore la bonne aujourd'hui. Il me semble que nous devrions corriger toutes les autres formes dans ce sens.--George Barbentane (d) 7 octobre 2019 à 11:14 (UTC)

Vandalisme ?Modifier

 

  • j*jac : bonjour. Une contributrice du projet, Pia0606, m'écrit que son compte a été bloqué pour vandalisme. Je ne trouve pas de trace de cet événement, mais je cherche peut-être mal. Pourriez-vous nous éclairer et, dans la mesure du possible, nous dire ce qu'elle pourrait faire pour continuer à participer à la correction des Lettres de la Vendée ? Merci d'avance pour votre aide. --George Barbentane (d) 7 octobre 2019 à 13:10 (UTC)
  George Barbentane : bonjour. Aucune trace de blocage en effet. J'ai posté un message sur le Scriptorium. Il y a peu, il y a eu un incident de cette nature… --*j*jac (d) 7 octobre 2019 à 13:40 (UTC)

Longtemps, longtems, long-temps…Modifier

  George Barbentane : bonjour. On harmonise comment ? --*j*jac (d) 10 octobre 2019 à 12:43 (UTC)

 
  • j*jac : bonjour. Long-temps me semble le plus fréquent et je le rencontre très souvent dans les ouvrages de l'époque.

Impératifs 2e personne pour les verbes du 1er groupeModifier

 

  • j*jac :J'en profite, puisque je suis là : j'ai beaucoup hésité devant les impératifs du type "songes" (II, 171 par exemple). Le -s est fautif, pour nous et pour les grammairiens de l'époque du roman. Mais ces derniers ajoutent qu'il reste fréquent. J'en ai vu tant que j'ai d'abord pensé que c'était systématique dans ce texte. J'ai pensé préférable de les laisser. Ce n'est que dans un second temps, en voyant qu'on trouvait aussi plusieurs impératifs de verbes du premier groupe sans -s, que j'ai pensé préférable de corriger. Il reste vraisemblablement des traces de cette hésitation.