Pères et Enfants

Traduction par inconnu.
Texte établi par Préface de Prosper MériméeCharpentier.


PÈRES


ET


ENFANTS


PAR


IVAN TOURGUENEF



PRÉCÉDÉ D’UNE LETTRE À L’ÉDITEUR


PAR PROSPER MÉRIMÉE


DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE


――――――――


PARIS


CHARPENTIER, LIBRAIRE-ÉDITEUR


28, QUAI DE L’ÉCOLE


──


1863

À M. CHARPENTIER

LIBRAIRE-ÉDITEUR



Monsieur,


Le roman que vous allez publier a excité des tempêtes en Russie. Ni les critiques passionnées, ni les calomnies, ni les injures de la presse, rien n’a manqué à son succès, si ce n’est peut-être un mandement pastoral. En Russie, comme ailleurs, on ne dit pas impunément des vérités à ceux qui ne vous en demandent pas. Dans ce petit ouvrage, M. J. Tourguenef s’est montré, comme à son ordinaire, observateur fin et subtil ; mais en prenant pour objet de son étude deux générations de ses compatriotes, il a fait la faute de n’en flatter aucune.

TABLE DES MATIÈRES

(ne fait pas partie de l’ouvrage original)