Livre:Rodet - L’algèbre d’Al-Khârizmi et les méthodes indienne et grecque.djvu




But du mémoire 
 5
Âge d’Âryabhata (note) 
 8
Des six cas des Arabes 
 16
Règle indienne pour la mise en équation 
 16
Forme des six cas arabes dans l'Inde 
 18
Notion du nombre négatif chez les Indiens 
 21
Le problème des courriers résolu par Âryabhaṭa 
 37
Formule compliquée lue par Âryabhaṭa (note) 
 28
Quotient d’un nombre par zéro chez les Indiens. 
 29
Noms des termes négatifs ou arabe 
 32
Traduction arabe du latin articuli et origine occidentale de cette dénomination 
 34
Transformation de l’équation sur un exemple d’Al-Khârizmi 
 37
Règles de Behâ ed-Din et de Diophante 
 39
Exemples empruntés à Diophante 
 42
Tableaux résumés du calcul chez le même 
 43
Règle de Bhâskara pour la transformation de l’équation 
 43
Préparation des équations du second degré par Al-Khârizmi 
 50
Préparation par Diophante 
 51
Préparation par Bhâskara 
 53
Les Indiens chassaient les dénominateurs de leurs équations 
 57
Observations générales 
 58
Exemples de Diophante 
 602
Exemples d’Al-Khârizmi 
 63
Calculs fractionnaires compliqués chez les Arabes 
 66
Règle de Bhâscara pour la résolution de l’équation du second degré et exemples 
 70
Exemple de Brahmagoupta 
 75
Exemple d'Âryabhaṭa 
 76
Équations de degré supérieur au second résolues par Bhâskara 
 76
Règles et exemples de Bhâskara 
 82
Discussion des valeurs par le même 
 86
Absence des doubles solutions chez Diophante ; à quoi elle doit être attribuée 
 89
Doubles valeurs d'après Al-Khârizmi 
 90
Conclusion 
 94