L’Encyclopédie/1re édition/Tome 5/Avertissement

◄  Tome 5
AVERTISSEMENT


DES ÉDITEURS.



Sans vouloir prévenir le jugement du Public sur ce nouveau Volume, nous nous contenterons de dire que nous y avons apporté tous nos soins, & de nommer ici les hommes de Lettres qui nous ont secourus, indépendamment de nos Collegues ordinaires.

Nous mettrons du nombre de ces derniers M. le Chevalier de Jaucourt, M. Boucher d’Argis, Avocat au Parlement & Conseiller au Conseil souverain de Dombes, M. Venel, Docteur en Médecine de la Faculté de Montpellier, & chargé par le Roi de l’Analyse des Eaux minérales du Royaume ; & M. Daubenton, Subdélégué de Montbard. Nous les annoncerons aujourd’hui pour la derniere fois, avec la reconnoissance que nous leur devons ; & nous espérons qu’ils voudront bien nous continuer leurs secours. On se souviendra que les articles de M. d’Argis sont marqués d’un (A), ceux de M. Venel d’un (b), & ceux de M. Daubenton d’un (c).

Nous annoncerons aussi pour la derniere fois un de nos plus habiles & de nos plus utiles collegues, M. d’Aumont, Docteur & premier Professeur en Médecine dans l’Université de Valence, dont les articles sont marqués d’un (d).

L’Encyclopédie vient de faire une excellente acquisition en la personne de M. Bourgelat, Ecuyer du Roi, chef de son Académie à Lyon, & Correspondant de l’Académie royale des Sciences de Paris. Il veut bien nous donner, à commencer à la lettre E, tous les articles qui concernent le Manége, la Maréchallerie, & les Arts relatifs. Ce Volume en renferme déjà un nombre considérable. Les connoissances profondes de M. Bourgelat, dans la matiere dont il s’agit, nous répondent du soin avec lequel ces articles ont été faits ; ils sont marqués d’un (e).

On a déjà annoncé dans l’Avertissement du quatrieme Volume, que M. de Voltaire nous a donné pour celui-ci les articles Esprit, Eloquence, Elégance, & veut bien nous en faire espérer d’autres ; promesse que nous aurons soin de lui rappeller au nom de la Nation ; que M. Paris de Meyzieu, Directeur général des Etudes, & Intendant de l’Ecole Royale Militaire, en survivance, a donné l’article Ecole Militaire ; M. Morand, de l’Académie Royale des Sciences, &c. l’article Doradille, & M. Lavirotte, Docteur en Médecine de la Faculté de Paris, &c. l’article Docteur en Médecine.

M. d’Authville, Commandant de Bataillon, est auteur des articles Equitation & Escadron ; les volumes suivans contiendront encore des articles de la même main.

M. Rallier des Ourmes, Conseiller d’honneur au Présidial de Rennes, a donné les articles Echelles arithmetiques & Escompte ; & pour les Volumes suivans, Fraction, Intérest, Impair, &c.

M. Watelet, Receveur général des Finances, & honoraire de l’Académie Royale de Peinture, est auteur des articles Effet, Eleve, Ensemble, Equilibre, Esquisse, Estampe, &c. relatifs à cet art.

M. Marmontel a donné les articles Eglogue, Elégie, Epître, Epitaphe, Epopée, &c. & continuera d’enrichir par son travail les volumes suivans.

M. Dufour, versé dans les matieres de Finances, a donné les mots Droits du Roi, Emprunt, & une partie de l’article Espece.

L’article de la Circulation des Espèces, destiné à l’Encyclopédie par M. de Forboney, est tiré de l’excellent ouvrage du même auteur, intitulé Elémens du Commerce ; ouvrage qu’on doit savoir gré à l’Encyclopédie d’avoir fait naître.

M. Le Roy, Lieutenant des Chasses de Versailles, a donné le mot Engrais ; & pour les Volumes suivans Faisanderie, Fauconnerie, Ferme, &c.

M. Le Romain a continué de fournir pour ce Volume quelques articles, marqués de son nom.

M. de Laire a donné l’article Epingle, où toute la manœuvre de cet art est détaillée avec beaucoup d’exactitude & de clarté. Le Public lui est redevable d’un ouvrage beaucoup plus important, l’Analyse de la Philosophie du Chancelier Bacon, qui vient de paroître.

M. Faiguet, Maître de Pension, a donné l’article Epargne ; le Volume suivant contiendra les articles Etude & Extraction des Racines, du même auteur.

M. de Villiers est auteur des articles Essai, en Métallurgie, Ecartement, &c. & de quelques autres qu’on a marqués de la lettre (f).

M. de la Motte-Conflant, Avocat au Parlement, a bien voulu donner encore quelques articles pour ce Volume, comme pour le précédent ; ils sont marqués de son nom.

M. Durand, habile Peintre en émail, a fourni des secours pour cet important article.

M. Ferdinand Berthoud, Horloger, a donné l’article Equation, en Horlogerie.

M. Genson a fourni quelques articles de Maréchallerie, comme Clou de rue, à la suite de l’article Encloueure, &c. on ne les trouvera point inférieurs à l’article Dessoler, que nous lui devions déjà.

Les articles d’Orfévrerie ont été revûs pour la plûpart, ou fournis en entier, comme dans le Volume précédent, par M. Magimel, qui exerce avec succès cette profession.

M. Papillon, Graveur en bois, est auteur des articles qui concernent son art.

M. Durival l’aîné a continué de nous envoyer des observations utiles sur le Volume précédent. Nous prions tous les Gens de Lettres, & en général tous nos Lecteurs, de vouloir bien imiter son exemple.

M. d’Argenville, auteur des articles de Jardinage, nous a donné quelques articles omis dans les Volumes précédens, comme Cautere, &c. ils pourront entrer dans un supplément. Le même Auteur nous promet d’excellentes observations sur l’Agriculture, dûes aux travaux de M. l’Abbé Roger son ami.

Nous avons déjà reçu pour le Volume sixieme des secours importans, dont nous rendrons compte en publiant ce Volume.

L’Encyclopédie a perdu M. l’Abbé Lenglet du Fresnoy. Nous prions les personnes qui l’ont connu particulierement de nous faire parvenir des mémoires pour son éloge, que nous comptons placer à la tête du sixieme Volume. C’est un devoir que nous nous proposons de rendre dans la suite à tous ceux qui auront bien voulu nous aider ; devoir que nous souhaiterions de n’avoir jamais à remplir. M. de Montesquieu sera le premier envers lequel nous nous en acquitterons. Sa famille a eu la bonté de nous fournir pour cela les mémoires dont nous avions besoin, & de nous remettre en même tems un article que ce grand Homme nous destinoit.