À propos de ce flux de discussion

La discussion précédente a été archivée dans Discussion utilisateur:ElioPrrl/Archive 1 le 2020-01-16.

Résumé par ElioPrrl

Fausses disparitions de retraits

Raymonde Lanthier (discussioncontributions)

J’ai fait grand usage des modèles {{p début}}, {{p fin}} et compagnie à compter de la page 11 des Scènes de la vie privée de l’Histoire des œuvres de Balzac. En transclusion, l’indentation des paragraphes et de l’espacement correspondent aux paramètres établis, mais ce n’est pas du tout le cas en mode page. Pour vous faire une idée, vous pourriez regarder les pages 14 (paragraphe après le titre), 15 (premier nouveau paragraphe), 19 (comparez les paragraphes commençant par « Ici, le Message » et par « Après cette interruption », tous deux en taille normale).

Contrairement à l’indentation fantôme qui continue de hanter Wikisource, c’est l’inverse qui se produit ici : l’indentation du premier paragraphe disparaît systématiquement. Un autre fantôme ou quelque chose qui m’échappe dans l’application de ces modèles ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

En fait, c’est encore un coup de cette indentation fantôme ! Voyez le Scriptorium : j’ai eu beau prévenir les développeurs, qu’ils ne fassent pas la même erreur que moi lors de la première tentative de résolution en interne (qui a tenu jusqu’à ce que les développeurs aient voulu la résoudre en global), ils l’ont faite. Mais pas d’inquiétude ; j’ai vu une correction qui devrait être implémentée dans une mise à jour prochaine Sourire

ElioPrrl (discussioncontributions)

Ca y est, tout est rentré en ordre !

Raymonde Lanthier (discussioncontributions)

Je n’en crois pas mes yeux ! Espérons que ça ne changera plus.

ElioPrrl (discussioncontributions)

🤞

Résumé par ElioPrrl

Sauts de ligne à éviter entre les paramètres

Le ciel est par dessus le toit (discussioncontributions)

Bonjour,

quand tu rejoutes ce modèle peux-tu mettre toutes les infos sur une seule ligne stp, car ça facilite la maintenance. Merci. Voir la doc du modèle, section paramètre où il est indiqué : "La mise en forme sur une seule ligne est préférée pour ce modèle."

ElioPrrl (discussioncontributions)

Ok, je trouve cela beaucoup plus lisible pour les suivants, mais bon...

Résumé par ElioPrrl

Opportunité comparée de téléverser des extraits de livre ou des livres entiers

Valp (discussioncontributions)

@ElioPrrl : Je vois que vous êtes un ami de Buffon, que j'aime moi-même beaucoup (sa préface à la Méthode des Fluxions et des Suites infinies du Chevalier Newton, 1740, m'amuse beaucoup) et c'est ce qui m'encourage à poursuivre ici une partie de la Discussion que nous avons entamée sur le Forum des nouveaux.

Il s'agit de la possibilité de donner des extraits de gros bouquins. Ainsi le 2e item de ma compilation de Gerhardt m'a fait rechercher et trouver l'autobiographie de Jean Bernoulli. Elle est en français, sur sept pages d'un gros bouquin de 544 pages d'Annales de 1849, tout en allemand, et si spécial que même les Allemands ne l'ont pas téléversé.

Bref j'en ai tiré un djvu de 8 pages avec la page de titre, que je m'apprête à téléverser et transcrire sur Wikisource. Question : y a-t-il une objection de principe qui soit vraiment dirimante ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Alors en fait les Allemands ne téléversent rien, et quand ils le font, ils ne transcluent pas grand chose ; leur Wikisource sert surtout de base de données bibliographiques, que de site de consultation.

Ensuite, si je comprends bien, vous avez extrait les huit pages des Archiv der Mathematik traitant de Bernoulli ? Seulement, ces pages présentent des extraits (certes très étendus) écrits en français, mais la langue principale de cet article, et de la revue entière, est... allemande (même si cela ne représente que la moindre partie dans cet article). Donc cela me gêne un peu ; cela me fait penser à ces articles de chartistes dont le morceau principal est un document latin, avec une introduction en français : comme la revue est française, on les importe et transclut ici, pas sur la.wikisource.

Par contre, on peut tout à fait téléverser la revue entière sur de.wikisource, ne corriger que les quelques pages qui vous intéressent, leur laisser le reste si cela les intéressent, et mettre un lien sur la fr.wikisource vers la transclusion faite là-bas. Mieux, il faudrait trouver la source dont sont tirés les extraits, et la reproduire en intégralité.

Valp (discussioncontributions)

Il s'agit d'un document rare, une courte autobiographie de Jean Bernoulli par lui-même, que des Annales allemandes ont reproduit en 1849 dans sa langue originelle, qui est le français. J'ai compris que cela vous "gêne un peu" puisque vous en tenez pour l'orthodoxie, au demeurant très justifiée pour les livres ordinaires.

Mais ici il s'agit d'une exception-qui-confirme-la-règle : c'est non un livre mais des Annales, ie. des compilations d'articles divers, et seulement 7 pages sur plus de 500 en seront jamais utilisées. Donc ma question est : au delà de la "gêne un peu", y a-t-il une règle qui vraiment l'interdit ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Vue la fréquence à laquelle on importe des revues seulement pour en transclure un article..., et dans toutes les disciplines : ici (pour un article de Perrin), (pour les travaux de Mendel, puis par acquis de conscience un autre article a été validé par mes soins), (pour trouver un fs à un article de Viard jusque là sans source), encore là (par un aficionado des spéculations atlantidéennes), etc., — ce ne serait pas une exception ; et il ne me paraît pas injustifié de téléverser toute une revue sans que personne ne la corrige après.

Ensuite il suffira de (créer la page Auteur: de Jean I Bernoulli et de) renvoyer le lecteur à partir de cette page auteur, et à partir du deuxième item de votre compilation. Même pour la recherche cela ne changera rien, car les pages Auteur: sont automatiquement passées en revue par la recherche, au même titre que les pages principales ; donc en cherchant « Jean Bernoulli autobiographie », le lecteur tombera sur sa page Auteur, où il trouvera le lien vers ce document. La seule chose que vous perdrez, est que le texte ne sera pas catégorisé ici ; mais comme de toute façon, à part les contributeurs, personne ne consulte les catégories...

Valp (discussioncontributions)

@ElioPrrl : D'où je conclus qu'il n'est pas interdit de faire comme je me propose de faire...

ElioPrrl (discussioncontributions)

Pourtant, justement, si on se donne la peine de téléverser toute la revue même pour en transclure en seul article, cela veut bien dire non aux imports des articles isolés. Alors à plus forte raison pour les articles isolés issus de revues étrangères.

Valp (discussioncontributions)
ElioPrrl (discussioncontributions)

Je ne sais pas, je rentre toujours les liens entre crochets (simples pour les liens externes, simples pour les liens internes), désolé.

Résumé par ElioPrrl

Remerciements

Cantons-de-l'Est (discussioncontributions)

Bonjour,

Un mot pour vous dire que j'ai trouvé un autre livre où le modèle:pavé se révèle utile. Merci encore pour ce travail Sourire.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci, cela fait plaisir de se savoir utile aux autres Sourire

Cantons-de-l'Est (discussioncontributions)

Bonjour,

J'observe que les pages des premiers tomes des Œuvres complètes de Buffon sont difficiles à lire : environ 40 % de chaque scan ne sert que de cadre. Est-il possible de couper ces cadres pour augmenter la surface utile des pages (ce qui rendrait plus facile la relecture, par exemple). Je ne m'engage pas à relire ces pages, mais je crois que d'autres wikisourciens doivent être rebutés en voyant ces scans.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Je suis désolé, mais cela dépasse de beaucoup mes compétences ; maintenant, les scans sont préparés par Cunegonde1, qui fait un travail formidable.

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour, j'ai voulu faire un test de réalisation d'un fichier au format djvu du tome I entier de Buffon - Œuvres complètes, éd. Lanessan que tu as mis en ligne au format pdf. Pour le moment c'est un test, mais plutôt encourageant car c'est une version en noir et blanc de bonne qualité (j'ai réalisé les images .tiff avec scantailor, puis ocrisé avec abbyy et converti le pdf final en djvu avec pdf2djvu). J'ai conservé la page de titre et les superbes planches couleurs. Le tout pèse 25,6 Mo seulement pour les 928 pages en 400 dpi.

Si tu es intéressé (aucune obligation), je peux finaliser le test et le mettre en ligne ce qui serait plus simple que de séparer les volumes en deux parties comme tu as été obligé de faire.

En tout cas c'est un sacré défi que la transcription de ce monument du XVIIIe siècle.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci beaucoup ! J'y connais absolument rien en conversion, et j'avais essayé naïvement de convertir le fichier pdf en djvu avec résolution 600dpi, et déjà que la résolution du PDF était pas extraordinaire, j'avais obtenu quelque chose de beaucoup moins lisible, pour un poids à peu près équivalent, d'où ma décision. Je veux bien voir le fichier ! Je vérifierai que la couche texte de Gallica, très satisfaisante, a été préservée ; je ne pense pas retéléverser les tomes I et II, que j'ai divisés et dont j'ai mis en partie les index en conformité avec les originaux, mais si c'est concluant, pourrais-je te solliciter pour la conversion des autres volumes de la série ?

Je ne sais pas si j'irai au bout (je mène trop de projets de front...), mais au moins mettre les choses sur des rails en corrigeant quelques volumes, pour voir les problèmes, édicter des règles générales et permettre ainsi une correction unifiée avec les autres contributeurs, cela serait déjà super.

Encore merci ;)

Cunegonde1 (discussioncontributions)

J'ai mis en ligne cette version de test non finalisée : Fichier:Buffon - Œuvres complètes, éd. Lanessan, 1884, tome I-test.djvu. S'agissant de l'ocr, dans une version finalisée, l'ocr que je réalise est en général meilleur que celui de la BNF car je sélectionne les zones de reconnaissance "à la main" et j'utilise le même logiciel de reconnaissance. J'ai oublié d'indiquer que je récupère les livres sur la BNF avec Gallica.ml qui permet de télécharger les images (une par une) de façon automatisée avec un script dans la meilleure résolution possible.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Ça m'a l'air vraiment bien ! Il n'y a plus toutes ces marges qui dévorent la page, et le texte est très lisible comme ça (bon, j'avoue aimer la couleur originale des pages, mais c'est tout à fait anecdotique ^^) ; quand aux quelques pages dont j'ai consulté la couche texte, c'est impeccable.

Ça doit prendre un temps fou de tout "corriger" à la main ainsi ! C'est vraiment sympa de porter de l'intérêt à ce projet, en tout cas. Je comprends très bien que tu as toi-même d'autres projets, donc ne t'inquiète pas, le temps que je corrige rien que le premier tome, tu as de la marge. Ne te sens donc pas obligée ; quand je voudrai importer un nouveau tome (pas forcément dans l'ordre d'ailleurs), je te le signalerai, et tu auras toute permission de m'envoyer bouler x)

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Ok, pas de problème fait moi signe ça me fait plaisir de contribuer à cet ouvrage. PS : c'est le passage en noir et blanc qui allège de façon drastique le poids de fichiers.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Ayant terminé les deux premiers tomes des Œuvres complètes de Buffon, je reviens vers vous/toi (? je ne sais jamais qui vouvoyer et tutoyer ici ), @Cunegonde1, pour savoir si ce serait possible de convertir en djvu le tome III (les liens pour consulter tous les tomes sont disponibles sur Gallica), comme proposé dans les précédents messages ? Le temps ne presse pas, loin de là : je compte faire une pause sur ce projet, et corriger des textes mathématiques pour changer ; ne te sens donc pas obligée de faire ça tout de suite ^^ Bon courage pour ce travail que je peux imaginer assez rébarbatif, et surtout grand merci !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour ElioPrrl, pour le (vouv/tut)oiement, je crois que c'est une question de génération, pour ma part, je fait partie de celle qui a commencé à utiliser Internet à son début ; à l'époque, l'usage était que tout le monde se tutoyait sur Internet. Il est vrai que j'ai repéré depuis quelques temps l'apparition du vouvoiement sur wikisource, ce qui est amusant. Bref, ok pour le Buffon, je regarde quelle est la meilleure solution technique et je te tiens au courant.

Pour les planches, souhaites-tu que je les traite également pour les téléverser en plus du djvu, séparément sur Common ? ce qui permet de les intégrer facilement ensuite, mais prends également du temps, mais si tu n'es pas pressé...

ElioPrrl (discussioncontributions)

Pour les planches, tu peux les traiter comme le reste du texte, pas de traitement de faveur . Je les transclurai de toute façon tout à la fin, en les téléchargeant directement de Gallica en HD puis en leur donnant probablement un petit coup de Photoshop. Les planches sont distribuées assez aléatoirement entre les volumes, et je les inclurai à des endroits plus logiques. Et comme je le disais, tu as tout ton temps, je suis en période de partiels donc je ne toucherai pas beaucoup à Wikisource pendant deux semaines. Merci beaucoup !!!

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Ok.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Encore Merci !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour ElioPrrl, j’ai terminé la préparation et le téléversement du tome III de Buffon : Livre:Buffon - Œuvres complètes, éd. Lanessan, 1884, tome III.djvu, le djvu ne pèse qu’environ 40 Mo. Le traitement est le suivant :

  • Mise en noir et blanc à l'exception des pages de titre et illustration,
  • gommage des pétouilles les plus visibles,
  • Passage à l'Ocr sur Abby finereader 15 :
    • Vérification et correction des zones de reconnaissance,
    • Ocr de bonne qualité en français et latin, plus mitigé pour les quelques passages en grec ; pour les tableaux, pages 510 à 523, pas de miracle, la reconnaissance est bonne mais tout le boulot reste à faire.
    • Pré-correction du texte sur Abby.
  • Passage d'une expression régulière reconnaissant les principales scanilles et correction avant création du djvu.
  • J’ai laissé les coquilles pas trop nombreuses mais surtout des a/à.

Je suis disponible pour le prochain volume, prévoir 15 jours à l'avance. Bon courage pour la suite.

PS : Il faut retirer l'avertissement qui apparaît au dessus du pagelist.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Un immense merci Cunégonde ! Vous avez même créé la page Livre:, merveilleux ! Le temps déjà que je finisse celui-là, il y a le temps de voir venir le suivant... Un an pour les deux premiers (bon, ils étaient particulièrement pénible car contenaient beaucoup de mathématiques), alors il ne faut pas attendre de nouvelle demande avant six mois . Merci infiniment !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour @ElioPrrl, j'ai vu ce jour sur le scriptorium que le tome 3 de Buffon avance sérieusement. Souhaites-tu continuer ce projet ? Dois-je commencer à préparer le tome 4 ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Sérieusement, sérieusement... c’est vite dit, je suis bien loin de la fin ! Si tu as du temps, pourquoi pas, mais fais passer tes projets avant. Seulement, pour ce tome, pourrais-tu faire comme j’avais fait au début, diviser ce tome en deux parties (entre le Traité de l’aimant, qui appartient encore à l’Histoire des minéraux, et le début de l’Histoire des animaux) ; pas tant pour des questions de poids, mais cela me facilitera la tâche lors de la transclusion, pour remplir les boîtes de titre. Merci de proposer en tout cas

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Ok, pour la division en deux parties ça ne pose pas de problème, sinon, le scan de gallica est un peu problématique (Livre mal ouvert => lignes courbées) normalement je peux le rectifier, mais ce ne sera sans doute pas parfait. Si j'ai un doute sur l'endroit précis de la césure, je te demanderai au moment de fabriquer le djvu (c'est à dire à la fin) du processus.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci beaucoup ! J’espère que ça ne te donneras pas trop de fil à retordre

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour ElioPrrl, j'ai fini le tome 4 de Buffon j'ai fait 3 fichiers : 1o le volume complet, 2o le volume séparé en deux parties 1/ les minéraux, 2/ les animaux.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Super merci beaucoup ! Je m'occupe de la création des index sur Wikisource cette fois-ci Tu me rends vraiment service, parce que les couches texte sont de la meilleure qualité !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

En fait je fais une pré-correction avec finereader, puis je corrige les principales scanilles mais je laisse les coquilles.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Mais comment fais-tu pour modifier la couche texte du fichier, une fois qu'il a été océrisé ? Parce que j'ai bien une liste de corrections et de commandes pour insérer automatiquement certains modèles, que j'applique avec le bouton T, mais je ne sais pas comment faire pour l'appliquer au fichier, avant le mode page...

Cunegonde1 (discussioncontributions)

L'OCR Finereader (version windows et non mac) permet d'éditer et de modifier la couche texte. Pour les OCR en français ancien, je préfère utiliser Tesseract avec la langue Fraktur je fais l'OCR puis j'édite la couche texte sous forme d'un fichier xml, je le modifie, puis le réinjecte dans le djvu.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci, il me faudra me pencher un peu plus là-dessus, parce que quand je m'occupe moi-même de la reconnaissance de caractères (avec Tesseract sur Python), les fichiers sont bien moins bons que les tiens Alors si je peux copier sur toi !... Encore Merci  !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

sous linux :

  • extraire la couche texte : djvutoxml monfichier.djvu monfichier.xml
  • réinjecter la couche texte : djvuxmlparser -o monfichier.djvu monfichier.xml
ElioPrrl (discussioncontributions)

Bonjour @Cunegonde1 ! Je reviens poursuivre la discussion là où elle était restée, parce que je veux essayer de mieux faire quand je convertis des fac-similés en DjVu. Grâce au tutoriel de @SyB~Anicium (un immense Merci à lui ! et il ne doit pas se priver pour apporter ses lumières ici ), je dispose de TIFF bien traités, que je peux fusionner en un DjVu de 33Mo (pour 270 pages, comment fais-tu pour obtenir des fichiers à peine plus lourds mais trois fois plus longs  ?).

Seulement, je ne sais pas comment ajouter un OCR à ces images sans produire un PDF (avec pytesseract sur Python) comme fichier intermédiaire ; ne peut-on pas océriser directement les TIFF ou le DjVu, quitte à obtenir un fichier XML à réinjecter dans le DjVu ? Le problème : je crois que Tesseract ne peut pas donner en sortie des fichiers XML (PDF, hOCR, mais pas XML). Comme tu disais que tu utilisais Tesseract pour les textes anciens, je me disais que tu savais peut-être comment faire cela…

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour Elioprrl, j'utilise ce script de Kipmaster qui crée une couche texte sur un djvu, il est basé sur tesseract et tu peux choisir la langue. Pour le français avec s longs, j'utilise la langue "fraktur" qui est la moins mauvaise. puis j'édite le texte en xml et utilise des regex pour éliminer les erreurs les plus courantes : aufli au lieu de auſſi, etc. Pour le rapport poids qualité avec pdf2djvu, c'est assez délicat, il faut jouer avec les paramètres couleur ou noir et blanc, et résolution.

Mais depuis l'automne dernier, je me suis offert abbyy finereader 15 (199 €), qui est un excellent couteau suisse de création et d'édition de pdf, c'est avec lui que j'obtiens des rapports qualité/poids du fichier satisfaisants car on peut paramétrer de nombreuses options lors de la création des fichiers. Il permet également dans sa version windows (et pas mac) d'éditer et de corriger directement le texte de l'ocr avant de créer le fichier final avec de nombreux formats d'export dont bien sûr le djvu. Je sais que certains contributeurs (mais je ne me souviens plus qui) ont demandé et obtenu des micro-crédits pour le financer. Les défauts que j'ai repérés sur finereader après 8 mois de pratique : confusions fréquentes entre sauts de ligne et sauts de paragraphe dans les poèmes ; reconnaissance des zones d'entête de page assez médiocre. Pas de possibilité d'utiliser des regex pour corriger l'OCR ; galère pour apprendre à faire un OCR des textes avec S longs (le dictionnaire ancien français ne convient pas), mais avec de la patience, on y arrive. Et surtout, je n'ai pas trouvé de communauté en francophone pouvant apporter de l'aide sur ce logiciel.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci beaucoup ! Je vois que ce programme décompose le DjVu en images TIFF avant de les océriser, et comme je dispose déjà de ces fichiers, je vais essayer de modifier ce script pour éviter de refaire le travail déjà fait. Merci !

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Si tu arrives à réaliser cette modification, cela m’intéresse, car quelque soit le cas de figure, je pars également toujours de fichiers tiff créés en phase préparatoire avec scantailor.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Cunegonde1 : Je viens de réécrire le script que tu indiquais en Python (je ne sais pas coder en perl, malheureusement, et je supporte les lignes de commande à dose homéopathique ). Il a été appliqué à ce ce livre via Spyder sur Windows. Cela me donne un résultat dont je ne suis pas mécontent, même sans post-traitement de la couche texte.

Je ne suis pas un as du codage, et je voulais que le script puisse être utilisé sans avoir à changer de répertoire, donc le script est un peu pénible à manipuler (il faut entrer les emplacements complets des fichiers directement dans le script, et peut-être que sur un autre OS il faudra changer des guillemets doubles en simples, ou des slashs en anti-slashs), mais moi-même je crains de ne pas faire beaucoup mieux.

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Le résultat est plutôt bon, bien qu'il soit un peu lourd pour un noir et blanc. L'ocr est bon, y compris pour les équations simples . Je testerai ton script demain sur linux et mac pour voir si j'y arrive avec les noms de dossiers. En fait il suffit de créer un dossier spécifique pour l'utilisation de ce script. C'est ce que j'ai fait pour des scripts perl appliquant 400 regex en cascade de nettoyage des principales scanilles spécifiques aux textes avec S longs. Pour le poids des fichiers, avec pdf2djvu pour le mercure de france, beaucoup de pages j'ai mis < pdf2djvu -d 300 --monochrome -o Mercure1914-07-1.djvu Mercure1914-07-1.pdf > j'arrive à ~20Mio pour 300 pages.

[Edit] je viens de relire ta page et quelque chose m'échappe. Ton prérequis était de partir d'images tiff pour créer un djvu et faire un ocr. Or 1/ tu crée ton djvu avec DjvuToy puis 2/ tu applique ton script au fichier djvu. Quelle est la valeur ajoutée par rapport à la simple utilisation du script ocr-pl ? qui ajoute une couche texte à un fichier djvu existant ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Le script Perl part du DjVu, le décompose en TIFF, océrise les TIFF et inscrit cet OCR dans le DjVu. Je court-circuite juste la première étape, puisque je dispose déjà des TIFF. (mon prérequis était surtout de ne pas avoir à convertir le DjVu en PDF puis encore en DjVu)

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bonjour ElioPrrl, je vois que tu avances à grands pas sur tome 3 de Buffon. Souhaites-tu continuer sur ce projet, et que je commence à préparer le tome 4 ? Si oui, cela demande pas mal de temps (redressage des pages etc. et vérification de l'OCR), et je préfère le faire tranquillement et avoir une visibilité pour poursuivre mes autres projets en parallèle. Si oui toujours, indiques-moi si tu as des préférences de découpage du volume ou bien s'il faut le laisser tel quel. Bien cordialement.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci Cunegonde, mais le tome 4 a déjà été préparé... par toi-même ! Je pense finir le III avant de vraiment importer le IV sur Wikisource. Mais merci encore

Cunegonde1 (discussioncontributions)

Bon, je regrette de t'avoir importuné pour rien. Je pense avoir un "petit délai" avant de penser au tome 5 .

ElioPrrl (discussioncontributions)

Oh aucun problème !

Répondre à « Oeuvres complètes de Buffon »
Tpt (discussioncontributions)

Bonjour, je me permet de t'envoyer un message pour te suggérer de candidater au droit d'Administrateur d'interface. Cela te permettra de modifier les gadgets, Mediawiki:Common.js et Mediawiki:Common.css. Je ne suis plus très actif maleureusement sur Wikisource et tu as déjà proposé plein de modifications à faire donc tu semble la personne idéale pour faire vivre tout cela si tu en as envie. Si tu es partant et que tu te demandes comment faire pour candidater, il n'y pour l'instant jamais eu de candidature formelle à ce droit (il a été créé il n'y a pas si longtemps) donc il n'y a pas de procédure mise en place. Je suppose qu'un sujet sur le scriptorium devrait faire l'affaire. Désolé pour ce message un peu direct, n'hésite surtout pas à dire non si tu ne le sens pas.

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci beaucoup @Tpt pour ce message. Il est vrai que je pense à soumettre ma candidature depuis quelque temps déjà, notamment depuis que Cantons-de-l'Est a commencé le travail de mise en forme des appels de note ; je me disais que je pourrais ensuite plus facilement faire les modifications que nous avons décidées sur le Scriptorium. Et puis parmi les administrateurs d’interface, peu sont actifs très régulièrement sur Wikisource, contrairement à moi.

Seulement, je crains que les autres contributeurs me trouvent encore un peu jeune (un an et demi seulement de contributions, et pas plus de connaissance du CSS), et je ne connais quasiment rien en Javascript (juste assez pour copier des programmes déjà écrits et les modifier pour faire ce que je veux). Je vais prendre encore un peu de temps pour y réfléchir, mais je garde cette proposition et ce soutien dans un coin de ma tête. Merci  !

Tpt (discussioncontributions)

Ok ! Copier et modifier les programmes est déjà je pense autant que la plupart des administrateurs d'interface de Wikisource pour tout te dire ;-). Bonne après midi !

Répondre à « Administrateur d'interface »
Acélan (discussioncontributions)

Bonjour,

Pourrais-tu ajouter ’’ (2 fois l'apostrophe typographique) dans les erreurs communes ? normalement, il n'y a aucun faux positif : c'est soit un redoublement erroné, soit c'est mis à la place de la double prime (″), soit pour ouvrir ou fermer des italiques (ça ne marche pas...), soit à la place d'un guillemet anglais. Dans tous les cas, c'est à corriger.

ElioPrrl (discussioncontributions)

La scanille est maintenant intégrée à mon Scanilles.js, et à la règle publiée sur la page de la Chasse aux coquilles ; voilà tout ce que je peux faire, ne pouvant modifier directement le gadget Erreurs communes lui-même Sourire.

Acélan (discussioncontributions)

Oui, c'est ce que je voulais dire Sourire. Merci !

Répondre à « Erreurs communes »
Résumé par ElioPrrl

Comment ajouter ses propres scanilles au gadget erreurs communes

Cantons-de-l'Est (discussioncontributions)

Bonjour,

Dans , vous indiquez que l'on peut ajouter une expression rationnelle au « Gadget Erreurs Communes ». Où se trouve ce gadget ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Ah je vois que ça intéresse plus de monde que je ne le pensais ! Pour rajouter cette règle, il faut :

— créer une sous page de page Utilisateur: (dans mon cas, Utilisateur:ElioPrrl/Scanilles.js), y recopier le code qui se trouve dans la mienne, et remplacer la première expression entre guillemets droits, par celle présente sur la Wikisource:Chasse aux coquilles — on peut aussi ne pas la changer, mais je préfère prévenir que, sur ma sous-page, la règle partagée par Cunegonde dans la chasse aux coquilles a été à mes goûts ;
— dans son Common.js personnel, ajouter la ligne : importScript('User:ElioPrrl/Scanilles.js') (où vous aurez remplacé ma sous-page par la vôtre — enfin, vous pouvez aussi importer ma sous-page, mais comme je le dis, elle va devenir de plus en plus différente de celle proposée par Cunegonde1, et surtout, vous ne pourrez pas apporter vos modifications personnelles à ma sous-page ).

Nouveau texte d'Archimède

6
Résumé par ElioPrrl

Choix éditoriaux pour la validation du De la méthode d'Archimède.

Jahl de Vautban (discussioncontributions)

Bonjour ElioPrrl ,

Je comptais entreprendre la validation de ce texte, mais je vois que tu n'as défini aucun choix éditorial ; est-ce qu'il y a tout de même des particularités que je dois prendre en compte ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Bonjour Jahl ! Je me doutais un peu que ce texte ne resterait pas longtemps sans être validé Je suis bien embarrassé, parce que je suis assez insatisfait de mes propres choix, ce qui me retient de définir des choix éditoriaux définitifs. Je vais essayer de lister les principales spécificités de la mise en pages, et mes doutes qui y correspondent :

  • Pas de {{lang|grc}} pour les lettres grecques, puisque, ici, elles jouent le rôle de simples symboles.
  • Aucune formule LaTeX (sauf dans la préface de Painlevé, où il y avait des intégrales) : je me suis dit au début que ce choix serait préférable pour la compatibilité avec les différents dispositifs de lecture ; comme le contenu en formules mathématiques se réduit à des fractions (pouvant être rendues en pur HTML/CSS avec {{sfrac}}), cela ne pose pas fondamentalement de problèmes. Seulement la syntaxe en devient très lourde — par exemple, les signes = doivent tous être placés entre balises nowiki. À la réflexion, ce choix est critiquable, surtout pour le point suivant.
  • Le surlignage des longueurs mises au carré (par exemple AB²) laisse beaucoup à désirer : il se confond souvent avec la barre de fraction, et, après export, il peut parfois être très mal rendu en fonction de la police (seulement, je ne connais aucun autre moyen que text-decoration: overline pour avoir cet effet sans passer par LaTeX). Je vais essayer de modifier {{sfrac}} et {{lignesup}} pour y remédier. À noter que, si la pratique majoritaire du fac-similé est de surligner les longueurs quand elles sont élevées au carré, elle est abandonnée dans les notes, et à quelques endroits dans le corps du texte. Aussi je me suis demandé si je ne pouvais pas enlever ces barres surplombantes, qui ne sont pas partout utilisées dans le fac-similé, et qui ne seraient plus utilisées de nos jours dans ce sens (et, même au début du xxe siècle, puisque, depuis Argand, on utilise cette notation pour un autre objet, les mesures algébriques).
  • Je suis assez scrupuleusement la règle (Imprimerie Nationale, rubrique « Coupure des mots ») qui veut que, si on doit couper une équation, on le fait avant un signe binaire (plus, moins, fois, égal, supérieur ou égal, etc.) ; de là les {{nobr}} répandus un peu partout dans le texte.
  • je reproduis le plus fidèlement possible les variations de taille de police. En particulier : les équations centrées sont en plus petits caractères (à peu près 80% de la fonte normale, si on mesure sur le scan ; mais je précise plutôt smaller, pour que la taille soit ajustée par les liseuses de manière plus souple) ; la note finale est aussi en petits caractères. Là encore, ce choix est critiquable.
  • toutes les images ont été reproduites en SVG et sont incluses avec {{Img float}} ; normalement, la taille des images et les paramètres du modèle sont ajustés pour que toutes les images aient des traits de la même épaisseur et des lettres de la même hauteur, et pour que les images se répartissent dans le fichier exporté de manière harmonieuse.

Parmi les choses à regarder attentivement : malgré toute mon attention, il se peut que soient restées des lettres latines dans des notations en lettres grecques (un A, B, E pour un Alpha, Beta, Epsilon, etc.) ; je peux aussi avoir parfois substitué une lettre grecque pour une autre (typiquement un Λ pour un Α, ou un Η pour un Π), parce que le scan et la couche texte étaient plutôt de mauvaise qualité — et pour cause, je les avais préparés moi-même . Pour déceler ces dernières erreurs, il vaut mieux toujours se référer aux figures.

Enfin, je te préviens tout de même, ce texte est vraiment un texte de mathématique (là où le Traité des corps flottants était essentiellement un texte de physique, donc plus facilement abordable, je pense), et en plus assez aride. Rien ne dépasse cependant le niveau seconde je pense, à part quelques résultats sur les coniques. Par rapport aux Corps flottants, le fait que Reinach ait rendu les calculs originels en langage naturel par la notation algébrique moderne facilite la lecture, mais complique la transcription. Bon courage ! Sourire

Jahl de Vautban (discussioncontributions)

Tu connais très certainement mieux que moi les spécificités techniques du rendu des formules mathématiques ; sur ce point je n'avais pas l'intention de faire autre chose que de vérifier que le rendu correspondait au fac-similé

En fait ce qui m'intéresse dans ce genre de texte c'est ce qui peut exister autour, à la fois du point de vue antique (ex. le préambule) et du point de vue moderne (ex. les notes d'érudition). Mais comme les uns et les autres ne vont pas sans le texte principal, je le validerai également !

Jahl de Vautban (discussioncontributions)

Et voilà, c'est validé ! Ce sera sûrement mon dernier Archimède : mon manque de connaissances mathématiques est assez pénalisant.

Avant que je passe à la mise à jour de l'avancement des transclusions : j'aime bien individualiser les chapitres pour ne conserver que les auteurs pertinents à chacun : dans le cas présent par exemple, Archimède et Théodore Reinach n'ont rien commis vis-à-vis de l'Introduction, et Paul Painlevé n'est pas intervenu sur le reste de l'ouvrage. M'autorises-tu à modifier les entêtes pour refléter cela ?

ElioPrrl (discussioncontributions)

Tu veux dire changer le champ auteur des pagelist ? Aucun problème, je le fais de temps à autres (notamment pour les préfaces aux dialogues de Platon) Sourire

ElioPrrl (discussioncontributions)

Merci Jahl pour la validation, et la mise à jour des Nouveautés, de la page Auteur:, des niveaux de validation des pages, etc. Je peux imaginer à quel point ce travail peut être pénible quand on ne comprend pas de quoi il en retourne, donc chapeau  !