Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t6.djvu/427

Cette page n’a pas encore été corrigée





TABLE

DES LETTRES

Et de leur Contenu.


Page
LETTRE PREMIERE.
État de la question par rapport à l’Auteur. Si elle est de la compétence des Tribunaux civils. Maniere injuste de la résoudre. 123
Let. II. De la Religion de Geneve. Principes de la Réformation. L’Auteur entame la discussion des miracles. 156
Let. III. Continuation du même sujet. Court examen de quelques autres accusations. 179
Let. IV. L’Auteur se suppose coupable ; il compare la Procédure à la Loi. 217
Let. V. Continuation du même sujet. Jurisprudence tirée des procédures faites en cas semblables. But de l’Auteur en publiant la profession de foi. 237
Let. VI. S’il est vrai que l’Auteur attaque les Gouvernemens. Courte analyse de son Livre. La procédure faite à Geneve est sans exemple, & n’a été suivie en aucun Pays. 287
Let. VII. État présent du Gouvernement de Geneve, fixé par l’Édit de la Médiation. 300
Let. VIII. Esprit de cet Édit. Contrepoids qu’il donne à la Puissance aristocratique. Entreprise du petit Conseil, d’anéantir ce contrepoids par voie de fait. Examen des inconvéniens allégués. Systême des Édits sur les emprisonnemens. 331
Let. IX. Maniere de raisonner de l’Auteur des Lettres écrites de la Campagne. Son vrai but dans cet Écrit. Choix de ses exemples. Caractere de la Bourgeoisie de Geneve. Preuve par les faits. Conclusion. [377]
Fin de la Table.