Page:Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu/265

Cette page a été validée par deux contributeurs.
265
table analytique

Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion
Pages

domination anglaise.
Québec se relève de ses ruines. — Noble conduite du général Murray. — Son opinion sur les premiers immigrants anglais arrivés à Québec. — Le château Saint-Louis réparé en 1764. — Murray proclamé gouverneur de toute la province. — La maison de la veuve Arnoux. — Premier document officiel daté du Château sous le régime anglais (18 mai 1765). — Guy Carleton et sa famille. — Les élèves du petit séminaire de Québec au château Saint-Louis. — L’acte de Québec de 1774. — L’invasion de 1775. — Haldimand. — Nouveau château. — Le duc de Clarence. — Un bal au fort Saint-Louis. — Le duc de Kent. — Constitution de 1791 
 163
Le régicide de 1793. — Immigration de prêtres français. — Incendie de l’église et du couvent des Récollets. — Encore Frontenac. — Les châtelaines du fort Saint-Louis sous le régime anglais. — Un mariage. — Un dîner au château. — Complainte. — La politique des réceptions 
 185
Un odieux personnage. — Dialogue historique. — La guerre de 1812. — Le fort Saint-Louis en 1815. — Les restes du duc de Richmond. — L’incendie du château Saint-Louis (23 janvier 1834). — La terrasse Durham. — Événements politiques. — Destruction 
 199
L’incendie du théâtre Saint-Louis. — Lugubres souvenirs. — L’inauguration de l’école normale Laval. — Un discours de M. Chauveau. — Démolition et discussions. — La « Vétustomanie. » — L’hôtel Château Frontenac. — L’emplacement du premier fort Saint-Louis. — M. Bruce Price. — Le passé et l’avenir 
 214
appendice.

Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu