Page:Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu/233

Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu

APPENDICE




petite étude historique sur les
chevaux canadiens




Le premier cheval qui ait galopé sur la terre canadienne fut débarqué à Québec le 25 juin 1647. La Compagnie des Habitants l’avait fait venir pour en faire cadeau au gouverneur, le chevalier de Montmagny, et ce fut un spectacle absolument nouveau pour le petit poste de Québec (dont les rues venaient d’être tracées, mais qui ne portait pas encore le nom de ville) que de voir le gouverneur chevauchant le long des sentiers, comme les « gendarmes » de Gustave Nadaud.

Les « habitants » de ce temps-là avaient de l’esprit comme ceux d’aujourd’hui : ils jugeaient qu’un chevalier sans cheval, cela n’avait pas le sens commun.

M. de Montmagny partit de Québec l’année suivante.