Discussion Livre:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome12.djvu

Discussions actives
Informations sur l’édition de Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome12.djvu

Édition : édition Garnier, Paris, 1878


Source : http://www.archive.org/details/oeuvrescomplte12voltuoft


Contributeur(s) : MarcBot, Maltaper, Sapcal22, ThomasBot, ThomasV, Pyb, Phe-bot


Niveau d’avancement : À valider


Remarques :


Relu et corrigé par : Yland (d), Yann (d), Phe (d)


Choix éditoriauxModifier

Choix éditoriaux
  
« Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome12.djvu »
  Concept général  
Transcription avec correction des coquilles (au sens de l’époque de l’édition)
  Modifications du texte  

Modernisations typographiques 

Modernisations orthographiques 

{{{liste_modern}}}

Scanilles particulières 

{{{liste_scanilles}}}

Remarques 

{{{rem_texte}}}

  Mise en page  

Chapitres, titres 

{{{liste_chapitre}}}

Tables des matières, tableaux 

{{{liste_tables}}}

Notes en bas de page 

{{{liste_notes}}}

Références internes et externes 

{{{liste_ref}}}

Remarques 

{{{rem_miseenpage}}}

  Contributeurs  

Élaboration 

{{{utilisateur_création}}}

Modifications 

{{{utilisateur_contrib}}}

Remarques 

{{{rem_utilisateur}}}

  Voir aussi  
Affichage par pagesTypographie en généralListe des modèles


CorrectionsModifier

Les informations relatives aux pages (numéro, libellé) correspondent à ceux de la balise <pagelist/> provenant de l’index.

Page 302 :Correction (×), paragraphe 1, ligne 15 : « comme sur des montres dont il fallait purger la terre. » → « comme sur des monstres dont il fallait purger la terre. » (coquille : correction de l’oubli du "s".)
Page 320 :Correction (×) (note 1) : « Historia vitœ » → « Historia vitæ » (coquille : "e dans l'a" pour le génitif, au lieu d’un "e dans l’o" douteux.)
Page 333 :

Correction (×), paragraphe 5, ligne 2 : « après que trop d'expériences funestes on fait connaître » → « après que trop d'expériences funestes ont fait connaître » (coquille : oubli du t final à "on", faute de quoi la phrase n’a pas de sens.)

Page 370 :

Correction (×), paragraphe 4, ligne 3 : « fit » → « fît » (coquille : "le subjonctif est à appliquer dans ce cas, et non le passé simple.")

Page 442 :

Correction (×), paragraphe 2, ligne 8 : « comme dans l’Inde et dans la Turquie, subjugées par les Tartares. » → « comme dans l’Inde et dans la Turquie, subjuguées par les Tartares. » (coquille : Rétablissement du "u" oublié)

Page 453 :

Correction (×), paragraphe 3, ligne 7 (milieu de la ligne) : « on le faisait monter à à près de quinze mille » → « on le faisait monter à près de quinze mille » (coquille : répétition inutile)

Page 483 :

Correction (×) (note en bas de page) : « Ab incursu et dœmonio meridiano » → « Ab incursu et dæmonio meridiano » (coquille : correction typographique rétablissant la bonne orthographe.)

Page 518 :

Correction (×), paragraphe 2, ligne 3 : « petits-fil » → « petit-fils » (coquille : rétablissement du "s" interverti)

Page 523 :

Correction (×), paragraphe 6, ligne 3 : « que lien du mariage » → « que le lien du mariage » (coquille : rétablissement de l’article oublié)

Page 534 :

Correction (×), paragraphe 1, ligne 1 : « des désastre » → « des désastres » (coquille : rétablissement du "s" final oublié)

Page 565 :

Correction (×), paragraphe 1, ligne 10 : « et lui avoir achepté ses chevaux » → « et lui avoir acheté ses chevaux » (coquille : suppression du "p" dans "achepté")

Page 571 :

Correction (×), paragraphe 1, ligne 13 : « cent millions de fois. » → « cent millions de fois[1]. » (coquille : j'ajoute l'appel de la note 1 (manquant dans la page) à la fin de l’anecdote citée.)

  1. Voilà une anecdote bien singulière, et que tous les historiens ont ignorée : cela veut dire qu’il serait un jour roi d’Angleterre, parce que la reine Élisabeth n’avait point d’enfants. C’est ce même roi que Henri IV appela toujours depuis maître Jacques. Cette lettre doit être de 1588. (Note de Voltaire.)
Revenir à la page « Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome12.djvu ».