Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens

Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens, ou Recherches sur les éléments premiers de cette écriture sacrée, sur leurs diverses combinaisons, et sur les rapports de ce système avec les autres méthodes graphiques égyptiennes
Imprimerie royale (p. 431-432).

TABLE.


 page ix.
Introduction. Vues générales sur le plan et le but de l’ouvrage 
 1
Chapitre I.er État actuel des études sur les hiéroglyphes, et sur l’écriture phonétique égyptienne employée dans la transcription des noms propres de rois grecs ou d’empereurs romains 
 12.
Chap. II. Alphabet hiéroglyphique phonétique appliqué aux noms propres de simples particuliers grecs et latins 
 38
Chap. III. Aperçus nouveaux sur les signes hiéroglyphiques phonétiques 
 49
Chap. IV. Application de l’alphabet des signes phonétiques à divers groupes et formes grammaticales hiéroglyphiques 
 66
Chap. V. Application de l’alphabet phonétique aux noms propres hiéroglyphiques des dieux égyptiens. — Lectures qui en résultent. — Signes figuratifs. — Signes symboliques 
 84
Chap. VI. Application de l’alphabet des hiéroglyphes phonétiques aux noms propres égyptiens hiéroglyphiques de personnages privés 
 107
Chap. VII. Application de l’alphabet des hiéroglyphes à la lecture des qualifications et des titres royaux inscrits sur les obélisques et les monumens égyptiens du premier style 
 p. 131.
Chap. VIII. Application de l’alphabet hiéroglyphique aux noms propres des Pharaons. — Conséquences historiques qui en résultent 
 173.
Chap. IX. Des élémens premiers du système d’écriture hiéroglyphique 
 251.
§. I. 
Forme des signes 
 252.
§. II. 
Tracé des signes 
 258.
§. III. 
Nombre des caractères hiéroglyphiques 
 263.
§. IV. 
Disposition des signes 
 268.
§. V. 
De l’expression des signes et de leurs différentes espèces 
 271.
§. VI. 
Des caractères figuratifs 
 273.
§. VII. 
Des caractères symboliques 
 282.
§. VIII. 
Des caractères phonétiques 
 304.
§. IX. 
Concordance de ces résultats avec les témoignages de l’antiquité 
 327.
§. X. 
De l’emploi et des diverses combinaisons des trois espèces de caractères 
 334.
§. XI. 
Liaison intime de l’écriture hiéroglyphique avec les deux autres sortes d’écritures égyptiennes, et avec les anaglyphes 
 350.
Chap. X. Conclusion 
 366 à 400.
Note. — Lettre de M. Letronne répondant à la page 331 du texte 
 401.
FIN DE LA TABLE.