Page:Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu/263

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Gagnon - Le fort et le château Saint-Louis (Québec), 1908.djvu

TABLE  ANALYTIQUE


 
Pages.
domination française.
Le premier fort (1620). — L’emplacement de la ville de Québec. — Prévoyance et sagesse de Champlain. — La Côte de la Montagne. — Coup de vent. — Le deuxième fort (1626). — Mort de Champlain au fort Saint-Louis 
 9
Charles Huault de Montmagny (Ononthio). — Les commencements de la nation canadienne. — Le troisième fort Saint-Louis (1636). — Ursulines et Hospitalières. — Le premier château Saint-Louis (1647). — Louis d’Ailleboust. — Barbe de Boullongne. — Les Iroquois au fort. — Accident. — Arrivée du vicomte d’Argenson. — Prisonniers en fuite 
 17
La royauté française et le Canada. — Mort de M. de Mésy. — Arrivée de M. de Tracy, de M. de Courcelles et de l’intendant Talon. — Jeunes filles envoyées de France. — Fin des temps héroïques. — Le régiment de Carignan. — Douze chevaux des écuries du roi. — Défilé des troupes sous les murs du fort Saint-Louis. — Reliques à la chapelle du château. — Garakonthié au fort 
 26
La première arrivée de Frontenac à Québec. — Éloges et critiques. — MM. Perrot et de Brucy prisonniers au fort. — Le marquis de Denonville et sa famille. — Notes inédites. — Mauvais état du château. — Le magasin des poudres. — Les Ursulines au château Saint-Louis 
 39