Poésies de Schiller/Théophanie

Traduction par Xavier Marmier.
Poésies de SchillerCharpentier (p. 251).



TÉOPHANIE.


Quand je vois un homme heureux j’oublie les Dieux du ciel ; mais je me souviens d’eux quand je vois un être souffrant.