Poésies de Schiller/Les Deux Chemins de la vertu

Traduction par Xavier Marmier.
Poésies de SchillerCharpentier (p. 251).



LES

DEUX CHEMINS DE LA VERTU.


Deux chemins s’offrent à l’homme pour arriver à la vertu. Si l’un t’est fermé, l’autre te reste ouvert. L’homme heureux y arrive par l’action, le malheureux par la souffrance. Honneur à celui que la destinée conduit favorablement par ces deux chemins !