Poésies de Schiller/La Puissance de la femme

Traduction par Xavier Marmier.
Poésies de SchillerCharpentier (p. 250).



LA PUISSANCE DE LA FEMME.


Vous êtes puissante par le charme paisible du moment. Ce que le calme ne peut faire, le tumulte ne le fera jamais. J’attends de l’homme la force : il maintient la dignité de la loi : mais la femme ne règne que par la douceur. Beaucoup de femmes ont, il est vrai, exercé l’empire de la force d’esprit et de l’action ; mais elles n’ont pas eu la plus belle couronne. La véritable reine est la douce beauté de la femme. Là où elle apparaît elle règne, et elle règne par cela même qu’elle apparaît.