Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/352

Cette page n’a pas encore été corrigée
344
le quart livre.


& ma grande cacquerollière, si par vostre industrie ie trouve une foys terre ferme. Zalas, Zalas, ie naye. Dea, beaulx amys puys que surgir ne povons à bon port, mettons nous à la rade, ie ne sçay où. Plongez toutes vos ancres. Soyons hors ce dangier, ie vous en prie. Nostre ame plongez le scandal, & les bolides de grace. Sçaichons la haulteur du profond. Sondez nostre ame mon amy de par nostre Seigneur. Sçaichons si l’on boyroit icy aisement debout, sans soy besser. I’en croy quelque chose.

Uretacque hau (cria le pilot) Uretacque. La main à l’insail. Ame ne Uretacque. Bressine. Uretacque. Guare la pane. Hau amure, amure bas, Hau Uretacq, Cap en houlle. Desmanche le heaulme. Acappaye.

En sommes nous là dist Pantagruel. Le bon Dieu servateur nous soyt en ayde.

Acappaye hau, s’escria Iamet Brayer maistre pilot, acappaye. Chascun pense de son ame, & se mette en devotion, n’esperans ayde que par miracle des Cieulx.

Faisons, dist Panurge, quelque bon & beau veu. Zalas, Zalas, Zalas. Bou bou bebebebous, bous, bous. Zalas, Zalas, faisons un pelerin. Cza, ça, chascun boursille à beaulx liards. Cza.

Deça hau (dist frère Ian) de par tous les Diables. A poge. Acappaye on nom de Dieu. Desmanche le heaulme hau. Acappaye. Acappaye. Beuvons hau. Ie diz du meilleur, & plus stomachal. Entendez vous hault maiour dome. Produisez, exhibez. Aussi bien s’en va cecy à tous les millions de Diables. Apporte cy hau page mon tirouoir (Ainsi nommoit il son breviaire). Attendez tyre mon amy ainsi vertus Dieu voicy bien greslé & fouldroié vrayement. Tenez bien là hault, ie vous en prie. Quand aurons nous la feste de tous sainctz ? Ie croy que