Au service de la France/T5

Tome V — L’INVASION (1914)


TABLE DES MATIÈRES


Fin de la mobilisation, commencement de la concentration. — Le plan XVII. — La Belgique envahie. — L’appel de Liége. — Les déclarations de neutralité. — Visites de M. Georges Clemenceau. — Une démarche américaine. — Les Français en Alsace. — L’Italie se réserve. — Le concours du Japon. — Les Allemands dans l’Est. 
 1


Les adieux du comte Szecsen. — Une proposition allemande à la Belgique. — La perte de Mulhouse. — L’état de guerre avec l’Autriche. — Le Gœben et le Breslau dans la mer de Marmara. — L’ennemi en Meurthe-et-Moselle. — Propagande de l’Allemagne chez les neutres. — M. Jules Guesde à l’Élysée. — Offensive de la 1re et la 2e armées. — Visite du field marshal sir John French. 
 55


La Meuse envahie. — Visite de M. Vandervelde. — Les coq-à-l’àne des chancelleries. — Notre offensive dans l’Est ; succès de la 1re et de la 2e armées. — Le premier drapeau pris à l’ennemi. — L’armée belge se replie sur Anvers. — Le retour de M. Jules Cambon à Paris. — La bataille de Morhange. — Des Alsaciens à l’Élysée. — La retraite vers Nancy. 
 105


Les Allemands à Lunéville. — Les batailles des Ardennes et de Charleroi. — La retraite générale. — Seconde perte de Mulhouse. — La formation d’un nouveau cabinet. — La politique et l’union sacrée. — Les instructions du général Joffre. — Les adieux de M. Clemenceau. — Le général Gallieni nommé gouverneur militaire de Paris. — Les Allemands à Saint-Quentin. 
 149


La bataille de Guise. — Les Russes en Galicie et en Prusse orientale. — Notre retraite générale continue. — Conférence du gouvernement avec les présidents des Chambres. — À la demande du général Joffre, le ministre de la Guerre insiste pour que le gouvernement quitte Paris. — La délibération du cabinet. — Les écrivains au service. — Visite de M. Myron T. Herrick. — La tristesse du départ. — L’arrivée à Bordeaux. — Avant les batailles de l’Ourcq et de la Marne. 
 203


Un nouvel ambassadeur d’Espagne. — La bataille engagée. — La chute de Maubeuge. — Sur l’Ourcq et dans la Meuse. — Montmirail, Sézanne et les marais de Saint-Gond. — MM. Briand et Sembat à Paris. — La victoire de la Marne. — Les bons de la Défense nationale. — Les Allemands arrêtent leur retraite. 
 256


Une lettre du pape Benoît XV. — Le front le stabilise. — Essais de manœuvre à l’aile gauche. — L’ennemi bombarde la cathédrale de Reims. — Nos canons et nos munitions. — Villes et villages dévastés. — Vaines tentatives d’enveloppement. — La prise de Saint-Mihiel. — Anvers menacé. — Espérances brisées. 
 304


Au quartier général de Romilly. — Le général Foch nommé adjoint du général en chef. — Au quartier général anglais. — À l’armée Franchet d’Esperey. — À l’armée Maunoury. — Les ruines de Senlis. — Le général Gallieni et le camp retranché de Paris. — Retour à Bordeaux. — Mort d’Albert de Mun. — Retraite de l’armée belge. — Le gouvernement belge au Havre. — Premiers combats sur l’Yser. 
 350


Dans le camp retranché de Paris. — Rencontre avec lord Kitchener à Dunkerque. — Foch et le maréchal French. — Visite au roi des Belges. — À Cassel et à Bruay. — Aux armées de Maud’huy et de Castelnau. — Nouveau séjour à Bordeaux. — Rupture avec la Turquie. — Le matériel d’artillerie et l’aéronautique. — La bataille des Flandres. — Nouveau départ de Bordeaux. 
 397


Joffre reçoit la médaille militaire. — Visite aux armées de l’Est. — À Verdun. — Au Grand-Couronné. — La sœur Julie de Gerbeviller. — Visite au roi George V. — Nouveau séjour à Bordeaux. — À la recherche du Japon. — Rentrée définitive à Paris. 
 449


Le front se stabilise. — Les leçons des premiers combats. — Joffre et Gallieni. — Voyage à Reims. — La Chambre convoquée en session extraordinaire. — Les douzièmes provisoires. — Nouveaux essais d’offensive. — Lee petits écoliers d’Alsace. — Vœux de fin d’année. 
 494