Au service de la France/T4

TABLE DES MATIÈRES


Le 1er janvier 1914. – Projet de voyage en Russie et dans les pays scandinaves. – La mission militaire allemande à Constantinople. – Pourparlers franco-allemands sur les affaires d’Asie Mineure. – Nouvelle visite de M. Venizelos. – La Grèce et la Turquie. 
 1


Feuillets de journal. – M. Paléologue désigné pour succéder à M. Delcassé. – La campagne de M. Calmette. – Les « verts ». – Dîner à l’ambassade d’Allemagne. – M. de Wangenheim. – L’amiral de Tirpitz. – L’emprunt turc. – Djavid Bey. – L’Allemagne et les colonies portugaises. – Le commandement à Scutari. 
 26


Élections académiques. – La démission de M. Kokovtzoff. – Préparatifs de guerre de l’Allemagne. – Les gracieusetés de l’Homme libre. – La campagne de M. Calmette. – Conversations avec M. Doumergue, M. Caillaux, M. Briand, M. Barthou. – Dîner à l’ambassade d’Italie. Le drame de la rue Drouot. 
 62


Une première résurrection de l’affaire Rochette. – Une commission d’enquête. – Fin de la législature. – Séjour à Eze. – Une démarche de la Russie. – Visite du roi et de la reine d’Angleterre à Paris. – Réception à l’Élysée. – Échange d’allocutions pacifiques. – La revue de Vincennes. – À l’Hôtel de Ville. – Aux courses d’Auteuil. – Entretien de M. Doumergue et de sir Ed. Grey. 
 89


Les élections législatives. – Le Roi et la Reine du Danemark à Paris. – Voyage à Lyon. – La nouvelle Chambre. – Voyage en Bretagne. – Démission de M. Doumergue. – Crise ministérielle. – Consultation à l’Élysée. – La statue de Marey. – M. Viviani accepte, puis décline la présidence du Conseil. – Refus de M. Deschanel. – Acceptation de MM. Ribot et Léon Bourgeois. – Le nouveau cabinet se présente devant la Chambre. – Il est renversé. 
 119


Nouvelles consultations. – Le ministère Viviani. – Un incident au Maroc. – Encore la question des « verts ». – J’apprends au Grand Prix l’attentat de Sarajevo. – Dépêches de Vienne et de Budapest. – Une visite du comte Szecsen. – François-Joseph et Guillaume II. – À la veille des assises parisiennes. – Berchtold et Tisza. – Voyage à Montdidier et à Péronne. – La fête du 14 juillet. – Un débat militaire au Sénat. 
 163


Départ de Dunkerque. – En mer. – La France et le Jean-Bart. – Le Conseil austro-hongrois du 17 juillet. – En rade de Cronstadt. – Dîner à Peterhof. – Conversations avec l’Empereur. – Visite à Saint-Pétersbourg. – Réception du corps diplomatique. – À la douma municipale. – L’impératrice et ses enfants. – À Krasnoïé-Selo. – Dîner à bord de la France. – Le départ. – Une lettre de l’Empereur. 
 221


Les adieux des torpilleurs russes. – Vagues nouvelles de l’ultimatum autrichien. – Arrivée à Stockholm. – Journée de fête, journée d’anxiété. – Déjeuner au château de Drottningholm. – Dîner au palais royal. – Départ pour Copenhague. – Les angoisses de la traversée. – 25 et 26 juillet. – Isolés de la terre. – Ce que nous ne savons pas. – M. de Schœn au quai d’Orsay. 
 286


Paris nous rappelle. – Nous décidons de ne pas nous arrêter à Copenhague. – Toujours en mer. – Nouvelles confusions dans les bruits de la terre. – Déclaration de guerre de l’Autriche à la Serbie et bombardement de Belgrade. – Débarquement à Dunkerque. – Rentrée à Paris. – Réunion du Conseil des ministres. – Visite de M. de Schœn à M. Viviani. 
 333


Une communication russe. – Recommandations pacifiques du gouvernement français. – Mesures militaires en Russie et en Allemagne. – Échecs successifs des tentatives de paix. – Suprêmes efforts de M. Viviani. – Hésitations à Saint-Pétersbourg. – Visite de sir Francis Bertie. – Guillaume II et Nicolas II. – Nouvelles propositions de sir Ed. Grey. – L’Allemagne et l’Autriche. 
 383


Hésitations dans le cabinet britannique. – Une lettre au roi d’Angleterre. – Préparatifs militaires de l’Allemagne. – Nouvelles indirectes de Saint-Pétersbourg. – Première visite de M. de Schœn à M. Viviani. – Ultimatum de l’Allemagne à la France et à la Russie. – La mobilisation française. – Deuxième visite de M. de Schœn. – Tentatives suprêmes de paix. 
 432


L’Allemagne déclare la guerre à la Russie. – Incursions allemandes sur notre territoire. – Violation de la neutralité luxembourgeoise. – Réponse du roi d’Angleterre. – Remaniement ministériel. – La neutralité italienne. – Ultimatum à la Belgique. – L’Allemagne déclare la guerre à la France. – Discours de sir Ed. Grey aux Communes. – Les séances du 4 août 1914 au Sénat et à la Chambre des députés. 
 495