« Page:Le Tour du monde - 03.djvu/142 » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
 
Aucun résumé des modifications
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
supplice de Tantale.
supplice de Tantale.


Le pauvre J... avait bien un autre sujet d’anxiété. À
Le pauvre J… avait bien un autre sujet d’anxiété. À
la seconde nuitée, un jeune Bichary, qui accompagnait
la seconde nuitée, un jeune Bichary, qui accompagnait
la caravane en flâneur et un peu en pique-assiette,
la caravane en flâneur et un peu en pique-assiette,
Ligne 13 : Ligne 13 :
et l’inviter à faire une recherche parmi ses hommes.
et l’inviter à faire une recherche parmi ses hommes.
Deux des chameliers nous montrèrent du doigt le
Deux des chameliers nous montrèrent du doigt le
Bichary accroupi un peu à l'écart et nous dirent :
Bichary accroupi un peu à l’écart et nous dirent :


« Il n’est pas de Souakin, il ne travaille pas, soyez sûr
« Il n’est pas de Souakin, il ne travaille pas, soyez sûr
Ligne 20 : Ligne 20 :
Dès que le drôle vit qu’on s’occupait de lui, il vint,
Dès que le drôle vit qu’on s’occupait de lui, il vint,
avec une stupidité ou une impudence remarquable, s’accroupir
avec une stupidité ou une impudence remarquable, s’accroupir
à côté de J... Celui-ci voulait l’assommer ; Haçab-Allah,
à côté de J… Celui-ci voulait l’assommer ; Haçab-Allah,
plus calme, voulait seulement l’inviter à
plus calme, voulait seulement l’inviter à
rendre la bourse qu’il avait dû cacher dans le sable, et
rendre la bourse qu’il avait dû cacher dans le sable, et
Ligne 43 : Ligne 43 :
de croquant, si historique qu’il fût.
de croquant, si historique qu’il fût.


« Allons, dit J... quand je lui eus expliqué ce contretemps,
« Allons, dit J… quand je lui eus expliqué ce contretemps,
je lui avais confié mon voleur, il l’a laissé partir,
je lui avais confié mon voleur, il l’a laissé partir,
il est responsable à présent. »
il est responsable à présent. »


Et sur ce, il s’endormit philosopl1iquement.
Et sur ce, il s’endormit philosophiquement.


Nous entrâmes dans un chapelet de cirques ou de vallées
Nous entrâmes dans un chapelet de cirques ou de vallées
d’une beauté désolée, stérile, rayés de torrents desséchés
d’une beauté désolée, stérile, rayés de torrents desséchés
ou plus exactement parcourus par un r'or aux
ou plus exactement parcourus par un r’or aux
berges escarpées qui passait d’un bassin dans l’autre ; et
berges escarpées qui passait d’un bassin dans l’autre ; et
une fois sortis de ces coupe-gorge, aujourd'hui fort inoffensifs
une fois sortis de ces coupe-gorge, aujourd’hui fort inoffensifs
grâce à la police égyptienne, nous débouchâmes
grâce à la police égyptienne, nous débouchâmes
dans une plaine au bout de laquelle nous manquâmes
dans une plaine au bout de laquelle nous manquâmes
d’eau. Je demandai au kabir si nous étions loin du
d’eau. Je demandai au kabir si nous étions loin du
puits :
puits :


« ''Qarib !'' (tout près !) »
« ''Qarib !'' (tout près !) »
Ligne 64 : Ligne 64 :
arabe est cousin germain du « petit quart d’heure » des
arabe est cousin germain du « petit quart d’heure » des
paysans français et du « coup de sifflet » des Bas-Bretons.
paysans français et du « coup de sifflet » des Bas-Bretons.
J... marauda la valeur d’un litre d’eau aux chameliers,
J… marauda la valeur d’un litre d’eau aux chameliers,
qui, du reste, ne s’étaient pas fait faute en route de dessécher
qui, du reste, ne s’étaient pas fait faute en route de dessécher
nos ''guerbas'' (outres) ; mais au matin il fallut partir
nos ''guerbas'' (outres) ; mais au matin il fallut partir
56 759

modifications