Différences entre les versions de « Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/36 »

ajout d'un nom pour la note se poursuivant sur la page suivante
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « supérieur<ref>Les familles patriarcales de l’Orient (§ 3) qui possèdent, depuis un temps immemorial, les plus belles races de chevaux, conservent avec un soin extrê... »)
 
(ajout d'un nom pour la note se poursuivant sur la page suivante)
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
   
 
L’étude de l’histoire et l’observation des faits contemporains s’accordent pour établir que le perfectionnement des races humaines se produit sous des régimes sociaux fort divers. Ces régimes sont bons ou mauvais selon les doses de vertu ou
 
L’étude de l’histoire et l’observation des faits contemporains s’accordent pour établir que le perfectionnement des races humaines se produit sous des régimes sociaux fort divers. Ces régimes sont bons ou mauvais selon les doses de vertu ou
de vice que ces races ont acquises. Ils sont compris entre deux types principaux qui, sous leurs formes les plus absolues, correspondent aux degrés extrêmes de contrainte ou de liberté<ref>Je constate de plus en plus, par un appel réitéré à l’expérience
+
de vice que ces races ont acquises. Ils sont compris entre deux types principaux qui, sous leurs formes les plus absolues, correspondent aux degrés extrêmes de contrainte ou de liberté<ref name="note-p4">Je constate de plus en plus, par un appel réitéré à l’expérience
 
et au raisonnement, qu’aucune étude sur les sociétés humaines ne saurait être solidement établie sans cette distinction préalable. Les deux régimes créent et conservent la prospérité depuis les</ref>.
 
et au raisonnement, qu’aucune étude sur les sociétés humaines ne saurait être solidement établie sans cette distinction préalable. Les deux régimes créent et conservent la prospérité depuis les</ref>.
30 257

modifications