Différences entre les versions de « Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Jambette »

m
aucun résumé de modification
m
 
{{TextQuality|100%}}<div class="text">
{{NAD|J|Jambage|Jardin|6}}
{| width=100% border="0"
| width=33%<pages styleindex="background: #ffe4b5"Viollet-le-Duc |- <center>< [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, Tometome 6,.djvu" from=145 to=145 onlysection=s4 Jambage|Jambage]]</center>
<references />
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index alphabétique - J|Index alphabétique - J]]</center>
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 6, Jardin|Jardin]] ></center>
|-
|
| width=33% style="background: #ffe4b5" | <center>[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index Tome 6|Index par tome]]</center>
|
|}
 
=== JAMBETTE ===
s. f. Terme de charpenterie qui désigne
habituellement la
petite pièce de bois légèrement inclinée qui soulage le pied de l'arbalétrier
d'une ferme ou un chevron et s'assemble dans l'entrait ou le blochet.
A (1) est une jambette (voy. [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 3, Charpente|Charpente]]).
</div>
[[Image:Illustration_fig1b_6_150.png|center]]
112 929

modifications