Différences entre versions de « Page:Nerciat - Contes saugrenus, 1799.djvu/48 »

aucun résumé de modification
 
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
{{interligne|1.5em}}
 
{{interligne|1.5em}}
   
De ce genre est la bisare cumulation qu’on a sous les yeux… Cette orgie se passe encore chés M<sup>r.</sup> de la Grapinière, et notre estampe a été faite comme la précédente d’après le croquis original du peintre qui a exécuté en demie nature ces sujets pour les petits appartemens de Madame. C’est sous cette seule forme qu’elle a consenti que figurat chés elle {{Corr|l’antipachique|l’antipathique}} effigie de son mari.
+
De ce genre est la bisare cumulation qu’on a sous les yeux… Cette orgie se passe encore chés {{Mr}}<sup>.</sup> de la Grapinière, et notre estampe a été faite comme la précédente d’après le croquis original du peintre qui a exécuté en demie nature ces sujets pour les petits appartemens de Madame. C’est sous cette seule forme qu’elle a consenti que figurat chés elle {{Corr|l’antipachique|l’antipathique}} effigie de son mari.
   
Nous savons déjà que c’était par famine que M<sup>lle.</sup> de Valrose avait épousé le traitant, homme sans naissance, second financier de sa race, son père ayant été de ceux dont quelques vieillards disaient encore, il y a trente ans<ref>Vers du ''Méchant'', comédie.</ref> ; ''je l’ai connu laquais avant qu’il fut commis''.
+
Nous savons déjà que c’était par famine que {{Mlle}}<sup>.</sup> de Valrose avait épousé le traitant, homme sans naissance, second financier de sa race, son père ayant été de ceux dont quelques vieillards disaient encore, il y a trente ans<ref>Vers du ''Méchant'', comédie.</ref> ; ''je l’ai connu laquais avant qu’il fut commis''.
82 221

modifications