Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
préparé des adeptes 1di0nt l’entbousias111e allait, au besoin, jus1qu’au
111arty1,.1e.
 
Nous verrons tout il l’heut~ ce que son ca1~actère religi.eux
assure au socia.lis1me d,c succèls éventuels.. A.voir constaté c1e
caractè.re sinffit à légitimer ce ,q~e n 1ons ,disons plus haut, ,à sav1oir
 
1que le socialiste mé1•ite le respect de se :s ad,,r1ersnir·es mê1nct 1·lais
le 11espect ·n’exclut, pas la méfian,cc.11 est toujours bon de se 1néfic1·
d’un culte n :ouvea·u. Un peuple arrive à se lihé11er d’une législa....
tion qni l’1oppri111e • il a beauc1oup 11lus de poine à 16chapp.cr à un
1état d,esprit qui l’én,e11ve ; l1es1ruines accumulées, par une mau· .
l’ais1e politique, sont b1ien moindres, que celles engendrées pat-.
u11e philosophie natio :nale erronée 1et l’1on sort de l’i111passc
1écon.o,mique plus facile,ment que de l’impasse morale.. Aussi doit-on
rega11der,a de,ux fo,is avant de s’y en,g,ager,.
L1e socialism.e d evr,a pro1duire de la ri,chesse
En tant que religion nouvelle, le socialis1ne jouit ,d,e c1Cl’tains
avantages et p11és,ente tin inconvénient-grave,.. Ses al’antages sont
l’absence de 1cult1e et la simplicité d.e dogme. Son principe est
,a1ccessîhle à tous 1et jus1qu1ici, du m’oins,, il ne s’enco1nbre 11ns1de
détails inutiles. Mais1, d11aut1~ - part, son infé1•iorité lui vient de, ce
que le p1aradis qu’il promet 1est te1•restre au p1’emier cl11ef, d1e so11ite
que les fidèles peuvent en surveillee l’aménagement et con’trôle1.. .
la réalisation des promesses qui le.ur ont été faites~ Le bien-être
de l’humanité est un id1éal très élevé, mais no1n lointain et su1"to1nt
qu.i n’est séparé de nous par aucun n1ur ; la, D !Or’l dissimule aux
rega1~ds le vrai pa1~a.dis. Ici, nulle mort ne fe·rme lihorizon ; les
mê es jamh1eS 1de 1Cbai1• et d''os qui po1-tent les 1norte]s doivent les
conduire au hnti Pas besoin d’ailes pom· y arriver. La situation
est un peu celle, des-Israélites 1en ma1~cb1e ve1·s la Terre promise.
Si elle tat•dc t1~’P et, surtorut, si elle ne, répond point à leur
attente, ils se ré oltent.. Les combattants de l’armée socialiste
sont prêts à endut~r bi1en des souffrances pour le tl’ion1p,hc de leu.r ·
1Cause.,, mais encore faut....fi que leur cause ne les désillusionne pas
1et qu~ils -n’aperç.oivent pas le néant ’d.e -leurs 1eJforts.
01~ ce ne sont pas .d1es vulgaires (1( partageux. » anxieux de p1rendre,
tout sim·plemrent, à ceux qui ont a’fin de-donner à ,ceux qui
o.’10,nt pas. L’état so,cial 1qn’on leur a dé1c1·,it etp1dnr leq’l1el ils se sont
75 285

modifications