Différences entre les versions de « Page:Baucher - Méthode d'équitation basée sur de nouveaux principes, Dumaine, 1874.djvu/100 »

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
{{t4|EFFETS DE MAIN ET DE JAMBES.}}
 
{{t4|EFFETS DE MAIN ET DE JAMBES.}}
 
{{Séparateur|m=2em}}
 
{{Séparateur|m=2em}}
Nous avons consacré un chapitre spécial aux fonctions particulières de la main et des jambes; nous allons, maintenant, combiner l’action de ces puissances de telle sorte qu’elles procurent au cavalier les ressources qu’il doit retirer de leur judicieux emploi.
+
Nous avons consacré un chapitre spécial aux fonctions particulières de la main et des jambes ; nous allons, maintenant, combiner l’action de ces puissances de telle sorte qu’elles procurent au cavalier les ressources qu’il doit retirer de leur judicieux emploi.
   
 
En principe, les jambes du cavalier donnent au cheval l’impulsion nécessaire aux mouvements. Mais elle n’est primitivement qu’un moyen de déplacement qui, pour obtenir un bon résultat, a besoin d’un modérateur et d’un régulateur.
 
En principe, les jambes du cavalier donnent au cheval l’impulsion nécessaire aux mouvements. Mais elle n’est primitivement qu’un moyen de déplacement qui, pour obtenir un bon résultat, a besoin d’un modérateur et d’un régulateur.
1 205

modifications