Différences entre les versions de « Page:Maupassant - Malades et médecins, paru dans Le Gaulois, 11 mai 1884.djvu/10 »

m
(Ernest-Mtl: split)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
« J’espère, Docteur, que nous deviendrons bons amis », et il tendit sa petite main ridée que le médecin serra en promettant son concours dévoué.
 
« J’espère, Docteur, que nous deviendrons bons amis », et il tendit sa petite main ridée que le médecin serra en promettant son concours dévoué.
   
  +
{{***|200%}}
 
   
 
À partir du jour où il eut la liste des dix-sept habitants du pays qui avaient passé quatre-vingts ans, M. D… sentit s’éveiller dans son cœur un intérêt extrême, une sollicitude infinie pour ces vieillards qu’il allait voir tomber l’un après l’autre.
 
À partir du jour où il eut la liste des dix-sept habitants du pays qui avaient passé quatre-vingts ans, M. D… sentit s’éveiller dans son cœur un intérêt extrême, une sollicitude infinie pour ces vieillards qu’il allait voir tomber l’un après l’autre.
   
Il ne les voulut pas connaître, par crainte sans doute de trouver quelque ressemblance
+
Il ne les voulut pas connaître, par crainte sans doute de trouver quelque
96 000

modifications