Lettres d’un Provençal à son épouse/12

Anonyme, par M. H……Y
(p. 53-54).
Réponse cinquième

RÉPONSE CINQUIÈME

Marseille, le……


Mon bon mari, car tu mérites vraiment ce nom ! j’ai été tellement satisfaite de ta dernière, que je fais poser tous les jours après mon dîner plusieurs jeunes gens qui me procurent l’agréable vue de ta cascade. Plus je fous et plus j’en ai l’envie ; c’est, je pense, par la cause que tu m’as définie. Mais si nous avons, nous autres, ce que justement tu compares à un lampion, en revanche ne pouvez-vous pas vous faire limer le péteux ? Je te dirai que je suis enceinte ; je ne sais pas quel est l’auteur de cette sottise. Ainsi, te voilà comme bien d’autres bientôt papa sans t’en douter. Adieu, mon cher ange, ma vie est toute à ton amour.

Ta petite femme,
B…

Lettres d’un Provençal, 1867, Figures