Lettres d’un Provençal à son épouse

Anonyme, par M. H……Y
Lettres d’un Provençal à son épouse (1805)
ou Critique des jolies femmes des principaux bordels et maisons auxiliaires de Paris.
.

On n’est point à blâmer pour faire la peinture
Des goûts et des désirs que donne la nature.