Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 170-172).
◄  Bain pour les jambes, épaules, & hanches ⅬⅩⅥ : Huile excellente pour les jambes usées des Chevaux. Beaume pour jambes usées & travaillées  ►


JE n’ay point trouvé de plus excellent remede pour restablir le mouvement des jambes usées par le travail, qui sont roides & qui ont les nerfs endurcis, que l’huile suivante, qui demande un bon artiste pour la bien composer.

Prenez une vieille brique pesant une livre ou un peu davantage il n’importe, faites la rougir dans le feu, & ainsi rouge jettez-la dans l’huile d’olive, estant refroidie reduisez-la en poudre, & l’humectez avec l’esprit de vin, mettez le tout à distiller dans une cornue au feu de sable ; & reservez l’huile qui en sort, qu’on appelle l’huile de briques, ou l’huile des Philosophes.

Prenez une livre de savon marbré du plus beau, râpez le fort-menu, & le mélez tres-bien avec une livre de chaux vive en poudre, vous mettrez le tout dans une cornue à distiler au feu de sable, reservez ce qui fortira par le bec de la cornue, dans une fiole.

Prenez deux livres de vers de terre, lavez-les en eau froide, & ensuitte jetrez-les dans de l’eau pour se dégorger, cependant faites boüillir deux livresj d’huile d’olive, avec six onces de sel en Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/185 Chap.
ⅼⅹⅵ
.
n’ont apporté aucun soulagement, ou si peu qu’on n’en est pas satisfait, il faut venir au dernier remede qui est le feu, & le donner en quille ou en travers tout au long du nerf, & dans un mois ou six semaines, les jambes deviendront belles & nettes, & serviront long-temps, car le feu fortifiera le nerf, & empêchera la chutte des humeurs, qui auparavant l’avoient ruinée.