Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 459-461).
◄  De la Forbure ou Forboitture ⅭⅬⅤ : Remede pour les pieds douloureux des Chevaux qui ont esté Forbus. De la Galle des Chevaux  ►


LEs Chevaux qui ont esté Forbus, demeurent souvent avec des douleurs aux pieds qui les empéchent de marcher ferme, de poser le pied plat à terre lors qu’ils cheminent, ils n’appuyent que le talon pour soulager la pince, à cause que l’humeur qui causoit la forbure a quitté la jambe, & s’est glissée entre l’os du petit pied & le fabot, & a desséché le devant du Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/474 CHAP.
ⅽⅼⅴ.
Si le Cheval boitte si fort que les croissans soient formez, & le pied desséché en sorte que le Cheval ne puisse cheminer ny presque se soûtenir, il faut dessoler, brûler tout le bout de l’os du petit pied, le laisser tomber en suite, apres quoy la solle reviendra, & le Cheval pourra guerir, si on le ferre à pantoufle, & qu’on donne le temps au pied de se fortifier, mais ce ne sera jamais un pied ny bon, ny bien-fait, ny de service.