Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 362-366).


LA Courbature est une chaleur contre nature, causée par la fermentation des humeurs étrangeres qui sont dans les intestins, & dans les conduits du poulmon ; ce qui donne les mesmes signes que la pousse, & mesme avec plus de violence : Il y a cette difference, qu’on void peu ou point de Chevaux poussifs à l’âge de six ans, & on en void quantité de Courbattus.

La Courbatturc est causée souvent pour avoir surmené un Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/377 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/378 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/379 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/380