Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 305-310).
◄  Pilulles de sinabre ⅭⅤ : Onguent de l’Hermite, pour les playes des Chevaux. Pour cheval foulé sur le garrot  ►


PRenez feüilles vertes d’aristoloche longue, de veronique & de sauge, de chacune une poignée & demie, du sanicle en Latin Sanicula, une poignée ; racines de guimauves, & de grande consoulde sechées à l’ombre, une once de chacune ; coupez fort menu les racines, puis les mettez dans un poilon avec une chopine de cresme de lait, faices-les cuire un quart d’heure, & adjoûtez ensuite les feüilles coupées menu, & cuisez le tout tant qu’il ne demeure plus dans la poile que le pur beurre, que la créme aura produit en cuisant.

Lors faittes écouler ledit beurre dans un pot, & remettez dans le poilon un quarteron de gras de lard nourry de gland, coupé par tranches, avec les herbes & racines qu’on y a laissées, faites bien cuire le tout, & estant bien fondu & cuit pendant un quart-d’heure, coulez encore ce lard fondu dans le pot où vous avez écoulé d’abord le beurre.

Prenez ensuite deux onces d’huile d’olive, qu’il faut encore mettre dans la poile avec les herbes & racines, faites cuire encore un demy quart-d’heure, puis coulez dans le pot où on a mis le beurre Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/320 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/321 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/322 Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/323 Chap.
ⅽⅴ
.
autres, qui fassent une escarre & une croûte qui bouche le passage : j’y ay veu employer jusqu’à l’arsenic en poudre, qui fait une grande & prompte escarre : Il faut lors que cette croûte vient à tomber, prendre bien garde qu’une nouvelle perte de sang ne survienne, & il ne faut pas irriter pour lors la playe, ny par des remedes acres, ny avec la sonde.

De tous ces simples, il est aisé d’en composer des poudres, qui arresteront le sang, comme sera la poudre d’écorce de grenade séche, le vitriol Romain, & l’alum, autant de l’un que de l’autre, mélez & appliquez sur le mal.