L’Abîme (Rollinat)/Prière

L’Abîme : poésie
G. Charpentier et Cie, éditeurs (p. 158-159).


PRIÈRE


Oh ! retarde ta chute encore !
Et puisque le mal t’a faussé,
Eh bien ! ruse avec ce rusé.
Déroute son œil qui t’explore
Par un recul contenancé.
Trame un équilibre ! élabore
Un cramponnement biaisé,
Et lasse, au rebord du fossé,
Le vertige qui te dévore…
Oh ! retarde ta chute encore !


Vibre donc, vieille âme insonore !
Entends ton vieux remords passé
Dont le cri toujours repoussé
Te rehèle et te réimplore…
Oh ! retarde ta chute encore !

Ne crois pas que la tombe ignore
Quel vivant fut le trépassé :
C’est le pire des in-pace
Pour celui qui la déshonore…
Oh ! retarde ta chute encore !