Ouvrir le menu principal
InvectivesVanierŒuvres complètes, volume III (p. 315-316).

II

POST-SCRIPTUM AU PROLOGUE


Mais, avant que d’entamer
Ce livre où mon fiel s’amuse,
Je récuse comme Muse
Celle qui ne sut m’aimer,

Celle à qui mon nom sut plaire,
Quand j’avais un sou vaillant,
Et qui me lâcha m’ayant
Ruiné, non en colère,

Non pour tel ou tel grief,
Sans nul doute un peu plausible,
Mais de sang-froid, plus horrible
Que tel criminel grief,


Mais plus lâche que nature
Contre un homme à terre par
Le fait d’elle seule, car,
Car… ô l’immonde aventure !

Je me tairai par grandeur
Et mon fiel fier qui s’amuse
Récuse à litre de Muse
Cette épouse sans pudeur.