Ouvrir le menu principal
Chez l'auteur (p. 23).

Jour de pluie


Ce matin de mai, la pluie tombe épaisse du ciel gris et me tient confiné à la maison. Mais de ma table, par la fenêtre, je vois un cerisier tout fleuri, tout blanc, les lilas chargés de grappes qui commencent à s’ouvrir et les tulipes rouges, jaunes, mauves, qui disent toute la beauté de notre terre.

Devant moi, les arbres, les arbustes offrent toute la gamme des verts. C’est une symphonie en vert qui provoque l’admiration. L’air est parfumé. L’on respire l’odeur des lilas et la bonne senteur de l’herbe qui reverdit. Une vive allégresse emplit le cerveau. Dans le foyer, les flammes claires et joyeuses des bûches font s’envoler l’imagination, lui donnent un fabuleux essor et réjouissent le cœur.

Et pendant ces calmes heures, je corrige les épreuves d’un nouveau livre que j’écris pour moi, pour exprimer ce qu’il y a en moi et que j’offrirai à quelques amis.