Ouvrir le menu principal

Cul-de-lampe <
Index alphabétique - C
> Cyborium
Index par tome

CUSTODE, s. f. On appelait ainsi un édicule isolé ou une armoire destinée à renfermer la sainte Eucharistie, les saintes huiles ou des vases sacrés ; on donnait également le nom de custodes[1] aux voiles qui étaient destinés à cacher l’Eucharistie renfermée dans la suspension (voyez Autel). Les petites armoires pratiquées dans les murs des chapelles, derrière ou à côté des autels, sont de véritables custodes (voyez Armoire).

  1. En latin custoda ou custodia. (Voy. Du Cange, Gloss., et dans le Dictionnaire du mobilier français, de l’époque carlovingienne à la renaissance, l’article Tabernacle )