Ouvrir le menu principal


CCCXXXVI

À SON ALTESSE LE PRINCE NAPOLÉON (JÉRÔME),
À PARIS


Paris, 3 janvier 1852.


Prince,

J’ai regardé comme une si grande preuve d’obligeance et de bonté de cœur la peine que vous avez prise de venir trouver une vieille malade, que je n’aurais pas osé vous prier d’y revenir.

Ma fille me dit que j’ai eu tort de douter de la franche sympathie avec laquelle vous eussiez accepté mon invitation. Croyez bien que ce n’est pas de vous que je douterai jamais, et, pour preuve, je m’enhardis à vous dire que, si cette pauvre demeure et cette triste figure ne vous font point peur, l’une et l’autre seront ranimées et consolées par votre bonne amitié.

Mille grâces encore.

GEORGE SAND.